par Thibaut Emme

F1 2017 : Monisha Kaltenborn débarquée

L'écurie Sauber a été rachetée (sauvée) l'an dernier par des investisseurs, Longbow Finance, et la patronne de l'écurie, Monisha Kaltenborn avait été maintenue à la tête de l'écurie helvétique.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

L'écurie Sauber a été rachetée (sauvée) l'an dernier par des investisseurs, Longbow Finance, et la patronne de l'écurie, Monisha Kaltenborn avait été maintenue à la tête de l'écurie helvétique.

En marge du GP de Baku qui se déroule ce weekend, la Sky croit savoir que Kaltenborn serait débarquée avec effets immédiats. On mettra cela sur le compte des très mauvais résultats de l'écurie, peu aidée il est vrai par un moteur Ferrari 2016 poussif comparé aux unités de puissance 2017 (sauf Honda NDLA). Alors que tout les concurrents vont avoir des évolutions, la Sauber C36 évolue peu.

Malgré 4 points acquis par Pascal Wehrlein en Espagne, Sauber risque de se retrouver culot du championnat après la mi-saison pour peu que Honda règle un minimum de soucis sur son PU. La gestion de l'écurie est sans doute aussi en cause avec des épisodes rocambolesques en 2015 quand 3 pilotes avaient un contrat de titulaire.

D'autres sources affirment que c'est Monisha qui a démissionné après une divergence de vue sur l'avenir de l'écurie. Jorg Zander, le directeur technique, arrivé au début de la saison n'a pas encore prouvé qu'il avait une influence positive et les développements sur la voitures ne suivent pas comme on l'a évoqué. Monisha aurait souhaité recruter des renforts techniques, ce que ne voudrait pas la direction.

Reste à voir quelles seront les conséquences si ce départ est acté. La direction provisoire de l'écurie devrait revenir au directeur technique avant qu'une solution plus pérenne ne soit trouvée. De même, l'avenir de Sauber est pour le moment en pointillés. On sait juste qu'en 2018, Sauber aura un moteur Honda dans le dos, avec toutes les conséquences (bonnes ou mauvaises) que cela implique. Certaines rumeurs avancent même que Honda serait à la manoeuvre pour racheter l'écurie en son nom propre dès l'an prochain.

Une grande partie des interrogations devrait se décanter dès ce weekend en Azerbaïdjan.

[Mise à jour 22/06/2017 : C'est désormais officiel, Sauber et Kaltenborn c'est terminé. "Longbow Finance SA a le regret d'annoncer que, par consentement mutuel et à cause de divergences de vues sur le futur de la société, Monisha Kaltenborn quitte son poste au sein du groupe Sauber avec effet immédiat." a déclaré Pascal Picci, Président de Sauber Holding AG.

C'est donc bien un différent avec Picci qui aura eu raison de la première femme patronne - et co-propriétaire - d'écurie. Picci précise que le successeur de Kaltenborn serait annoncé ultérieurement. Le nom de Colin Kolles revient avec insistance. Il a déjà navigué en eaux troubles au sein d'écuries qui n'ont pas fait long feu (fin de Jordan, Midland,  Hispania, Caterham, etc.). Actuellement il dirige ByKolles qui engage une LMP1 privée en WEC. Aux 24 Heures du Mans, la voiture n'a parcouru que 7 petits tours avant d'abandonner.]

Source : David Croft/Sky Sport, illustration : Sauber

Pour résumer

L'écurie Sauber a été rachetée (sauvée) l'an dernier par des investisseurs, Longbow Finance, et la patronne de l'écurie, Monisha Kaltenborn avait été maintenue à la tête de l'écurie helvétique.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.