Accueil Ecologie RBW classic roadster : la MG électrique

RBW classic roadster : la MG électrique

0
5
PARTAGER

« Gnagnagna, les MG c’est plus ce que c’était ». Eh bien si ! Si vous voulez une MG roadster à l’ancienne ? Elle existe. A condition d’accepter de rouler électrique.

RBW EV Classic Cars est un artisan-constructeur fondé par Peter Swain sur une idée finalement simple (et dans l’air du temps) : faire revivre quelques icones anglaises grâce à la fée électricité. 4 ans après avoir contacté Zytek Automotive (à quelques miles de l’atelier de RBW) ainsi que d’autres fournisseurs, Swain présente le modèle RBW Classic Roadster de pré-série.

Ne l’appelez pas MGB Roadster, ce n’en est plus un. Mais, ça y ressemble bougrement, et c’est fait exprès. Esthétiquement, cela fera illusion auprès des néophytes. Ceux qui connaissent le modèle tiqueront de suite avec des détails à l’extérieur.

Quant à l’intérieur, il est résolument modernisé avec des instruments numériques et un écran de 7 pouces, tactile et escamotable pour la navigation. On peut même y faire le « mirror-screen » qui permet d’avoir sur l’écran certaines applications d’un smartphone.

Sous le capot donc, pas de moteur thermique mais un « powertrain » électrique de chez Continental AG (Zytek). Il est alimenté par 6 batteries lithium-ion (de chez Hyperdrive) réparties pour avoir une « distribution du poids parfaite » (sic.). Les suspensions sont évidemment entièrement revues car le poids de la bête n’est pas le même (non précisé), de même que les freins qui sont à disque et à régénération électrique.

Trop moderne ?

Les feux avant passent aux LED. C’est sans doute ce qui choquera le plus dans ce roadster électrifié. La trappe de charge est dissimulée à l’arrière à droite, à côté du feu.

Le moteur développe 70 kW de puissance soit 94 chevaux, avec un 0 à 100 km/h en un peu plus de 9 secondes. La capacité de la batterie n’est pas communiquée, mais RBW indique 160 miles ou 260 km d’autonomie. Il est possible d’obtenir un 7e et un 8e pack Hyperdrive pour augmenter l’autonomie (mais aussi le poids et la facture). La recharge est possible en courant continu (!) jusqu’à 3 kW seulement. RBW indique 8 heures pour une charge complète.

RBW a obtenu la certification « REG 100 H/V » et est donc reconnu comme un constructeur automobile international. A voir s’il sera possible d’importer leurs modèles sur notre sol. La RBW Classic Roadster sera bientôt rejointe par une « RBW Classic GT » avec toit fixe. La motorisation électrique étant adaptable à bien des modèles, RBW prévoit déjà de s’attaquer à la Jaguar Type E, mais aussi la Mini, les Austin Healey, etc.

La production en petite série débutera en 2021 avec un prix de départ de £90.000 hors taxe. Dans les options, il y a 6 types de jantes, une peinture à la demande, une capote ou un hard-top, une sellerie à la demande également, etc. Pour ceux qui sont intéressés, le configurateur est…amusant.

Notre avis, par leblogauto.com

Electrifier un véhicule ancien permet de l’utiliser plus souvent quand on n’y connait rien en mécanique ou que l’on ne veut pas être sans arrêt le nez sous le capot. Mais, c’est toujours un exercice périlleux car cela touche à l’affect et aux souvenirs. Ici, on a un véhicule modernisé sans trop toucher à l’extérieur. Le moteur semble suffisant et l’autonomie aussi, si tant est qu’elle est exacte.

En revanche, on reste dubitatif sur le prix. Certes c’est le prix du fait-main et de l’artisanat, mais on a des composants « sur étagère » assemblés et un véhicule roturier. Surtout, on tique sur la charge en courant continu (DC). Le courant continu est généralement utilisé dans les puissances de charge « importantes ». A 3 kW on est sur la puissance d’une prise domestique de moins de 16 Ampère. RBW n’indique pas si l’adaptateur est fourni. De plus c’est une prise Type 2 qui est utilisée…

L’autre point qui nous chiffonne, c’est l’utilisation de packs de batteries. En effet, ce sont des cubes pré-assemblés et ce n’est pas l’idéal pour le centre de gravité. Surtout, ici, cela ampute le coffre d’une grande partie de son volume. Cela a forcément une influence sur la tenue de route.

Galerie du RBW Classic Roadster

Caractéristiques techniques de la RBW Classic Roadster

AccreditationREG 100 H/V compliant for IVA and new vehicle registration
Top Speed80MPH
0-609 seconds
Range160 mile (260kms)
Increases to 200 miles if optional seventh battery installed
BatteriesSix Hyperdrive Lithium-ion battery (up to eight as an optional extra)
Power Output70 kW
DC Charging3.0 kW
Recharge Hours8 hours
Patented bespoke subframeGen 3 bearings
Five stud wheel adaption
Uprated drive shafts
SuspensionBespoke double wishbone
Coil-over damper technology
BrakingOEM brakes discs and callipers
Regen braking
InsuranceBrokerage Compliant
InteriorLeather
Choice of five colours
In-car TechnologyPioneer AVIC-Z920DA
7-inch 24-bit True Colour Capacitive Multi-touchscreen
Dual USB, HDMI and Dual camera input 
Satellite Navigation
Electric windows
Colours14 colour options
WheelsSix wheel style options
RoofSoft and Hard Top available.

Illustration : RBW

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "RBW classic roadster : la MG électrique"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Enfin une MG fiable !
Bon, même si c’est un peu dommage.
Notez pour qu’elle soit vraiment fiable en thermique (à l’origine) elle aurait besoin de quelques améliorations techniques, avec notamment des pièces du 21e siècle d’après une émission de remise à état neuf d’une MG.

Mwouais
Invité

Une option fuite d’huile couplée au gps pour salir le sol du garage serait bienvenue.

Amazon
Invité
un écran tactile dans une B…Shocking!! la MGB est une belle voiture, avec beaucoup de plaisir au volant entre le bruit de l’échappement , l’odeur de l’huile chaude et le sifflement de la courroie d’accessoires 🙂 mais cela reste une ancienne banale, et 90K £ hT cela me parait totalement hors marché. Pour une voiture qui fera au mieux 10mKM par an, autant garder la version petrol. une MGB entièrement reconstruite avec des pieces neuves se négocie au max 35K€, qui sera fiable, permettra de faire une virée de 300 km dans la journée sans avoir besoin de passer une… Lire la suite >>
AXSPORT
Invité

Aucun intérêt…..

Les collectionneurs se marrent….

labradaauto
Invité

je regarde, mais ne ferais pas . je m’explique si j’avais ce genre d’auto , ou je ferais rouler avec l’entretien qu’elle mérite, ou j’engagerais une restauration. Mais je dois rouler électrique, je prends un vélo ou j’achète une petite auto électrique. Aucune critique sur le travail. Les clichés montrent qu’une étude a été bien réalisée.

wpDiscuz