Accueil General Motors General Motors / LG : accord sur les coûts de rappel de...

General Motors / LG : accord sur les coûts de rappel de la Bolt

0
0
PARTAGER

General Motors vient d’annoncer avoir conclu un accord en vertu duquel LG Electronics remboursera au constructeur automobile US les coûts et dépenses associés au rappel des Chevrolet Bolt  EV et EUV (pour Electric Utility Vehicle) en raison de défauts de fabrication des modules de batterie fournis par LG.

1,9 milliards récupérés par General Motors

À la suite de l’accord, GM intégrera dans ses bénéfices du troisième trimestre une somme qui permettra de compenser 1,9 milliard de dollars sur 2,0 milliards de dollars de charges associées aux rappels.

Nouveaux modules de batteries et mise à niveau des véhicules

« LG est un fournisseur apprécié et respecté de GM, et nous sommes ravis de conclure cet accord », a déclaré Shilpan Amin, vice-président des achats mondiaux et de la chaîne d’approvisionnement de GM. «Nos équipes d’ingénierie et de fabrication continuent de collaborer pour accélérer la production de nouveaux modules de batterie et nous prévoyons de débuter la mise à niveau des véhicules des clients ce mois-ci.»

Notre avis, par leblogauto.com

En aout dernier, le titre de LG Chem avait clôturé en baisse de 11,1% après que General Motors a annoncé le rappel de 73 000 Chevrolet Bolt supplémentaires utilisant les batteries de la société sud-coréenne, un mois après un rappel similaire de Hyundai Motor.

GM avait alors étendu son rappel de véhicules électriques (VE) Bolt affirmant qu’il lui coûterait 1 milliard de dollars.

Pour expliquer les importantes mesures de rappel, GM a argué d’un risque d’incendie dû à ce qu’il a appelé des défauts de fabrication de la batterie. Le constructeur a tenu à préciser qu’il demanderait un remboursement à LG Chem. Lequel a déclaré de son côté qu’il travaillait pour assurer un rappel en douceur.

GM a initialement rappelé 69 000 voitures Bolt en juillet dernier. Son rappel élargi intervient près d’une semaine après un incendie impliquant une Volkswagen électrique ID.3 transportant une batterie LGES.

Six mois plus tôt, Hyundai avait pour sa part rappelé 82 000 véhicules électriques pour un risque d’incendie de batterie LGES pour un coût estimé à environ 1 000 milliards de wons (851,90 millions de dollars).

Les rappels de GM et de Hyundai concernent des batteries composées de cellules dites «pouch» (poche en aluminium ou plastique) plutôt que des batteries cylindriques fournies aux clients LGES, tels que Tesla.

Sources : GM

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz