Accueil Citroën WRC Turquie 2019 : Ogier et Lappi signent un doublé

WRC Turquie 2019 : Ogier et Lappi signent un doublé

691
8
PARTAGER

Sébastien Ogier et Julien Ingrassia remportent le rallye de Turqui 2019 devant Esapekka Lappi et Janne Ferm. C’est le premier doublé de Citroën en WRC avec la C3.

La dernière journée du rallye de Turquie recèle encore des surprises. Ce matin, Tänak est de retour avec une Toyota « rebootée » pour aller chercher les points de bonus de la « power stage » (dernière spéciale à Marmaris). Sauf qu’il va devoir ouvrir la piste. Surtout, il y va doucement, très doucement dans l’ES15 et ES16. 1 min 07 et 1 min 47 de perdues, mais l’essentiel est l’ES17. Il parie d’ailleurs en choisissant les pneus tendres plutôt que les durs qui ne fonctionnent pas sur la Toyota. Tänak économise les gommes. Il semble qu’il a joué aussi sur le nombre de roues de secours (et donc le poids).

Dans l’ES16, Lappi fait un tête-à-queue et perd 10 secondes environ. Le voilà à 20 secondes de Ogier. Pas besoin de consignes du côté des chevrons… Mikkelsen est revenu sous la minute, mais il est trop loin d’Ogier et de Lappi à la régulière. Cependant, le rallye n’est fini qu’une fois à l’assistance. La preuve avec Greensmith qui mène le WRC2Pro. L’arrivée de l’ES16 est un saut. Greensmith part en tonneau après la ligne et froisse sa Fiest. Plus d’aileron arrière, un arrière très froissé. Mais il reste la power stage.

Vers le premier doublé de la Citroën C3

Bon, Greensmith l’a fait. Reste à voir si la FIA jugera l’arceau cage en état et ne le disqualifiera pas après coup. Place au top 10 du rallye. A noter que Tänak passera après Kajetanowicz 10e du rallye. Pour rappel, les concurrents partent dans l’ordre inverse du classement.

L’Estonien vole littéralement sur la piste. C’est impressionnant ! Mais il balaie aussi pas mal pour les autres. 4 min 55, c’est le temps de référence. Il est 9 secondes plus rapide que dans le premier passage. Tidemand en termine, à plus de 10 secondes. Mais pour Pontus, l’essentiel est de terminer dans les points, pour lui et pour M-Sport. Place à Neuville qui va sans doute aller chercher quelques points de plus. Neuville se bat avec sa Hyundai. Il frôle le mur avant la ligne d’arrivée et termine à 2,6 secondes de Tänak.

Meeke n’attaque pas. La différence à l’image avec Tänak est flagrante. 9,5 secondes de plus à l’arrivée. Mais pour lui, il fallait ramener la voiture pour l’équipe. Latvala en termine aussi, légèrement devant Meeke. Pour Latvala aussi c’est les points pour l’équipe qu’il fallait ramener, sans rythme ce weekend. Sordo non plus ne joue pas sa carte personnelle sur cette power stage avec près de 13 secondes de retard sur Tänak. Mais c’est au moins la 5e place à l’arrivée. C’est désormais Suninen qui en termine. 9 secondes de débours mais une 4e place à l’arrivée. Beau rallye pour pour le Finlandais de M-Sport.

Place au top 3

Mikkelsen tient un podium. Il ne prend lui non plus pas de risque. 9,5 secondes de retard sur la ligne. Mais c’est une 3e place (au moins) et surtout la première place des Hyundai. Pour le constructeur c’est important au championnat avec le faux pas de Toyota. Lappi n’a pas non plus besoin de pousser. Il doit assurer le doublé pour Citroën. 18 secondes à l’arrivée. Il a pris son temps… Mais c’est une superbe seconde place sur ce rallye. La 3e seconde place cette saison. L’équipage a le sourire.

Pour le moment, Tänak mène devant Neuville dans cette Power Stage alors qu’Ogier s’élance. Ogier attaque. Mais il est en retard de 3 secondes aux intermédiaires. Une petite faute à l’arrivée, sans conséquence. 3,2 secondes de retard. Mais c’est la victoire et le doublé pour Ogier, Lappi et Citroën ! Surtout, il prend la 3e place de la Power Stage et limite les points que lui reprennent Tänak et Neuville.

POS # PILOTE TEMPS DIFF PRÉC. DIFF 1ER
1. 8 O. TÄNAK 4:55.2
2. 11 T. NEUVILLE 4:57.8 +2.6 +2.6
3. 1 S. OGIER 4:58.4 +0.5 +3.1
4. 10 J. LATVALA 5:02.5 +4.1 +7.3
5. 3 T. SUNINEN 5:04.2 +1.7 +9.0

Classement du rallye de Turquie 2019

A l’arrivée, Ogier emmène un doublé Citroën. C’est le premier de la Citroën C3 WRC et c’est le premier depuis l’argentine 2015. Cela permet au constructeur de se remettre un peu en selle au championnat constructeur.

POS # PILOTE TEMPS DIFF PRÉC. DIFF 1ER
1. 1 S. OGIER 3:50:12.1
2. 4 E. LAPPI 3:50:46.8 +34.7 +34.7
3. 89 A. MIKKELSEN 3:51:16.6 +29.8 +1:04.5
4. 3 T. SUNINEN 3:51:47.2 +30.6 +1:35.1
5. 6 D. SORDO 3:52:38.0 +50.8 +2:25.9
6. 10 J. LATVALA 3:53:11.2 +33.2 +2:59.1
7. 5 K. MEEKE 3:54:05.4 +54.2 +3:53.3
8. 11 T. NEUVILLE 3:55:46.9 +1:41.5 +5:34.8
9. 7 P. TIDEMAND 3:57:35.0 +1:48.1 +7:22.9
10. 22 G. GREENSMITH 4:05:30.8 +7:55.8 +15:18.7

Classement du championnat pilotes 2019

Tänak n’a marqué que les points de bonus de la Power Stage mais conserve la tête du championnat. Ogier revient à 17 points tandis que Neuville se trouve à 30 points désormais. Il reste 3 épreuves à courir dans cette saison et tout peut encore se jouer entre ces trois là. Prochain rallye au Pays de Galles du 3 au 6 octobre 2019.

Pos # Pilote Points
1 Ott Tänak 210
2 Sébastien Ogier 193
3 Thierry Neuville 180
4 Andreas Mikkelsen 94
5 Kris Meeke 86
6 Jari-Matti Latvala 84
7 Teemu Suninen 83
8 Esapekka Lappi 80

Classement du championnat constructeurs 2019

Finalement pour Hyundai ce n’est pas un si mauvais weekend. Merci Mikkelsen et Sordo qui ont su rapporter de gros points tandis que Toyota était hors du coup. Citroën se rapproche un peu mais reste à 36 points de Toyota et 55 de Hyundai.

Pos Constructeurs Total
1. HYUNDAI SHELL MOBIS WORLD RALLY TEAM Hyundai 314
2. TOYOTA GAZOO RACING WRT Toyota 295
3. CITROEN TOTAL WRT Citroen 259
4. M-SPORT FORD WORLD RALLY TEAM Ford 184

Illustration : 1-Citroën Racing, 2-WRC

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "WRC Turquie 2019 : Ogier et Lappi signent un doublé"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bizaro
Invité

C’est bien que le championnat pilote ne soit pas encore joué.

Thomas
Invité

Trop content pour Citroën 😀

salociN
Invité
Un rallye où Tänak aura mangé la poussière tout du long parce qu’il ouvrait, et que c’était extrêmement pénalisant sur cette surface aussi cassante qu’à Chypre où à l’Acropole; où Neuville (le grand perdant de ce rallye) aura été dans le bon rythme, mais aura cessé de donner des pourcentages de chance d’être titré en fin d’année après une sympathique petite cabriole; et où Ogier n’aura jamais voulu s’enflammer malgré cette victoire assez nette et sans bavure, parce qu’il sait que l’asphalte espagnol arrive après le Wales, et que malgré la victoire de la C3 l’an dernier en Catalogne, il… Lire la suite >>
Rsa02
Invité
J’ai juste l’impression que le titre de cette année pour Tanak a été retardé d’un rallye. Ogier finira second Neuville me donne l’impression de ne plus y croire, des débuts de rallye pas top, un manque de confiance en sa voiture? Puis de bêtes erreurs. Pour lui, c’est fini. Et avec un Tanak qui va dominer les saisons à venir, il n’aurait pas dû s’enfermer avec Hyundai. Ogier à quant à lui quasi toujours opéré les bons choix. Mais je sens aussi qu’il n’est plus qu’à 98%, moins de volonté. Aussi à cause de la voiture? Il pense surement déjà… Lire la suite >>
salociN
Invité
J’ai l’impression que Tänak non plus n’est pas à 100% avec Toyota en cette fin de saison. Je le sens un peu gêné voire agacé par la fiabilité fluctuante de sa Yaris selon les terrains (et l’épisode turc est là pour confirmer cela), au point que des négos (assez piteuses d’après ses dires) ont été faites avec Hyundai, et que M-Sport a un temps pensé à le faire revenir (avant de constater le piteux état de leur compte en banque). Après, je ne fais que supposer, mais quelle autre raison pourrait – malgré ses succès – pousser Tänak à aller… Lire la suite >>
Fred21
Invité

En 2009, Sordo était Citroën Avec Loeb. C’est plutôt en Sardaigne où Latvala fait 1 et Hirvonen 2, si ils avaient inversé …

wpDiscuz