par Nicolas Anderbegani

Dodge prépare un bouquet final pour les Charger et Challenger

Icônes américaines, archétypes des muscle cars, les Dodge Charger et Dodge Challenger, sous leur forme actuelle, touchent à leur fin. Annoncé lors de la Dodge Speed Week, la marque prévoit un départ en beauté qui ravira les collectionneurs.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Une époque bientôt révolue

Nées dans les années 60 en pleine folie des Pony cars et culte de la puissance, voitures culte à l’écran comme la Charger qui a marqué les esprits dans la course poursuite de Bullitt ou les rodéos de la série Sherif fais-moi peur, tombées une première fois en disgrâce au tournant des années 70-80 sur fond de choc pétroliers, de réductions de puissance et de seconde générations fades, elles ont été ressuscitées à la fin des années 2000 en renouant avec l’esprit rebelle, puissant et audacieux des pionnières.

Mais voilà, les temps changent, l’électrification avance à grands pas et les muscle cars qui grondent avec des gros V8 thermiques, c’est bientôt du passé, en tous cas dans le domaine des nouveautés. Pour marquer le coup, alors que les actuelles Charger et Challenger seront remisées au placard en 2023, Dodge prévoit un véritable bouquet final avec sept modèles spéciaux.

7 séries spéciales

Démon, Hellcat, Redeye, Scat Pack, Shaker, Jailbreak. Les modèles emblématiques Dodge Charger et Challenger ont inauguré un deuxième âge d'or du muscle car, élevant continuellement les performances des 707 chevaux du Hellcat d'origine au Challenger SRT Demon de 840 chevaux. Depuis le lancement de la Charger moderne en 2005, l'usine d'assemblage de Brampton à Ontario, Canada, qui sera reconvertie pour produire à partir de 2024 de nouveaux modèles sur les PF Stellantis, a construit 3 millions de véhicules Dodge."Nous célébrons la fin d'une époque - et le début d'un nouvel avenir électrifié brillant - en restant fidèles à notre marque", a déclaré Tim Kuniskis, PDG de la marque Dodge, en référence au lancement de la Dodge Hornet PHEV.

Dodge rendra hommage à la longue et légendaire histoire de la Dodge Challenger et de la Dodge Charger en présentant sept modèles inspirés du patrimoine pour l'année modèle 2023.  Chaque modèle partagera un lien avec un modèle Dodge emblématique du passé, avec de nombreux détails graphiques et des teintes de carrosserie vintage.

Couleurs vintage et graphismes spéciaux

Trois couleurs extérieures cultes font leur retour: B5 Blue, mauve Plum Crazy purple et Sublime green. Une couleur moderne populaire, le Destroyer Grey, revient également au bercail. Les modèles Charger et Challenger R/T 2023 seront également dotés d'un nouvel écusson « 345 » sur les ailes, rappelant le moteur HEMI® de 345 pouces cubes sous le capot, ainsi qu’une plaque commémorative spéciale « Last Call » sous le capot, faisant de chaque Charger et Challenger 2023 un véritable véhicule de collection. La plaque « Last Call » sous le capot en aluminium brossé comporte le nom du véhicule et une silhouette de véhicule, ainsi que « Designed in Auburn Hills » et « Assembled in Brampton » pour proclamer l'origine de chaque véhicule.

La marque élargit également la portée de ses populaires modèles SRT Jailbreak, qui ont été introduits plus tôt cette année pour la Dodge Charger et la Challenger SRT Hellcat Redeye Widebody, déverrouillant les restrictions de commande de combinaisons de couleurs et un contenu exclusif. Pour l'année modèle 2023, des modèles Jailbreak seront également disponibles pour les Challenger et Charger SRT Hellcat de 717 chevaux, offrant à encore plus de propriétaires la possibilité de construire leur propre muscle car unique en son genre.

La Challenger pourra même enlever le haut !

Enfin, mieux vaut tard que jamais, la Dodge Challenger sera enfin proposée en convertible ou presque ! Jusque-là, Dodge n'avait pas imité Ford et Chevrolet qui en proposaient pour les Mustang et Camaro, mais la marque va s'associer à Drop Top Customs, une entreprise floridienne spécialisée dans la conversion de voiture à toit rigide en décapotable, pour proposer cela sur la Challenger, 14 ans après son lancement.

Pour la dernière année de production de la Challenger, les consommateurs pourront cocher l’option du toit rétractable en tissu. Elle sera offerte au prix de 25 999 $.

 Ces collectors permettront sans doute à Dodge de rentabiliser encore un peu plus ces formidables « cash machine » que furent les muscle cars, et gageons qu’elles deviendront ensuite des modèles spéculatifs.

Pour résumer

La carrière des fameuses Dodge Charger et Challenger, muscle cars relancées à la fin des années 2000 et réputées pour leurs versions V8 thermiques survitaminées, touche à sa fin avant de céder la place à des nouvelles générations électriques. Dodge prévoit 7 versions collector pour qu'elles partent en beauté.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.