par La rédaction

GM Strasbourg : les salariés approuvent le plan

Bon, entre négociation et chantage à l'emploi ou sauvegarde du site, la différence était ténue... Finalement les salariés du site General Motors de Strasbourg devaient hier, par referendum, s'exprimer sur des contreparties sociales pour garantir le plan de reprise déposé par la nouvelle entité de General Motors. A une très large majorité de suffrages exprimés, sur un grand nombre de votants, les salariés ont donné leur accord à ce plan.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Bon, entre négociation et chantage à l'emploi ou sauvegarde du site, la différence était ténue... Finalement les salariés du site General Motors de Strasbourg devaient hier, par referendum, s'exprimer sur des contreparties sociales pour garantir le plan de reprise déposé par la nouvelle entité de General Motors. A une très large majorité de suffrages exprimés, sur un grand nombre de votants, les salariés ont donné leur accord à ce plan.

Au total sur les 929 votants (sur 957 salariés présents sur le site, soit un taux de participation de 97 %), 645 se sont prononcés pour le plan (70,65 %), tandis que 268 ont voté contre (29,35 %). FO, CFDT, et CFTC avaient appelé à voter. La CGT, non.

Évidemment côté direction on se félicite. Dans un communiqué, la direction de GM Strasbourg se réjouit de cette "forte approbation". Pour la direction, "ce résultat montre que les salariés ont bien compris que l'avenir du site et de ses 1 150 emplois est la priorité". Rappelons que GM proposait de reprendre le site si les salariés acceptaient de réduire de 10 % le coût de la main d'œuvre, sans réduction d'effectifs mais avec un gel des salaires sur deux ans et en renonçant à plus d'un tiers des 17 jours de RTT.

Contre mauvaise fortune bon cœur (sûrement), les salariés ont voté en faveur de cette solution... Restera désormais à valider officiellement ce plan puis attendre les prochaines semaines pour apprécier les volumes d'activités réellement confiés aux salariés strasbourgeois.

A lire également. General Motors Strasbourg : abandon des "RTT" contre avenir du site et Et on reparle de GM Strasbourg.

Source : ITélé et AP.

Pour résumer

Bon, entre négociation et chantage à l'emploi ou sauvegarde du site, la différence était ténue... Finalement les salariés du site General Motors de Strasbourg devaient hier, par referendum, s'exprimer sur des contreparties sociales pour garantir le plan de reprise déposé par la nouvelle entité de General Motors. A une très large majorité de suffrages exprimés, sur un grand nombre de votants, les salariés ont donné leur accord à ce plan.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.