Accueil Salon de Francfort Le salon de Francfort déserté… par les visiteurs

Le salon de Francfort déserté… par les visiteurs

2318
23
PARTAGER

Le ciel au dessus du salon de Francfort ne semble pas s’éclaircir à l’heure du bilan. En effet, les constructeurs ne sont pas les seuls à s’être détournés de ce temple de l’automobile allemande. Les visiteurs eux aussi ont boudé la Frankfurter Messe. L’édition 2019 a ainsi accueilli plus de 30% de visiteurs en moins qu’en 2017.

  • 560 000 visiteurs entre le 12 et le 22 septembre
  • Une remise en cause nécessaire pour une prochaine édition

Touchés par la crise financière, les salons font à présent face à une crise de fond bien plus grave. Mais contrairement à Genève, Détroit ou Paris qui ont déjà amorcé un important virage pour survivre, le navire Francfort semble avoir continué droit vers l’iceberg. Car c’est d’un naufrage dont nous parlons à présent.

Dès les premiers jours, l’ampleur du désastre était visible : plus de la moitié des halls vides de toute voiture, de longs couloirs déserts, des halls où les allées vides sont plus grandes que les stands… Malgré tout, les constructeurs présents, presque uniquement les constructeurs allemands et leurs marques satellites, n’ont pas ménagé leur peine et ont multiplié les nouveautés. En vain.

Car le salon de Francfort doit non seulement faire face à une évolution de la consommation de l’actualité automobile, mais aussi visiblement à une crise de confiance entre l’industrie automobile allemande et la population. En plus des nouveautés, Francfort a également été le théâtre de grandes manifestations anti-automobile.

Et les visiteurs ne se sont pas bousculés aux portes du salon. Les organisateurs ont ainsi enregistrés 560 000 visiteurs sur les 10 jours du salon. C’est presque 31% de moins que la précédente édition qui a accueilli 810 000 personnes. 31% de baisse, quand le salon de Genève s’est « contenté » de 9%, et que celui de Paris a stabilisé sa fréquentation (1,06 million).

L’avis de Leblogauto.com

L’ampleur de la chute de fréquentation vient conforter l’idée selon laquelle le salon de Francfort pourrait avoir vécu sa dernière édition. Une vision un peu pessimiste quand même, car la toute puissante industrie allemande ne saurait se passer de cette fabuleuse vitrine. Le chantier sera énorme, et il ne suffira pas de remodeler le salon. Une véritable refonte est à prévoir, pour prendre en compte à la fois les évolutions de la communication, de la mobilité, et les enjeux environnementaux auxquels doit faire face l’industrie.

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "Le salon de Francfort déserté… par les visiteurs"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Disons que les allemands ont profité de l’événement pour exprimer leur opinion. Si vous comptabilisez les 25 000 cyclistes qui ont manifesté devant … Le salon de Francfort a attiré du monde. Du coup comment transformer l’essai? Une auto allemande plus verte? Un salon plus axé sur toutes les mobilités comme les salons centrés sur la Hight Tech qui intéressent de plus en plus les labels autos! Le salon de Paris a été racheté par un acteur qui veut le redresser.

Kaizer Sauzée
Invité

La teutonne n’attire plus le chaland ???

JC juncker
Invité

L absence de marque de luxe qui fait rêver est aussi une des causes .

Pas de Ferrari rolls Bentley et consorts . Forcément .

AXSPORT
Invité

Les autos modernes passionnent…….

Luc
Invité

Rien d’étonnant, les visiteurs de salons sont les gens qui ont des projections d’achat… Ca veut tout dire. Le salon de Paris fera t-il mieux?

seb
Invité

J’ai fait plusieurs salons, je connais plusieurs personnes faisant des salons, je n’ai jamais entendu quelqu’un dire qu’il y allait pour acheter quoi que ce soit.
Perso j’y vais pour me rincer l’œil parce que je n’ai pas de concession de marque sympa dans le coin.

wpDiscuz