Accueil F1 F1-Espagne-Qualifs: Bottas assomme Hamilton et Ferrari

F1-Espagne-Qualifs: Bottas assomme Hamilton et Ferrari

632
1
PARTAGER
Bottas

Après le marteau de Thor, le marteau de Bottas ? Le finlandais a fait sensation samedi en réalisant une pole position très impressionnante. Le duel interne chez Mercedes promet de faire des étincelles, mais Toto Wolff va sans douter veiller à ce que l’incident de 2016 ne se reproduise pas.

Valtteri « Hammer » Bottas

Meilleur temps en Q1 et en Q2, Valtteri Bottas n’a pas fait de quartier en Q3. Après avoir déjà abaissé le record de la piste en Q2 avec un chrono en 1’15″9, le finlandais a atomisé tout le monde en une seule tentative durant la Q3. Alors que Hamilton avait réalisé 1’16 », Bottas a accompli le tour parfait, faisant surtout la différence dans la partie sinueuse du 3e secteur. Il boucle son tour en 1’15″4, mettant 6 dixièmes dans la vue à son coéquipier ! Personne n’a pu améliorer sur le second run, à cause d’une piste dégradée par de la saleté et du gravier. La moyenne au tour est de 222,2 Km/h, à comparer aux 219,9 de l’an passé. Plus incroyable encore, le gain au tour est de …10 secondes par rapport à la pole de 2014 au début de l’ère hybride.

A la régulière, on a rarement vu Hamilton se prendre 0″6 dans la vue à voiture égale, surtout ces dernières années où le britannique nous avait plutôt habitué à l’inverse. En délicatesse avec l’équilibre de sa monoplace depuis le début du week-end, Hamilton ne peut que « constater les dégâts » et arborait son masque habituel quand l’anglais est crispé. On devinait sa frustration, dissimulée derrière ses lunettes de soleil pour la photographie du top 3 des qualifs. Bottas de son côté est bluffant de maîtrise et de sérénité. Ceux qui voyaient dans Melbourne un accident doivent se rendre à l’évidence, le finlandais pourrait créer la surprise cette année.

Ferrari clairement distancé

Ferrari peut aussi constater les dégâts, avec Vettel 3e relégué à 0″8 de Bottas et Leclerc, 5e, au-delà de la seconde ! La première ligne de Bahreïn semble déjà très loin…Barcelone a mis en évidence les lacunes du châssis, qui n’étaient pas apparues lors des essais hivernaux. L’évolution moteur n’a donc pas servi à grand chose car le vrai mal est ailleurs. Pis pour la Scuderia, Red Bull a quasiment rattrapé les rouges en performance pure. 4e temps, Verstappen s’intercale entre les Ferrari et Pierre Gasly réalise enfin une qualification normale, avec un 6e chrono logique.

Haas confirme son retour en forme et occupe la 4e ligne. Reste à confirmer en conditions de course sur les longs relais, puisque c’est le talon d’Achille des monoplaces américaines depuis le début de l’année. Quand il n’est pas brouillon ou impliqué dans des incidents, Daniil Kyvat rappelle à tous qu’il n’a pas oublié d’être rapide (9e), devançant la Renault de Daniel Ricciardo. L’australien reculera cependant de 3 places sur la grille de départ, suite à son créneau raté de Bakou. Avec Hulkenberg éliminé en Q1 après avoir ratissé du gravier, Renault n’a pas de quoi pavoiser. La crise s’installe, même si c’est moins tapageur que chez Ferrari où la résignation semble déjà pointer le bout de son nez.

Enfin, Robert Kubica continue son calvaire, en étant à 1″2 de son équipier Georges Russell. Pas dit qu’il finisse la saison à ce rythme, surtout que le réserviste de Williams, Nicholas Latifi, a encore gagné en F2.

Le best of des qualifs ici

Source : F1

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "F1-Espagne-Qualifs: Bottas assomme Hamilton et Ferrari"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

Encore du pas terrible pour les moteurs Renault 😮

wpDiscuz