Accueil Buick Pékin 2020 : Buick Electra Concept

Pékin 2020 : Buick Electra Concept

0
21
PARTAGER
Buick Electra Concept (2020)

Pour son dernier concept-car, Buick a choisi de puiser un nom dans sa riche histoire. Et pour un futur modèle haut de gamme électrique, quel autre nom qu’Electra ?

  • Proposition de futur grand crossover électrique
  • Pourrait partager sa plateforme avec le Cadillac Lyriq

C’est à Cadillac qu’est revenu l’honneur d’annoncer la nouvelle phase de l’offensive de GM sur l’électrique, avec le Lyric. GMC a suivi avec le Hummer, place à présent à Buick. C’est sur son marché national principal que ce concept a été présenté, au salon de Pékin.

Le nom Electra évoque bien entendu la propulsion électrique. Mais il puise aussi dans le passé de la marque. En 1959, la Buick Electra vient remplacer les Super et Roadmaster au sommet de la gamme. Six générations de berlines vont se succéder, accompagnées selon les cas de versions coupé, cabriolet, et même de break dans les années 80. La lignée prend fin en 1991 avec le lancement de la Park Avenue. A l’époque, il ne s’agit bien entendu pas d’un modèle électrique. Le nom rend en fait hommage à la sculpteure Electra Waggoner Biggs, dont le beau frère était alors patron de Buick… La première génération de Buick Electra pose ci-dessous devant un Lockheed L188 Electra… qui tire son nom de la même personne.

Buick Electra Convertible (1959)

Si le cas d’une grande berline Buick fut envisagé voici quelques années avec le concept Avenir, il n’en est aujourd’hui plus question. La Buick Electra fait donc partie de cette vague de concepts à mi-chemin entre SUV et berline. Berline à grandes roues, SUV abaissé ? Si les portes en élytre sont bien là pour donner le ton plus conceptuel, on notera une certaine souplesse et surtout sobriété des lignes. Pas d’angles vifs, de lignes inutiles et torturées. La superstructure entièrement vitrée et l’habitacle participent à l’ambiance clamée de « vaisseau spatial ». Voilà qui nous ramène à l’époque des premières Buick Electra, avec les inspirations aéronautiques des carrosseries d’alors…

Notre avis, par leblogauto.com

Le passage à l’électrique sera-t-il l’occasion pour Buick de recranter son offre vers le haut pour mieux se distinguer de Chevrolet en Chine ? C’est aussi ce que suggère ce concept au nom qui fleure bon les heures de gloire de la marque…

Poster un Commentaire

21 Commentaires sur "Pékin 2020 : Buick Electra Concept"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Ben associer Buick et Electra c’est assez lourd de sens. Vous le dites si bien c’est un Monument de l’automobile américaine.

Le concept est pas mal ceci dit.

Dom
Invité

La Riviera est plus connue dans le monde que l’Electra, il me semble….

https://photos.tf1.fr/940/531/buick-riviera-concept-2013-11-ea3c3d-0@1x.jpg

SAM
Invité

@Dom. Buick c’est un peu comme Alfa, si on regarde toutes les stars passées … on pleure à regret!

Navigator84
Invité

@SAM : finalement, ce n’est pas le cas de toutes les marques ?

SGL
Invité

Il faut espérer qu’il aura plus de succès commercial de feu le Lockheed L188 Electra qui fut un excellent avion, mais gâché par des problèmes de jeunesse (un peu comme le DH Comet) et par la mode du jet (B707)
Sa faible consommation de kérosène lui rendit un sursaut d’intérêt après le premier choc pétrolier, mais en temps d’avion d’occasion et sur les secondes lignes.

wizz
Membre

les avions à turbo réacteurs ne sont pas une mode
ils sont plus rapides, plus de 900km/h en vitesse de croisière, contre 600km/h pour les avions à hélice. Commercialement, ce fut vite pliée

SGL
Invité
Euh oui et non. A l’époque de la mise en service du Electra, fin des années 50, il y avait une « folie » pour tout ce qui était « jet » Pourtant, l’Electra était très moderne avec turbopropulseurs, rien à voir avec les moteurs à piston de la 2e guerre mondiale. Mais les passagers assimilaient les avions à hélice à des vieux avions. L’avantage de la vitesse devint évident que plus tard… en effet au début de la carrière du B707, sa motorisation de turboréacteur simple flux le cantonnais à des liaisons courtes et moyen-courriers… la traverser de l’Atlantique… Lire la suite >>
wizz
Membre
mais qui parle de transatlantique? https://fr.wikipedia.org/wiki/Lockheed_L-188_Electra https://www.infoplease.com/passenger-planes-boeing-707 L’un vole à 600km/h, et l’autre à 600mph, soit 60% plus vite L’un embarque 99 passagers, et l’autre presque le double New York Los Angeles, c’est 4000km. L’un est déjà arrivé à destination pendant que l’autre est encore au centre du pays. A peine 4h de vol pour l’un, et presque 7h pour l’autre. Quels genres de passagers qui accepteraient de perdre 3h de trajet? Rapidité, avantage concurrentiel, voyageurs satisfaits, productivité. Le match est plié. Je me rappelle d’un de ces nombreuses discussions où tu disais que la voiture électrique n’est pas applicable… Lire la suite >>
SGL
Invité
Ben moi ! @wizz, tu oublies de prendre en compte que le 4 000 km des liaisons transcontinentales étaient le maximum… Le cas le plus favorable pour un jet. Tu oublies aussi que les avions à turbopropulseurs accélèrent bien plus rapide au début du vol… et décélèrent aussi beaucoup plus facilement, leurs approches est également plus rapide, sur les lignes de 1000 à 2000 km, l’avantage de la vitesse est plus mesuré. Les avions à hélice sont supérieurs aux avions à turboréacteur sous les 600 km/h généralement. Même en 1946, la RAF en avait fait la démonstration en faisant un… Lire la suite >>
wizz
Membre
ah c’est sur sur la ligne Paris-Quimper… mais les USA, juste le marché intérieur, rien que leur marché domestique, c’est déjà un immense pays. Et sur ça, l’Electra n’avait pas fait de poids face aux avions plus adaptés pour ce marché, des avions plus compétitifs Entre 2 feux rouges, c’est l’accélération qui compte Sur le tracé de Monaco, c’est l’accélération qui compte Mais pour une longue distance, très longue ligne droite, ou sur le grand anneau Indianapolis, c’est la Vmax qui compte Alors oui, ton turbo propulseur accélère plus vite, jusqu’à 600km/h. Mais sur les 3950km restant du trajet, l’avion… Lire la suite >>
SGL
Invité
@wizz, tu as un peu tendance à trop résumer l’histoire. L’Electra n’a jamais été abandonné pour la simple cause de manque de vitesse, mais bien par mauvaise réputation du fait de ses problèmes de jeunesse. On ne monte pas dans un avion qui a tué. (comme le Comet à réaction) Je ferais juste remarquer que les exemplaires restant corrigés n’ont pas et été remplacé par la 1er génération de jet, mais bien par la 2e génération de Jet conçu exclusivement pour les liaisons transcontinentales et équipe des réacteurs doubles-flux beaucoup plus économiques comme les B727, B737, DC9. Sur les secondes… Lire la suite >>
wizz
Membre

L’Electra, c’était le marché US, en concurrence avec le Boeing 707

Cet avion n’a pas volé en Europe à cette époque, donc inutile comparer avec des exemples européens volant chez nous, un territoire bien plus petit, un ciel pas ouvert

SGL
Invité
Le L-188 Electra vola pour la première fois le 6 décembre 1957 et pour premier vol commercial le 12 janvier 1959, le 3 février 1959, un Electra tombe dans l’East River en finale pour l’aéroport de LaGuardia à New York faisant 65 victimes et 8 survivants. En 15 jours, la mauvaise réputation du Electra était déjà faite ! Ils n’ont pas eu le temps de l’exporter en Europe en tant qu’avion neuf, par contre l’Electra aura son succès en tant qu’avion d’occasion dans le monde entier. (et l’Europe) Par contre le Vickers Viscount s’est bien exporté aux USA et Canada… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

C’est un concept qui n’a pas l’air de leur avoir coûté cher. On a l’impression d’en avoir vu 15 comme celui-là. L’intérieur est échangé entre constructeurs au gré des concepts?

darkargos
Invité
Ce que serait devenu Opel sans l’absorption par PSA avec le recul historique des ventes constatées en 2020 (45% de baisse depuis le debut de l’année en Europe). Aucun cocnept pour la marque depuis le GT X experimental dévoilé mi 2018 (les concepts ça coute cher selon Tavares et ça ne rapporte pas de thune) Quel dommage que GM n’est pas décidé de fusionner Opel / Vauxhall / Holden / Buick en rebadgeant chaque modèle sur ses marchés de prédilection et en mettant le paquet sur l’électrique et l’hybride en plus de leur donner un design propre. Résultat, à part… Lire la suite >>
belphegor
Invité

Sans oublier la mise a mort de Saab, Pontiac et Oldsmobile.

Invité

C’est moi où il n’y a pas de photo de l’arrière ?

Mwouais
Invité

@Langlois : Obsédé !!!

gigi4lm
Invité

Si, sur la « vraie » de ’57 !
La nouvelle n »a pas d’ailerons, donc aucun intérêt.

Invité

La partie arrière, j’ai pu la voir sur une vidéo youtube. Pas mal.

wpDiscuz