Accueil Salon de Francfort Le salon de Francfort déménage à Münich

Le salon de Francfort déménage à Münich

434
14
PARTAGER
2021 IAA - Münich

Le processus de sélection d’un nouveau lieu pour le grand salon automobile allemand, IAA de son nom officiel, s’est achevé. Et l’édition 2021 s’installera à Münich. Avec un fort accent mis sur les mobilités au delà de la seule automobile.

  • Transfert du salon IAA de Francfort à Münich
  • Réorientation renforcée vers les mobilités au sens large

Depuis 70 ans, le salon de Francfort rythme l’actualité automobile à un rythme bisannuel. Mais le grandiose salon a perdu de son prestige. L’édition 2019 a ainsi vu les constructeurs comme les visiteurs le déserter. Les organisateurs ont donc choisi de prendre des mesures radicales pour relancer l’IAA (International Automobile Austellung). Y compris celui difficile de quitter Francfort.

Après un processus de sélection d’autres villes candidates, c’est finalement Münich qui a été sélectionné. Rappelons que le dernier trio de finalistes comportait également Hambourg et Berlin. Münich, berceau de BMW bien sûr, et à deux pas de celui d’Audi… Mais ce n’est pas cela qui a emporté la décision. La capital de la Bavière semble avoir profité d’un soutien plus marqué des autorités locales, et de la situation économique florissante de la région.

Plus qu’un changement de lieu, le VDA cherche une véritable renaissance de son salon. L’automobile restera au cœur des préoccupations, mais les mobilités et services verront leur présence confortée. En particulier avec la mise en place de divers centres d’essais dans la ville.

Notre avis, par leblogauto.com

Après 70 ans de salon de Francfort, il faudra donc s’habituer à parler du salon de Münich, ou de l’IAA. Espérons pour les organisateurs que les constructeurs ne craindront pas de venir faire leur show en territoire « ennemi » chez BMW et Audi…

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Le salon de Francfort déménage à Münich"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
greg
Invité

« Et l’édition 2021 s’installera à Francfort. Avec un fort accent mis sur les mobilités au delà de la seule automobile. »
Ah bon?Francfort? :p
Blague a part, le choix est etrange, car le salon est excentre, et l’ acces de l’ aeroport au moins aussi malaise, si ce n’ est plus que Paris.
Apres, je pense que la circulation catastrophique a Hambourg, et les problemes d’ insecurite a Berlin ont du jouer aussi (la police munichoise est rodee our les evenements d’ importance).

Ezy
Invité

Et Stuttgart même pas Shortlisté!!!!
C’est quand même là où est née l’industrie automobile…

Thibaut Emme
Admin
Hm oui et non… Le premier véhicule automobile est le fardier de Joseph Cugnot dont le prototype a été mis au point à Vanves (de loin on va dire Paris). On est en 1771. La première « voiture » automobile (le fardier étant plutôt considéré comme un outil militaire pour déplacer lentement des charges lourdes) c’est encore un véhicule à vapeur. Amédée Bollée a mis au point une voiture dans la Sarthe. L’Obéissante a même rallié la capitale par la route avec du monde à bord (cela ressemblait à une voiture de train. On est en 1875 et on a déjà les… Lire la suite >>
zitra
Invité

Et Peugeot ? Fondateur de l’automobile française en 1889 !
Avec la technique de chez Daimler pour les moteurs…et le premier engin motorisé Daimler à 4 roues date de 1888.

Thibaut Emme
Admin
Oui, donc ultérieur à Bollée et L’Obéissante…merci de confirmer 🙂 C’est Bollée le fondateur de l’automobile française et mondiale. Même si Mercedes ne l’entend pas ainsi (quitte à nier les faits haha encore tout récemment 🙂 ). Quand on leur parle du fardier de Cugnot, ils répondent : – « ouais mais c pas une voiture de passager ». – Ok et l’Obéissante ? – Ouais mais Bollée ne l’a pas faite en série… – Ok et La Mancelle à près de 50 exemplaires, avant le premier tricycle de Benz ? – Ouais mais……heu….ouais mais non. Bref, premier véhicule routier auto-mobile, fardier… Lire la suite >>
zafira500
Invité

@Thibaut Emme et Gauthier Bottet
Merci de rappeler que la France est la mère patrie de l’automobile, n’en déplaise à certains.
D’ailleurs, le mot automobile ne veut-il pas dire « qui se meut seul »? Ce qui est le cas du fardier de Cugnot.

greg
Invité

Ce que Daimler dit, c’ est que l’ automobile en tant que telle (vehicule motorise a combustion) est bel et bien nee en Allemagne. Des experimentations utilisant la vapeur ne repondent pas trop a ces criteres.

Thibaut Emme
Admin
C’est facile de trouver la bonne catégorie pour être le premier 🙂 Pourquoi limiter l’automobile à la combustion interne ? Le terme même de voiture automobile implique : – une voiture, c’est à dire un véhicule qui transporte des personnes (sinon on parle de wagon ou autre) – qui se bouge toute seule, sans forme humaine ou animale En l’occurence, vapeur, électrique, explosion…peut importe. D’ailleurs, si on sait (enfin beaucoup) que le premier véhicule routier à dépasser les 100 km/h était électrique (la Jamais Contente du Belge Jenatzy), savez-vous que le premier véhicule automobile routier à dépasser les 60 km/h… Lire la suite >>
Ezy
Invité

Bon d’accord pour l’obeissante…. mais relocaliser le salon Allemand en France… ca va etre dur! Alors que Stuttgart est autant en Allemagne que Munich ou Francfort.
Cela dit, du point de vue industriel et commercial, Benz fabrique toujours des voitures, Bollée moins…

SAM
Invité

Ben quand même. Niveau accueil du touriste. Il me semble que Munich est la mieux placée!?! Qu’elle soit la capitale de BMW et de loin celle d’Audi ben c’est encore mieux! Il y a tout intérêt pour les autres constructeurs à dévoiler leurs modèles ici. BMW et Audi sont quand même ravi d’accueillir chez eux cette messe automobile! Le salon allemand devra composé avec la composante environnement et les manifestations qu’il drainera… et c’est tant mieux finalement.

zitra
Invité

Audi, c’est Ingolstadt à 70 km au nord de Munich en Bavière aussi.

wpDiscuz