Accueil Honda Essai Honda HR-V Sport, le SUV Sportif

Essai Honda HR-V Sport, le SUV Sportif

3286
24
PARTAGER
HONDA HR-V Sport (2019)

Le HRV continue sa carrière avec une remise à jour stylistique et une inédite version Sport. Ce petit SUV mérite t’il vraiment cette appellation? Nous sommes allés le vérifier dans les virages de la côte portugaise.

Un SUV en survêtement

Dire que le HRV se fait discret chez nous serait serait un doux euphémisme. Avec 2800 ventes en France en 2018, on en oublierait son existence.

Honda a décidé de prendre le taureau par les cornes, bien décidé à profiter de la vague SUV qui s’abat sur le marché auto. Premier acte, les motorisations Diesel sont purement et simplement abandonnées. Trop chers, trop polluants, le gasoil est montré du doigt et cadre mal avec la réputation de motoriste de la marque.

Second acte, une variante Sport est lancée et adopte un moteur 1.5 i-VTEC de 182 chevaux. Évidemment le style est revu et adopte des arches de roues noires, des bas de caisse inédits, ainsi que des boucliers plus sportifs. Les jantes en alliage de 18 pouces, des vitres arrière surteintées et un becquet de toit complètent la dotation.

Entre deux tailles

Le HR-V mesure 4.29 mètres, ce qui le place entre deux catégories. Plus grand qu’un

Peugeot 2008, Renault Captur ou Citroën C3 Aircross, mais plus compact que les 3008 ou Kadjar. Cette particularité lui permet de sortir son épingle du jeu en habitabilité. Le réservoir de carburant installé en position centrale permet de ménager de l’espace aux passagers. A l’arrière les passagers les plus grands seront à leur aise.

La modularité n’est pas oubliée. Le système, unique à la marque “Magic Seat” est repris ici. En permettant de rabattre le dossier en différentes positions, il crée au choix un plancher plat, ou permet au contraire de privilégier hauteur de chargement ou transport d’objets longs.

Le grand coffre de 470 litres vient compléter une offre qui parlera aux familles.

Affûté comme un sabre Japonais

A bord, on remarque d’entrée le réel effort fait par Honda pour sortir de l’austérité habituelle. L’habitacle de notre véhicule d’essai est parsemé de rouge. Le cuir de la même couleur apporte une note de sportivité et rehausse d’un cran le standing maison.

Le bémol vient de la position de conduite volontairement haute. Les plus grands ou les conducteurs désireux de ne pas succomber au dictat de la conduite en position haute seront assis trop haut et regretteront le manque d’amplitude de réglage.

L’appellation Sport pourrait prêter à sourire sur un SUV mais dès les premiers tours de roue, le dynamisme surprend.

Le HR-V relance avec  force. En adoptant le moteur de 182 chevaux déjà vu sur la Civic, ce petit SUV rejoint la catégorie des sportives. Le modèle en boite manuelle passe de 0 à 100 km/h en seulement 7.8 secondes, de quoi s’extraire du peloton au feu rouge. En ville l’agilité de ce Honda fait merveille, bien aidé par une mécanique élastique et pleine de bonne volonté. Un système d’amortissement inédit, intégré à l’avant et à l’arrière du véhicule permet de contrebalancer les mouvements latéraux du châssis.

Testé sur les routes de la côte portugaise, cet ensemble fait merveille dans les enchaînements de courbes. Le HRV-Sport vire comme sur des rails sans prendre de roulis.

Le monde du silence

On peut être sportif tout en restant bien élevé. Conscients de la vocation familiale de ce SUV, les ingénieurs japonais ont particulièrement soigné l’acoustique. Les isolants sont plus épais, et intègrent désormais une couche supplémentaire. Des passages de roues aux panneaux de portes, l’ajout de moquettes acoustiques se montre très convaincant.

Un système de réduction actif du bruit vient parfaire le travail. Ce système basse fréquence qui diffuse des signaux audio par le biais des haut- parleurs visant à “inverser” le bruit vient équiper le HRV. A l’usage, ce discours d’ingénieur se vérifie par un niveau sonore réduit dans l’habitacle sur cette version à boîte de vitesse manuelle. La boîte automatique CVT, également testée se montre nettement moins discrète, malgré de gros progrès.

Pour papas connaisseurs

Au final les prestations de ce HR-V Sport se montrent convaincantes. Le châssis est un régal et l’agrément de conduite très convaincant. La présentation aguicheuse aidera à faire oublier quelques lacunes d’équipements. L’absence de toit vitré dans la gamme ou le système multimédia complètement dépassé en font partie. Reste un bon produit proposé par une marque attachante, pour des clients souvent fidèles à la marque. Avec un tarif, malus compris restant sous la barre des 30 000 euros en version manuelle, ce HRV Sport se révèle être une alternative à prendre au sérieux.

Le modèle HR-V Sport affiche des émissions de CO2 de 135 g/km en boîte manuelle et 137 g/km en boîte CVT (Normes NEDC corrélés). Consommation : 5.9 litres au 100 km en cycle mixte (Normes NEDC corrélés). Nous avons fait entre 7,5 litres en conduite coulée et 10 litres en conduite sportive au cours de cet essai.

+ ON AIME
  • Habitabilité
  • Volume du coffre
  • Modularité
  • Comportement routier
  • Moteur agréable
ON AIME MOINS
  • Position de conduite
  • Réseau parsemé
  • Lacunes d’équipements

 

HONDA HR-V Sport BVM HONDA HR-V Sport CVT
Prix (à partir de) 29 190 € 30 190 €
Prix du modèle essayé N/A N/A
Bonus / Malus 613 € 70 €
Moteur
Type et implantation 4 cylindres en ligne – Injection directe essence – Turbo – Transversal avant
Cylindrée (cm3) 1498
Puissance (kW/ch) 134 / 182
Couple (Nm) 240
Transmission
Roues motrices Avant
Boîte de vitesses Manuelle 6 rapports A variation continue – 7 rapports
Châssis
Suspension avant Pseudo McPherson
Suspension arrière Essieu souple en H
Freins Disques
Jantes et pneus 225/50 R18
Performances
Vitesse maximale (km/h) N/A 187
0 à 100 km/h (s) N/A 11,2
Consommation
Cycle urbain (l/100 km) 7,3 6,3
Cycle extra-urbain (l/100 km) 5,1 4,7
Cycle mixte (l/100 km) 5,9 5,3
CO2 (g/km) 135 121
Dimensions
Longueur (mm) 4335
Largeur (mm) 1772
Hauteur (mm) 1605
Empattement (mm) 2610
Volume de coffre (l) 448
Réservoir (l) 50
Masse à vide (kg) 1341

Poster un Commentaire

24 Commentaires sur "Essai Honda HR-V Sport, le SUV Sportif"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Kaizer Sauzée
Invité

UN ESSAI ÇÀ ???
Non, juste la reprise de la fiche commerciale du constructeur ou un copiage malhonnête de l’article d’un concurrent qui l’a réellement essayé, lui.
Affligeant et indigne.

Nicolas Laperruque
Invité

Aigri? Laissez moi votre adresse, la prochaine fois je vous envoie une carte postale. Évidemment que le véhicule à été essayé, et pendant deux jours, au Portugal. Et non je n’ai pas copié d’articles. Je ne l’ai jamais fait, et ce ne sera pas pour aujourd’hui.

Thibaut Emme
Admin

@Nicolas, t’inquiètes, tu pourrais lui envoyer une carte postale qu’il viendrait quand même dire la même chose et que tu aurais sans doute fait envoyer la CP par le constructeur.
Et encore tu as de la chance que ce ne soit pas un véhicule VAG sinon là c’était grosse colère 🙂 😉

Question, sur route dégradée cela donne quoi comme comportement ? Car certains constructeurs raffermissent les suspensions pour éviter le roulis inhérents à ces hauts-sur-pattes mais sur route dégradée (ou pavée) cela devient une torture. Et ici ?

Kaizer Sauzée
Invité
Ha ouais ? Et pas une photo en réel de votre « essai », que des photos tirées du dossier de presse… Arrétez de nous prendre pour des quiches. Il n’y a rien de vous dans cet article. C’est du langage de communiquants. Quelquefois les textes des essais de Pierrick sont moins fournis, et certains le lui reprochent, mais au moins ce sont de commentaires d’essais réels avec de vraies photos réalisées pendant l’essai. Précision : j’aime bien Honda, avant que l’on vienne dire que je m’acharne par favoritisme. Et je trouve encore plus dommage de massacrer leur image par un ersatz… Lire la suite >>
NICOLAS LAPERRUQUE
Invité

Voici donc une photo de l’essai. Comme vous pourrez le voir, il faisait un temps dégueulasse. C’est pourquoi j’ai effectivement préféré utiliser les photos réalisées la veille par le photographe de la marque. Si cela ne vous suffit pas je dois avoir d’autres photos, tout aussi pourries. J’ai également le courrier de l’invitation de Honda France et ma réservation Air France pour le portugal. Au plaisir cher ami.

beniot9888
Invité

Ouais ! Si ça se trouve, c’est même pas votre compte instagram !!! Et pis si ça se trouve, comme le service presse de Honda est dans le coup, c’est eux aussi qui vous ont donné cette photo ! Et si ça se trouve, c’est même pas une voiture sur la photo, c’est juste une silhouette en carton !!! Ou un Photoshop !!! Ou un Photoshop d’une silhouette en carton !!!

Nous sachons !!!

Sinon, le 4 avril ? Je suis surpris par le délai entre date d’essai et date de publication.

NICOLAS LAPERRUQUE
Invité

Oui Benoit, l’essai a été réalisé début avril avec la première session des essais internationaux. Publié maintenant pour des raisons de logistiques, (contrat de travail, pour faire ça dans les règles etc ), et de manque de temps de ma part.

NICOLAS LAPERRUQUE
Invité

Kaizer Sauzée, nous sommes toujours en attente de votre adresse, pour de futures cartes postales.

Béret vert
Invité

Pour apprécier pleinement ce SUV il faut l’avoir essayé. Visiblement c’est ce qui a été fait.
A lire le premier commentaire, on constate une fois de plus la vacuité constante des détracteurs de la marque japonaise. Je me pose souvent la question du pourquoi: peut-être que la réponse se trouve dans l’image de constructeur de motos que Honda porte comme un fardeau auprès de certains automobilistes culs-de-jatte.

Nicolas Laperruque
Invité

Oui c’est un peu le drame de beaucoup de modèles Honda. C’est qu’on y croit pas, tant qu’on ne les à pas essayé. Pour le reste, c’est pas très grave, si ce n’est les accusations. D’ailleurs il laisse le choix, entre plagiat et mensonge en gros.

SGL
Invité

Décidément, les Honda sont généralement d’excellentes voitures…il n’y a pas l’ombre d’un doute là-dessus !
Mais quel dommage d’être semi-aveugle pour pouvoir les apprécier….

Lonbine
Invité

SUV Sportif
Véhicule utilitaire sportif de sport ! Haha

Thibaut Emme
Admin

SUV n’a jamais signifié sportif.
Le Sport Utility Vehicule est un véhicule pour la pratique sportive…c’est totalement différent.

En gros, un véhicule surélevé pour aller dans les chemins, sur la plage (aux USA), etc. avec du coffre pour mettre un vélo, un surf, etc. et 4 ou 5 places généreuses pour les « buddies ».

Béret vert
Invité

Reste que certains lecteurs devraient se mettre à la place des essayeurs, en comprenant qu’un modèle « sportif » est généralement plus plaisant à conduire qu’un déplaçoir, lequel peut avoir aussi des qualités.

D’où l’enthousiasme communiqué dans l’article, bien naturel, et dont profite d’autres marques que Honda.

mps
Invité

Petite question….la Civic avec le même moteur, elle est donné pour 8.2s officiellement, sur le 0 a 100.
Dans les faits, elle le fait en 7.6s, pourquoi le Hr-v a le vrai chiffre alors que la Civic non?

wpDiscuz