par Thibaut Emme

F1 Mexique 2021 qualif : Bottas en pole, au bluff

Les Mercedes sortent du bois en Q3 et font le doublé à Mexico. Bottas signe sa 19e pole en carrière et dépasse Kimi Räikkönen ou René Arnoux. Chez Red Bull c'est la soupe à la grimace.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

On arrive sur la fin de la saison (5 GP) et la tension continue de grimper entre le clan Hamilton et le clan Verstappen. Les petites phrases, les déclarations des deux équipes y vont gaiment. Mais, il y a aussi la partie technique qui devient très importante avec l'arrivée dans le dur pour les moteurs. Pour rappel, il n'y a que 3 power unit autorisés (dément) et certains ont déjà commencé à monter leur 4e moteur.

A Mexico, Norris et Ocon partiront forcément de l'arrière de la grille après avoir changé tout le moteur. Pour Russell, ce sera 5 places de pénalité pour un changement de boîte de vitesse. Ces changements sont souvent tactiques. Cela permet ici par exemple de terminer les 4 autres GP avec "la pleine puissance" au lieu d'un moteur fatigué. Tsunoda et Stroll sont aussi pénalisés et partiront de derrière. Une chance pour les Haas...

A quelques minutes de la qualification, on travaille d'arrache pied chez Red Bull avec des ailerons arrière non montés (il y a eu des soucis de DRS). Chez Williams aussi cela travaille et chez Mercedes on semble encore faire des réglages.

Perez a été le plus rapide de la dernière session d'essais libres. Une première pole pour le Mexicain, à domicile ? Le public est au rendez-vous, très bruyant, très nombreux.

Q1 : Stroll provoque un rouge

C'est parti avec Latifi (Williams) qui prend la piste avec des mediums jaunes. Et on travaille toujours sur les Red Bull. On le peut car les voitures n'ont pas encore débuté leur qualif. Dès qu'elles quitteront les stands, elles seront sous régime de parc fermé. Räikkönen part en rouge lui. 1:19.1 pour Kimi. On devrait aller plus de 2 secondes plus vite.

A 13 minutes de la fin de la Q1 on a enfin les Red Bull en piste. Avec quel aileron ? A Mexico, on a toujours des soucis d'embouteillage et il faut gérer le trafic. On commence à supprimer les temps des pilotes...Schumacher est le premier à en faire les frais. Il a dû dépasser les limites de piste. Devant, on commence à avoir des temps un peu plus sérieux avec Leclerc en 1:17.991.

Et drapeau rouge ! Stroll a perdu le contrôle de son Aston Martin sur la ligne d'arrivée. Surtout, il n'avait aucun intérêt à pousser vu sa pénalité. Il va donner du boulot à ses mécanos, et des cheveux blancs à son père...ça va coûter cher de réparer. Surtout, il n'y a que 6 pilotes (dont Stroll) qui ont signé des temps. Cela va compliquer la qualif des autres pilotes, sauf chez Red Bull chez qui on bosse sur l'aileron arrière (on colle un élément !). Les barrières Tecpro ont été touchées et vont être changées.

Ca y est, on va repartir après près de 25 minutes d'arrêt de la session. Et il y a foule pour reprendre la piste. Il reste 10 minutes 30 mais les pilotes craignent les bouchons. Et Sainz est au ralenti ! Pas de puissance annonce-t-il. Bon, Sainz relance "l'ordinateur" de bord et ça refonctionne. Gasly devient la nouvelle référence mais les temps vont tomber, enfin.

1:17.5 pour Hamilton, et Bottas le déloge pour 6 centièmes. Perez améliore, puis Verstappen qui met une claque à tout le monde avec 6 dixièmes sur Perez. Norris se mêle à la fête. Elle sous-vire beaucoup la Mercedes. Les pilotes Mercedes ont enchaîné un second tour. Bottas se rapproche de Verstappen et reste devant Hamilton qui améliore aussi. Perez le repasse.

On arrive à la fin de la Q1. Tsunoda et Gasly sont rapides. Bottas prend la tête devant Leclerc devant Verstappen. Mais il n'y a que 6 centièmes d'écart.

Mazepin a beau se plaindre à la radio (et se faire remettre en place par les ingés piste) il termine dernier (enfin Stroll est après lui) à 1/2 seconde de Schumacher. Surtout, Alonso est éliminé par son coéquipier Ocon qui va prendre des pénalités. C'est idiot, mais c'est comme cela. Ocon aurait pu donner une aspi ou deux à Alonso...

Sont donc éliminés Alonso, Latifi, Schumacher, Mazepin et Stroll.

Q2 : à peine quelques millièmes d'écart

Les Red Bull sont parmi les premiers à sortir, en jaunes, comme tout le monde. Les Mercedes n'ont pas testé les mediums de tout les essais libres. On va voir ce que cela donne. Et ça donne bien ! Hamilton à 16 millièmes de Verstappen. Suivent Bottas à 4 dixièmes, puis Leclerc un peu après, Perez, Ricciardo, Gasly, Norris et Räikkönen 10e provisoire.

Tsunoda a passé les tendres et se hisse 3e. Pour rappel, les 10 qualifiés en Q3 doivent partir avec les pneus des meilleurs temps de la Q2. Le pilote AlphaTauri pousse Kimi hors de la qualif en Q3. Pour le moment, on a Räikkönen, Giovinazzi, Ocon, Russell et Vettel éliminés. Etrangement, Tsunoda qui va partir du fond de la grille pourrait se qualifier pour la Q3 et donc devoir partir en pneus tendres, de l'arrière...

A 3 minutes de la fin, Verstappen repart en pneus tendres. C'est plus pour préparer la Q3 que de faire un meilleur tour et partir demain en rouges, à priori. Hamilton pousse encore et prend le meilleur temps à Verstappen pour 9 millièmes. 13e temps pour Russell qui prend 5 places de pénalité. Giovinazzi est parti la faute en bloquant les roues arrière et ruine la tentative de Sainz ou de Räikkönen.

Sont éliminés : Vettel, premier éliminé, Räiikönen, Russell, Giovinazzi et Ocon.

Q3 : les Mercedes ont bluffé tout le monde

Mercedes a-t-il caché son jeu durant les libres ? Ils se déclaraient à 6 dixièmes de Red Bull sur ce circuit. A moins que Red Bull accélère en Q3 ? Place à la dernière session de ces qualifications. Norris et Tsunoda vont aspirer leur coéquipier respectif. Ricciardo signe le meilleur temps, puis Gasly.

Perez, puis Verstappen font mieux. Mais voilà Bottas qui met 350 millièmes à Verstappen ! Hamilton fait le second temps. On ne les attendait pas là les Mercedes. Mais on devrait être habitué non ? Regardons un peu après ces premiers tours. Bottas, Hamilton, Verstappen, Perez, Gasly, Leclerc, Ricciardo, Sainz, Tsunoda et Norris. Ces deux derniers n'ont pas d'intérêt à faire un temps avec les pénalités qu'ils vont prendre.

Est-ce que le travail fait sur l'aileron arrière (visiblement un Gurney flap a été ajouté) a-t-il déséquilibré un peu les Red Bull ? Si on était "malin" chez Red Bull, on demanderait à Perez de se sacrifier pour Verstappen en lui donnant l'aspiration dans le premier secteur.

On recommence chez McLaren et AlphaTauri à jouer à l'aspiration. Perez se rate et provoque un drapeau jaune qui doit empêcher Verstappen d'améliorer. Bottas sans aspiration améliore le premier secteur ! Explication entre les Mercedes. Aucun n'améliore.

Bottas a la pole, devant Hamilton et les deux Red Bull. Gasly est un très beau 5e, puis Sainz, Ricciardo, Leclerc, Tsunoda et Norris. La 19e pole position de Bottas signifie qu'il dépasse Mario Andretti, Kimi Räikkönen et René Arnoux. Il pique par là même le record au Français en devenant le pilote avec le plus de poles position sans être champion du monde.

Résultats de la qualification du Mexique 2021

Ne pas oublier que Tsunoda, Norris, Ocon et Stroll partiront dans cet ordre de l'arrière de la grille. Russell recule de 5 places et partira 16e (avec le recul des pré-cités).

Hamilton n'est pas à l'abri d'un départ canon de Verstappen, même s'il peut tenter l'aspiration de Bottas. Il y a 1 km environ avant le 1er virage.

PositionPilote
1Valtteri BOTTAS
2Lewis HAMILTON
3Max VERSTAPPEN
4Sergio PEREZ
5Pierre GASLY
6Carlos SAINZ
7Daniel RICCIARDO
8Charles LECLERC
9Yuki TSUNODA
10Lando NORRIS
11Sebastian VETTEL
12Kimi RÄIKKÖNEN
13George RUSSELL
14Antonio GIOVINAZZI
15Esteban OCON
16Fernando ALONSO
17Nicholas LATIFI
18Mick SCHUMACHER
19Nikita MAZEPIN
20Lance STROLL

Pour résumer

Les Mercedes sortent du bois en Q3 et font le doublé à Mexico. Bottas signe sa 19e pole en carrière et dépasse Kimi Räikkönen ou René Arnoux. Chez Red Bull c'est la soupe à la grimace.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.