Accueil Volkswagen VW table sur une croissance faible du marché chinois jusqu’en 2023

VW table sur une croissance faible du marché chinois jusqu’en 2023

584
6
PARTAGER

Le groupe Volkswagen (VW), premier constructeur automobile étranger en Chine, a déclaré jeudi s’attendre à ce que le plus grand marché mondial des voitures particulières se stabilise pour l’année prochaine, tablant sur des niveaux de croissance faibles durant trois ou quatre ans.

Vers un recul des ventes sur territoire chinois de 8 % en 2019

Frappées par le ralentissement de l’économie, la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine et la difficile mise en œuvre des nouvelles règles relatives aux émissions, les ventes de véhicules devraient reculer de quelque 8% cette année en Chine après une chute de 2,8% à 28,1 millions l’an dernier – la première baisse depuis les années 1990.

VW table sur une croissance faible du marché chinois jusqu’en 2023-2024

« L’année prochaine, nous prévoyons un environnement de marché globalement stable, peut-être une croissance modérée », a ainsi déclaré Stephan Woellenstein, président du groupe VW pour la Chine, au salon automobile de Guangzhou.

« La Chine pourrait connaître une croissance relativement faible jusqu’en 2023 et 2024, et ce, jusqu’à ce que nous retrouvions le niveau de 2017. Nous verrions également une poursuite de la croissance », a-t-il ajouté.

La Chine, un marché crucial pour Volkswagen

Volkswagen est l’un des constructeurs automobiles les plus performants en Chine cette année, ayant lancé huit SUV produits localement depuis le dernier trimestre de 2018.

Ses ventes de véhicules sur le territoire chinois ont bondi de 6,7% en octobre, mais ont chuté de 1,8% depuis le début de l’année, un recul nettement moindre cependant que la baisse de 12% des ventes de voitures particulières observée en Chine au cours de la même période.

Volkswagen a fait de la Chine un champ de bataille clé dans son développement de l’électrification, investissant des milliards de dollars en développement de produits.

L’avis de Leblogauto.com

Une manière détournée pour Volkswagen d’avertir que ses résultats pourraient être nettement moins performants que prévus durant les 3 ou 4 prochaines années ? Un avertissement sur résultats qui ne dit pas son nom ?

Sources : Reuters, VW

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "VW table sur une croissance faible du marché chinois jusqu’en 2023"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
r.burns
Invité

Et alors, quel est le mal d’avertir, c’est plutôt honnête comme démarche.
À croire que les journalistes préfèrent gober les belles histoires plutôt que la réalité.

SAM
Invité

Ce sont plutôt les marchés financiers qui réagissent mal à chaque mauvaise nouvelle …

SAM
Invité

Alors l’enjeu pour progresser en Chine pour les prochaines années sera de prendre des parts de marché à VW … Puisse VW dévisser en Chine cela lui enlèvera sa super puissance!

zeboss
Invité
Disons que la politique commerciale de VW est de plus en plus calquée sur la politique Chinoise purement et simplement. Le vrai premier constructeur chinois du monde est allemand. Si le marché Chinois baisse, ça se répercute sur les résultats du groupe, il est donc normal que les avertissements fusent de toutes sortes. La toute puissance du groupe énoncée par SAM repose en effet sur ce marché qui doit servir à amortir les investissements mondiaux. Le côté « supérieur » des allemands pouvant là encore leur jouer des tour, le greenwashing permanent des annonces du groupe ne doit pas cacher leur faiblesse… Lire la suite >>
versdemain
Invité

Question Yin et Yang pour la Chine …

-VW en apparence baisse de 1.8% et ces fruits (dividendes) seront moins gros que prévu sur le court terme. Ca c’est le coter Yang.

-VW gagne des parts de marché comparé aux autres constructeurs qui souffrent beaucoup plus. La Chine qui baisse de 12% mais VW résiste à -1.8%,

Ainsi VW s’enracine en profondeur, quand certains concurrents n’arrivent plus à survivre… C’est le coté YIN non visible au départ, il sera gagnant et payé à la fin quand il sera incontournable.

pat d pau
Invité

30 ans de developement/transfert de techno afin d’enraciner sa présence en Chine. VAG doit continuer avec les VE et l’Allemagne doit continuer avec ces machines pour rester N°1 en Chine.

wpDiscuz