Accueil Droit routier L’Etat autorise la concession de certaines routes nationales

L’Etat autorise la concession de certaines routes nationales

0
19
PARTAGER

Un décret du 14 août 2020 permet la concession, sous conditions, de certaines portions de routes nationales aux sociétés d’autoroutes. Pourquoi ?

Le décret n° 2020-1061 est assez obscur à déchiffrer, et il provoque une « polémique » entre l’opposition et le gouvernement. Ce décret dérive de la Loi d’orientation des mobilités (LOM) et « complète la définition des autoroutes telle que prévue par l’article L. 122-1 du code de la voirie routière, en précisant que les autoroutes peuvent comporter des sections à gabarit routier, dans des conditions définies par décret en Conseil d’Etat qui tiennent compte notamment de contraintes topographiques ».

Vous n’avez pas tout compris ? En fait, les autorités ont écrit ce texte car certaines portions de nationales arrivent ou partent des autoroutes concédées. Et ces portions appartiennent à l’état qui doit les entretenir, changer les panneaux, etc. Avec le décret, il peut transférer la propriété de ces portions aux sociétés autoroutières bien que ce ne soit pas des 2×2 voies de type autoroutes.

Les autoroutes, au cœur de nouvelles discussions ?

La « gestion des derniers kilomètres » reportée sur les concessionnaires existe déjà dans les faits. Le décret permet de « légaliser » cet état de fait. D’ailleurs, le décret encadre le type de nationale pouvant être « privatisée ». La vitesse ne peut même pas y être modifié sans en changer l’aménagement.

Alors pourquoi une polémique sur ce décret ? Simplement car il semble autoriser la privatisation de n’importe quelle nationale. En l’état, ce n’est pas le cas. Le Ministère a beau expliquer le pourquoi de ce décret, la suspicion suffit. Cette polémique apparaît alors même que le Sénat relance une vieille Arlésienne d’une meilleure répartition des profits autoroutiers. En acceptant de se charger pour l’Etat de l’entretien, de la logistique, etc. des routes nationales d’accès aux autoroutes, les concessionnaires ajoutent un poids en leur faveur dans la balance.

Décret no 2020-1061 du 14 août 2020 relatif aux conditions de classement de certaines sections de routes dans la catégorie des autoroutes.

Poster un Commentaire

19 Commentaires sur "L’Etat autorise la concession de certaines routes nationales"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fabi35
Invité

J’ai du mal à penser que se soit une bonne chose ( pour notre portefeuille )

michouizi
Invité

Tres mauvaise, les autoroutes sont deja hors de prix en France par rapports aux autres pays europeen, la c est comme si pon jetait votre portefeuille a des chiens enragés.

ema__
Invité

Non, les autoroutes sont plutôt bon marché en France, par rapport à ce qu’elles couteraient si elles étaient gratuites et gérées directement par l’état (et sont probablement mieux entretenues).
Mais il est vrai que les automobilistes qui prennent l’autoroute versent un impôt qui sert à tous.

michouizi
Invité

Suisse : 37 euro l’annee pour la vignette, Autriche 80 euros,… Un trajet paris geneve, 60 e pour l’utilisation du bitume, sans compter l’essence a 1,60 (Allo??) et les radars dans tous les sens. Non la France c’est pas cher, mais comme les francais sont tous riches au fond…

C Ghosn
Invité

je pense qu il parle sur l autoroute etant donne qu il parle d un trajet paris geneve.

Invité

60 euros de péage pour faire un parcours Paris – Genève ?!?
Alors que le site de l’aprr donne les coûts de 47.3 euros pour le péage et 45.58 euros de carburants ?!?

retrouvé le retour
Invité

ema !!!! Il me semble que cette figure de Marsupilami est soumise a des droits !! Dans la loi française, le droit de citation n’existe pas pour les oeuvres graphiques. Demander l’accord du détenteur des droits est plus que politesse.

polo
Invité

Pas forcément, en fait l’état ou la région cède l’entretient de la portion de route à la société via le paiement d’une cotisation annuelle, ça se pratique déjà sur certaines rocades de grandes villes.

retrouvé le retour
Invité

Vivement la Ferme Générale avec Polo, Thibaut et les potes a la caisse.

georges
Invité

L’opposition fait de l’opposition bête.
Ça se comprend et c’est du bon sens, il y a aussi des autoroutes public entretenues/rénovée par un concessionnaire d’autoroute donc par le privé.

retrouvé le retour
Invité

Quand le Trésor Public n’est plus que déficits les responsables de la faillite utilisent l’argent volé pour leurs bonnes oeuvres. Que du classique, du déja vu.
Voir le fameux Trésorier Payeur Général d Annecy et ses investissements en Bons du Trésor !! (en huit ans 8,5 millions d’euros dans les caisses du Trésor public !)

Kaizer Sauzée
Invité
Les plus gros actionnaires historiques des autoroutes sont les politiques, de droite comme de gauche. Comme, par exemple, Balladur, dont on a appris lors de l’incendie du tunnel du Mont Blanc qu’il en était un gros actionnaire. Ils ont pu placer leurs billes à l’avance, sachant ce qu’ils allaient voter. Ils ne vont pas tuer la poule aux oeufs d’or… Bien au contraire, ils vont la faire grossir et en même temps se faire passer pour des gentils en retirant cette charge des finances de l’état en nous faisant croire que c’est pour faire des économies. Un seul politique à… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité

Kaizer arretez de racontrer n’importe quoi Balladur n’a pas été actionnaire du tunnel du mont blanc mais directeur de 1968 à 1981. L’incendie a eu lieu en 1999 il a été interviw en tant que téoin historique https://www.lemonde.fr/societe/article/2005/03/10/au-proces-du-mont-blanc-une-passe-d-armes-entre-edouard-balladur-et-l-avocat-des-familles_401082_3224.html

de plus la société du tunnel du Mont-Blanc était une société publique, donc vous nous expliquerez cette histoire d’actions

retrouvé le retour
Invité

Oui Baladurian a bien vu arriver le changement climatique !! Monsieur a abandonné son chalet des Rousses pas trop loin de la Cure donc de la Suisse pour Chamouny et sa tire lire autoroutiere. De 81 a 99 c est vrai que la garantie décennale était prescrite. Reste encore les sous marins et les familles, plus compliqué !!

Pneus St-Hubert
Invité

La route est un facteur de développement, elle doit être entretenue afin d’être opérationnelle.

lym
Invité

« En acceptant de se charger pour l’Etat de l’entretien, de la logistique, etc. »

Sans oublier d’oublier les panneaux qui n’envoient pas sur l’autoroute en zappant l’alternative, autrefois clairement identifiables (feu les itinéraires bis).

Un truc qui fait également détester une marque de GPS batave qui veut vous y renvoyer à tout prix (!!) pendant 20 ou 30 mn quand on prends la tangente… avant de daigner recalculer un itinéraire.

wpDiscuz