Accueil Porsche Porsche : usine en Malaisie, pour contourner les droits de douane

Porsche : usine en Malaisie, pour contourner les droits de douane

0
2
PARTAGER

Porsche, marque de luxe appartenant au groupe Volkswagen, va ouvrir en 2022 sa première usine hors d’Europe. Le constructeur a choisi la Malaisie pour sa première implantation industrielle en dehors du Vieux continent.

L’annonce a été faite récemment par le ministre malaisien du Commerce Azmin Ali.

Objectif affiché par Porsche : faire face à la forte demande de ce pays d’Asie du Sud-est.

Assemblage final de modèles spécifiques Porsche pour le marché local

Le site de production, situé dans l’Etat de Keda assurera l’assemblage final de modèles spécifiques Porsche pour le marché local, ont indiqué la société et des responsables gouvernementaux.

Le ministre du Commerce a affirmé que cette annonce était « une décision stratégique de la part de Porsche, signifiant son engagement à établir une présence de long terme » en Asie du Sud-est.

Projet « autonome et modeste » selon Porsche

Albrecht Reimold, un membre du conseil d’administration de la filiale de Volkswagen, a souligné que la nouvelle usine, qui sera installée en collaboration avec un partenaire local, était un « projet autonome et modeste dans sa dimension et sa capacité ».

Ajoutant toutefois que cette implantation montrait la volonté de Porsche « d’apprendre et de s’adapter aux conditions spécifiques du marché local ».

Les droits de douane au cœur du dossier

Comme on pouvait s’y attendre les droits de douane sont au cœur du dossier. A l’heure actuelle, les Malaisiens souhaitant acquérir une Porsche doivent payer des droits de douane élevés sur les véhicules importés.

D’autres constructeurs étrangers détiennent depuis longtemps des usines d’assemblage dans le pays en vue de satisfaire les demandes du marché local. La Malaisie, qui compte une classe moyenne en augmentation rapide, a connu une croissance solide ces dernières années récentes. La crise sanitaire liée au Covid-19 a toutefois lourdement impacté son activité économique.

Notre avis, par leblogauto.com

Comme le dit Albrecht Reimold, membre du Conseil d’Administration de Porsche, le projet de petite envergure n’est pas synonyme d’une nouvelle stratégie du constructeur de produire hors d’Europe, mais démontre sa volonté de s’adapter avec souplesse pour contourner les droits de douane. D’autant plus que la rentabilité est au rendez-vous, s’agissant de modèles spécifiques Porsche aux tarifs très certainement élevés. Le jeu en vaut donc la chandelle.

Sources : Porsche

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Porsche : usine en Malaisie, pour contourner les droits de douane"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Will
Invité

« Le site de production (…) assurera l’assemblage final »

« Tu colles le logo, là, sur le capot, oui comme ça, voilà c’est bon, suivante »

Alex
Invité

La Malaisie applique la methode Trump…ça marche puisque même Porsche va creer des emplois en Malaisie

wpDiscuz