Lancer le diaporama
Ferrari Roma Tailor Made
+6
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

Ferrari Roma Tailor Made, la synergie italo-japonaise

Ferrari mulitplie les supercars uniques comme les petits pains. Deux semaines seulement après la présentation de la SP48 qui métamorphosait une F8 Tributo, le programme Tailor Made du cheval cabré présente un nouveau travail basé sur la GT Roma.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech
Podcast Men's Up Life
 

Une approche originale

Toutefois, contrairement à d’autres modèles uniques qui répondent à tous les caprices de riches et passionnés clients, cette Ferrari particulière est le fruit d’une collaboration entre le programme Tailor Made et les fondateurs de COOL HUNTING, Evan Orensten et Josh Rubin, apportant ainsi à cette création une approche atypique. Cool Hunting pourrait être défini comme une publication indépendante qui, dans la mouvance du marketing d’influence, se pose en « détecteur de tendance » à la pointe des innovations dans les domaines du design, de la culture et de la technologie.

« En 2019, nous avons été invités par Ferrari à participer à leur programme Tailor Made avec l'encouragement d'étendre et d'explorer l'utilisation des couleurs, des matériaux et des finitions plus loin que le constructeur automobile de luxe ne l'a jamais fait auparavant. Nous venions de rentrer de notre voyage au Japon , et comme nous étions toujours inspirés par l'indigo et l'artisanat japonais traditionnel, nous avons décidé de faire venir certains des artisans de nos collaborations Omakase pour aider à créer la voiture de nos rêves. »

Sur un marché qui a toujours été important pour le cheval cabré, cette nouvelle Ferrari Roma est donc censée explorer les parallèles entre la philosophie de conception italienne et japonaise. Comme l’affirme Ferrari, « Manzoni et son équipe estimaient que cette idée était parfaitement logique. De la sculpture à l’architecture en passant même par l’opéra, il existe des parallèles clairs entre les cultures italienne et japonaise remontant à plusieurs siècles ».

De retour de plusieurs voyages de recherche au Japon, les deux fondateurs choisissent d’employer pour leur projet les méthodes artisanales traditionnelles du pays et d’intégrer au design de la Ferrari Roma Tailor Made des idées japonaises et des matériaux uniques.  Le concept est donc d’associer des matériaux uniques issus des techniques traditionnelles japonaises, tout en s’appuyant sur l’innovation de personnalisation Ferrari, le tout en intégrant évidemment - tendance oblige - "les exigences de durabilité et de fonctionnalité d’une voiture moderne de haute performance".

Deux arts qui se rencontrent

Les teintes indigo japonaises traditionnelles ont inspiré la peinture extérieure bleu vif, baptisée Indigo Metal. Evan Orensten et Josh Rubin avaient visité Toyama, l’un des cinq derniers sites de production d’indigo à Tokushima, fief de cette culture au Japon. Des solutions innovantes, inspirées des bouilloires en cuivre, des tissus sakiori et de l'artisanat traditionnel, peuvent être vues dans tout l'intérieur de la Ferrari Roma

La même palette de couleurs est utilisée pour harmoniser l’extérieur et l’intérieur du véhicule. La nuance indigo se retrouve dans le tissu sakiori utilisé dans les inserts de finition des sièges et les tapis. Sakiori est l’un des plus anciens exemples d’"upcycling" au monde. Les kimonos usés étaient désassemblés, leurs tissus coupés en brins et retissés avec de nouvelles fibres, créant un matériau à la fois chaud, confortable et durable.  Deux kimonos fabriqués à Amami Oshima, une île d’un archipel au sud du Japon, ont été utilisés : un kimono d’environ 75 ans d’âge teint à l’indigo et un autre d’environ 45 ans. Au lieu de tisser les brins de kimono à l’aide de coton ou de soie selon la tradition, ils ont été tissés à l’aide de nylon très extensible, assurant la durabilité nécessaire à ce matériau pour son application à l’intérieur du véhicule.

Le placage de cuivre que l’on retrouve sur la grille du levier de vitesse  et la couleur cuivre qui dessine le contour du double habitacle et des jantes sont le résultat d’un voyage de COOL HUNTING chez Kaikado, une entreprise familiale originaire de Kyoto et réputée pour ses emblématiques boîtes à thé en cuivre.

Les armoiries sur la plaque de l’accoudoir central et les bas de porte représentent un « kamon » personnalisé, symbole utilisé au Japon pour indiquer ses origines, sa lignée et son statut. Conçu par Kyogen, il représente la roue d’une voiture à bœuf (transport populaire chez les aristocrates de la période Heian, 794-1185), associée aux huit pistons du moteur V8 de la Ferrari Roma formant ses rayons. Ce thème numérique est poursuivi dans les huit armoiries à vagues qui encerclent la roue, symboles de chance, de pouvoir et de résilience.

La Ferrari Roma Tailor Made spécialement conçue pour COOL HUNTING sera exposée dans le showroom Ferrari Tailor Made pendant toute la durée de la NYC X DESIGN, qui se terminera le 20 mai prochain.

 

Pour résumer

Le programme Tailor Made de Ferrari présente avec la Roma un projet original, en association avec le média de tendance Cool Hunting. La supercar propose ici un mélange du savoir-faire de Maranello et des techniques ancestrales de l'artisanat japonais.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos