Lancer le diaporama
Essai Mitsubishi Pajero : l'appel de la forêt 1
+9
LANCER LE DIAPORAMA
par Joest Jonathan Ouaknine

Essai Mitsubishi Pajero : l'appel de la forêt

Après avoir bien tourné autour du Mitsubishi Pajero prêt à dévorer du sous-bois, il est temps de passer aux choses sérieuses.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

<<< LIRE LE DEBUT

Présentation générale

Style extérieur

Style intérieur

Equipement

Gros poumon

En France, le Pajero n'est proposé qu'avec un 3,2l 4M41 Di-D avec rampe commune. Avec le passage à l'Euro 6, il développe désormais 197ch. Mais il est à peine moins généreux en CO2, avec 238 grammes par km. Un stop&start et une boîte à six rapports n'auraient pas été du luxe...

Gros cœur

En ville, le châssis court profite de son empattement réduit. On est assis haut et la bonne surface vitrée élimine quasiment les angles morts. Tant pis pour les deux-roues qui aiment surgir de nulle part. Quant aux automobilistes, face à un tel engin, ils n'osent plus vous griller la priorité...

Ca se complique dans les parking souterrains, sa bête noire. Non pas pour l'encombrement, son gabarit est similaire à une Peugeot 308. Son souci, c'est les 1,84 m sous la toise. Attention, il faut prévoir de la marge : la hauteur indiquée à l'entrée des parking est la hauteur sous plafond, hors canalisations rajoutées a posteriori...

Avec 441Nm de couple, il n'a aucun problème pour s'insérer sur les autoroutes. Il y a de nombreux bruits aérodynamique à vitesse stabilisée, à cause de son cx de boîte à chaussure. Avec deux tonnes à mouvoir, le 3,2l a soif et le réservoir de se muer en chasse d'eau. Mitsubishi admet 9 litres aux 100km. La réalité est davantage autour de 11 litres aux 100km, en cycle mixte. On n'ose imaginer ce que ce serait avec le V6 3,5l essence, en vente sur certains marchés...

Une petite route de montagne, avec une chaussée grasse ? De la boue (apportée par les véhicules déboulant des chemins adjacents) ? Des nids de poule ? Des flaques d'eau qui se changent en plaques de verglas à la tombée de la nuit ? Imperturbable, le 4x4 continue sa route comme si de rien n'était. Pour cause de réchauffement climatique, point de flocons au moment de l'essai. Dommage. En tout cas, on se sent vraiment en sécurité et en tout chemin, il est invincible ! Hiroshi Masuoka, double vainqueur du Dakar, désormais porte-parole du constructeur, teste régulièrement des Pajero de série. Il déclare avoir traversé un réservoir rempli de 70cm d'eau avec, sans aucun souci.

Conclusion

Le Pajero est l'un des derniers représentants d'une race en voie d'extinction, celle des 4x4 sans concession. Masuoka déclare qu'en 1987, pour son premier Dakar, Mitsubishi s'était contenté d'apposer des numéros sur les portières. 30 ans plus tard, on pourrait voir ASO et engager tel quel le Pajero. Et surtout, on serait à peu près sûr de rallier l'arrivée, tant il dégage une impression de puissance et de robustesse.  La présentation est impeccable et sans chichis.

Hélas, sa motorisation n'est plus du tout adaptée aux contraintes actuelles. Le bloc est trop gourmand en carburant et trop prodigue en CO2. De quoi faire fuir ceux qui cherchent juste un franchisseur de trottoirs. Ne lui demandez pas d'être ce qu'il n'est plus. Il faut le garder pour les puristes, prêts à affronter le malus pour visiter les coins les plus reculés. Le passage à la carrosserie monocoque fut un choc pour les aficionados. Mais ils ont fini par lui pardonner. D'où une décote assez minime. Les exemplaires à vendre avec une quinzaine d'années au compteur, 200 000 km et un tarif à cinq chiffres sont fréquents...

Mitsubishi Pajero
CourtLong
Invite40 300 €
Intense43 900 €43 400 €
Instyle50 400 €53 500 €
(hors malus 8 000 €)

+

Réputation
Authentique 4x4
Sans chichis, à l'extérieur comme à l'intérieur
Aspect statutaire

-

Emissions de CO2 rédhibitoires
Mériterait une mécanique plus moderne
Commence à se faire vieux

Mitsubishi Pajero
Châssis courtChâssis long
Moteur
Type et implantation4 cylindres Diesel
Cylindrée (cm3)3200
Puissance (kW/ch) à tr/mn140/190 à 3500
Couple (Nm) à tr/mn441 à 2000
Transmission
Roues motricesIntégrale permanente
Boîte de vitessesAutomatique à 6 rapports
Châssis
Suspension avantDouble triangulation, ressorts helicoïdaux, barre stabilisatrice
Suspension arrièreMultibras, ressorts helicoïdaux, barre stabilisatrice
FreinsDisques ventilés AV AR
Jantes et pneus265/70R16
Performances
Vitesse maximale (km/h)180 à 3750
0 à 100 km/h (s)10,411,1
Consommation
Cycle urbain (l/100 km)10,310,5
Cycle extra-urbain (l/100 km)8,38,6
Cycle mixte (l/100 km)99,3
CO2 (g/km)238245
Dimensions
Longueur (mm)43854900
Largeur (mm)18751875
Hauteur (mm)18401890
Empattement (mm)25452780
Volume de coffre (l)415215
Réservoir (l)NCNC
Masse à vide (kg)20852265

Crédit photos : Joest Jonathan Ouaknine/le blog auto

Pour résumer

Après avoir bien tourné autour du Mitsubishi Pajero prêt à dévorer du sous-bois, il est temps de passer aux choses sérieuses.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos