par Thibaut Emme

Adieu Nissan Pulsar, victime des SUV et de la Leaf

Nissan aura tenté un retour avec une berline du segment C. Las, la Nissan Pulsar, bien que pétrie de qualités, ne trouve pas son public et tirera bientôt sa révérence, victime principalement des crossovers.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Nissan a lancé la mode des crossovers en Europe avec son Qashqai. Ironie de l'histoire, c'est cette mode qui vaut aujourd'hui à Nissan un cruel revers avec la Pulsar. Lancée en 2014, la Pulsar était assemblée du côté de Barcelone en Espagne. Plutôt bien finie et équipée, avec les motorisations récentes de l'Alliance Renault-Nissan, la Pulsar s'affichait avec un prix très-compétitif.

Pas assez pour convaincre les acheteurs visiblement. Un peu plus de 43 000 ventes en Europe en 2015, puis 31 000, puis 25 000 l'an dernier. Cette année, elle est en ligne pour 20 000 environ. A moins que la "braderie" de fin de commercialisation ne dope un peu les ventes comme un dernier sursaut d'orgueil ?

Nissan comptait en vendre 80 000 par an. Loin du compte. Par comparaison, il se vend 10 fois plus de Nissan Qashqai, l'équivalent SUV de la Pulsar chez Nissan.

Dépassée par la Nissan Leaf !

Déjà avec l'Almera, Nissan s'était cassé les dents sur ce segment très compliqué et avait préféré jeter l'éponge pendant 8 années. Il y a bien eu la Tiida, timide successeur dans certains pays d'Europe de l'est, mais rien chez nous. Cette nouvelle tentative va sans doute sonner le glas des espoirs de la marque dans la berline compacte.

Enfin presque. En effet, il ne faut pas oublier que Nissan a toujours une compacte sur notre marché. La Nissan Leaf, électrique, qui se vend plus que la Pulsar en 2018. Tout un symbole.

La Nissan Pulsar reste disponible sur le configurateur français. Mais, seuls les modèles en stock seront à la vente. Après la fin des stocks, c'en sera fini. De l'autre côté de la Manche, elle est déjà retirée du site du constructeur.

Illustration : T. Emme/Leblogauto.com

Pour résumer

Nissan aura tenté un retour avec une berline du segment C. Las, la Nissan Pulsar, bien que pétrie de qualités, ne trouve pas son public et tirera bientôt sa révérence, victime principalement des crossovers.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.