Accueil Endurance 24 heures du Mans virtuelles 2020 – départ : bluffant

24 heures du Mans virtuelles 2020 – départ : bluffant

0
16
PARTAGER

Cela aurait dû être les 24 heures du Mans 2020 ce weekend. Elles sont repoussées en septembre mais ce weekend, on vit les 24H du Mans virtuelles.

Ca y est, nous y sommes, pas sur le bord du circuit des 24 heures, mais virtuellement là. Les 50 équipages sélectionnés par l’ACO Automobile Club de l’Ouest pour cette épreuve ont lancé le tour de formation à l’appel du starter Tony Parker. Tout le monde suit le prototype à hydrogène GreenGT.

Cette épreuve n’est pas que virtuelle. Le couple princier de Monaco est présent et il y a une collecte de dons à l’initiative de la Princesse Charlène de Monaco avec sa fondation. L’appel aux dons est pour la recherche médicale afin de lutter contre la COVID-19 et pour favoriser la vaccination internationale : https://donate.fondationprincessecharlene.mc/strongtogether

Assez bluffant pour le moment…même s’il manque l’ambiance

Très bon départ de Tom Dillmann qui prend un peu le large sur le E-Team WRT et le Team RedLine. Les GTE partent un peu plus loin. Tout cela est très propre. Les premiers passages dans les Hunaudières marquent les premières aspirations. Mais voilà une première sortie de piste après même pas 10 minutes de course. C’est Brendon Hartley avec la Toyota #8 qui est parti à la faute. La sortie dans la « vraie vie » aurait sans doute provoqué l’abandon. Là, la voiture rentre au ralenti et devrait pouvoir repartir après plusieurs minutes au stand.

Les premières images de cette épreuve sont assez bluffantes avec des voitures qui sautillent sur les bosses de la route. Ah on annonce un drive through pour la ByKolles et Tom Dillmann qui est parti avant le feu vert. Cette simulation est très poussée avec le Directeur de Course officiel du WEC qui officie ce weekend. Ah ! Alonso a fait une petite faute en se rabattant et perd du temps. Les premiers arrêts aux stands se déroulent après 30 minutes de course.

Pour le moment, bravo l’ACO

L’ACO a mis les petits plats dans les grands avec une émission en direct du Studio Gabriel (bien connu de la télévision), et les divers officiels présents comme Pierre Fillon, le Président de l’ACO, mais aussi le Président de la FIA, Jean Todt.

La Formule 1 et la Formule E peuvent regarder ce que fait l’ACO ce weekend, car pour l’instant c’est du tout bon.

[Mise à jour 16h30 : Fernando Alonso est en panne d’essence dans les Hunaudières ! Il devait observer une pénalité suite à sa touchette avec la Ferrari de di Silvestro, mais aussi faire le plein d’essence. C’est interdit par le règlement de faire en même temps le plein de carburant et d’observer sa pénalité. L’écurie de l’Espagnol a décidé d’observer la pénalité en premier et Alonso est donc reparti des stands…sans essence. Hop ! Adios Fernando et on ne verra pas Barrichello courir. « Gipitou team ! »]

Pour suivre les 24 heures du Mans virtuelles

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "24 heures du Mans virtuelles 2020 – départ : bluffant"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zaza
Invité

Ils jouent sur quel jeu ? C’est bluffant de réalisme

SAM
Invité

On se prend au jeu d’y regarder!
Marrant et rafraîchissant.

gigi4lm
Invité

Oui, on se prend au jeu … mais à l’instar du commentaire d’Henri Pescarolo c’est bien fait mais ça reste un jeu.
Il y a un gros travail à faire sur les sorties de piste. Le graphisme ne rend pas les dégâts occasionnés sur la voiture et il n’y a pas d’immobilisation sur place le temps de repartir … ou pas.
Et bien sûr la prise de risque est réduite à zéro.
Au résultat : Je craignais le pire mais c’est effectivement bluffant. Mais ce n’est pas les 24 Heures du Mans, c’est autre chose.

Invité

Je pense qu’ils ont désactivé le visuel des dégats, probablement pour soulager le serveur, car normalement rfactor 2 les affichent et aussi car le jeu est connu pour ses problèmes de problèmes.

Pour l’instant je suis aussi agréablement surpris

Invité

C’était inévitable, mais je voyais ça plus tard

Invité

En soit, malgré tout on perdra moins de temps qu’avec des FCY ou des SC à répétition

retrouvé le retour
Invité

Et en plus l’Allemagne qui veut devenir le pays de l’hydrogène ! C’est vraiment pas bien pendant que Thibault joue avec les copains !! Pescarolo c’est bien mais que devient le grand chef blessé à la tête greffé ou pas avec des cellules souches ? Courage !!

gigi4lm
Invité

Ce reset a du bon : Le retour d’Alonso et Barrichello

gigi4lm
Invité

Une autre amélioration à apporter :
La météo peut être changeante, c’est bien.
Mais pourquoi ne pas se synchroniser avec la météo en temps réel sur le circuit ?

wizz
Membre
ça aurait fait beaucoup plus de données à synchroniser, à traiter. pour ceux qui sont ou ont été des gamers « curieux » (curieux sur comment ça se passe), c’est le même principe entre le vrai 3D en temps réel et le « semblant 3D » le vrai 3D en temps réel, c’est lorsque tu changes de position, bouges, et que le PC recalcule et affiche la nouvelle vue: l’angle de la lumière qui change, on voit un peu plus le côté du rocher qui était caché, etc… ceci, le changement dynamique de la vision, est valable pour tous les objets, de près ou… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité

@wizz : sans aller jusqu’à une synchronisation « pour de vrai » qui serai la solution idéale il doit être possible de tenir compte de la météo du jour quitte à paramétrer le jeu la veille sur les prévisions.

wpDiscuz