Accueil FCA FCA paie Tesla pour intégrer ses émissions de CO2

FCA paie Tesla pour intégrer ses émissions de CO2

3222
60
PARTAGER

A quelques jours près, on pourrait penser qu’il s’agit d’un poisson d’avril, que nenni ! Selon le très sérieux Financial Times, FCA (Fiat Chrysler Automobiles) a accepté de payer à Tesla des centaines de millions d’euros afin que les véhicules de l’entreprise d’Elon Musk soient comptés dans son parc. Objectif du deal  : éviter d’avoir à payer des amendes pour violation des nouvelles règles européennes sur les émissions.

Intégrer les émissions de Tesla pour baisser la moyenne

Selon le journal, cette mesure permettra à Fiat Chrysler de compenser les volumes d’émissions de dioxyde de carbone de ses automobiles en intégrant au calcul du ratio global les données concernant les véhicules électriques de Tesla. Ramenant via cet « artifice  » – voire trucage ou même tromperie  ? – la moyenne de ses émissions conforme au niveau autorisé.

Des éléments financiers non précisés

Le Financial Times n’a toutefois pas fourni de plus amples détails financiers concernant les sommes que Fiat Chrysler aurait accepté de payer à Tesla.

Le journal, citant une information issue de la Commission européenne, indique par ailleurs que FCA aurait fait équipe avec Tesla le 25 février dernier.

Fiat Chrysler n’a pas souhaité indiquer directement le montant qu’il verserait à Tesla, mais a toutefois précisé qu’il « optimiserait les options de conformité prévues par la réglementation ». Tout un programme …

Moindres émissions à moindres coûts

S’exprimant dans un communiqué, FCA s’est dit « déterminé » à réduire les émissions de tous ses produits, ajoutant que « l’équipe formée avec Tesla offrait la souplesse nécessaire pour lui permettre de proposer à ses clients les produits qu’ils étaient disposés à acheter tout en suivant une stratégie de moindre coût. »

Précisons en fin que FCA a déjà acheté des crédits d’émission aux Etats-Unis non seulement auprès de Tesla, mais également de Toyota et Honda.

Véhicules électriques : émissions de CO2 nettement moindres

Selon le mix énergétique de l’UE, en ce qui concerne le niveau des émissions de gaz à effet de serre – responsables du changement climatique – une voiture électrique a des émissions de CO2 inférieures de 17 à 30 % par rapport à une voiture thermique. L’écart pourrait même êtreconsidérablement plus élevé en 2050, pouvant atteindre – 73 % grâce à l’essor des énergies renouvelables.

L’avis de Leblogauto.com

Alors que les constructeurs sont de plus en plus nombreux à être soupçonnés d’avoir falsifié le niveau d’émissions polluantes de leurs véhicules, ils tentent désormais de contourner la loi d’une autre manière. Pas sûre que les autorités compétentes, apprécient la méthode. Quant à Tesla, il s’agit également de rentabiliser par ce biais ces investissements.

Sources : Reuters, Automotive News, Financial Times, UE

Crédit Illustration : Climatestate

Poster un Commentaire

60 Commentaires sur "FCA paie Tesla pour intégrer ses émissions de CO2"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bizaro
Invité

Commet cela est il possible?

Si l’objectif est une réduction globale du CO2, finalement ce n’est pas plus mal. Cela va permettre aux entreprises automobiles vertueuses, de mieux se financer et donc de rendre leur produits plus attractif, d’avoir une meilleure R&D, de se développer.
Cela permet aux grosses industries soufrant d’inertie d’avoir le temps de ce transformer. Mais finalement ce n’est que le bonus malus que le contribuable paie qui est reporté directement sur leur marque.

zeboss
Invité

bizarre bizaro, non, au final aucune réduction des émissions de CO² n’existe…
et c’est notre bonne vieille terre qui continue sa montée en cocotte minute…Si tu as des enfants, il est fort possible qu’ils n’atteignent jamais l’age de leur retraite…
En fait FCA a acheté les quotas de Tesla au lieu de réduire utilement ses émissions, dans un autre post je précisais que par exemple la re motorisation des Ducato par des mécaniques PSA était encore le signe du côté has been de FCA…
Ce groupe ne vaut rien…

wizz
Membre

j’ai quand même un doute quant à la re-motorisation des Ducato avec des mécaniques PSA

https://www.fiatprofessional.com/it/ducato/furgone/motori-potenza
Le bloc 2L de PSA fait 1997cc alors que celui de Fiat fait 1956cc
Le bloc 2.2L de PSA fait 2179cc, et Fiat n’a que le bloc 2287cc
Pour les utilitaires Boxer, ce fut le bloc PUMA, d’origine Ford (celui de la fameuse Jaguar Mondeo 2.2 diesel), cubant 2198cc

J’ai un doute sur ce fait, que Fiat utiliserait les derniers blocs PSA

zeboss
Invité

@wizz :c’est dans un autre commentaire d’un autre post qu’il a été évoqué qu’en septembre prochain Fiat utiliserait que des moteurs PSA pour passer la 6d-temp…
Par contre c’est évoqué et non une certitude, sinon le 2179 est un bloc commun à PSA – Ford, il fut sous le capot des 508I-gt et existe toujours semble t’il mais n’est plus dans la gamme PSA.
Ceci étant la valse des GMP dans les utilitaires est assez cocasse.
Une chose à vérifier, les GMP Fiat ont ils des SCR ?

pat d pau
Invité

« c’est dans un autre commentaire d’un autre post »
Surement un commentaire de Troll anti FCA.
Encore un Hater qui dit que FCA ca vaut rien, c’est has been et que lui c’est un génie !
Hater, Troll.. tjs basé sur un « y’a quelqu’un qui m’a dit » et tjs pas de lien permettant d’apprendre et discuter..

zeboss
Invité

https://www.leblogauto.com/2019/03/psa-fca-partage-dinvestissements-super-plate-forme.html

commentaire de Thomas…
à toi de trouver si c’est un hater ou un geek ….

greg
Invité

et?©
Sinon c’est marrant que ce soit le troll des centrales aux charbons et hater anti allemand qui dise cela 🙂

wizz
Membre
Non zeboss tu te trompes Un peu d’histoire Au temps des anciens diesel, PSA avait un bloc 1.5 50ch (Saxo, 106), un bloc 1.9 d/td 70/90ch, un bloc 2.1 110ch, et un bloc 2.5 (d’origine utilitaire) 130ch Lors de l’arrivée du common rail, le plan de marche de PSA était un bloc 2.0 HDI 8v 90/110ch (sans ou avec intercooler), un bloc 1.4 HDI 70/90ch (8/16v), un bloc 2.2 HDI 136ch De son côté, Ford avait un bloc 1.8 d/td (Fiesta, Escort), qui fut modernisé pour recevoir le common rail. Puis Ford avait développé lui aussi un bloc 2L et… Lire la suite >>
zeboss
Invité

Après l’entente entre allemands, voilà la version italienne surnommée combinazionne…

zafira500
Invité

@zeboss
Oui, enfin c’est quand même moins grave là, on est loin des magouilles – qui s’enfilent comme des perles soit dit-en passant – du trio teuton.

zeboss
Invité

@Zaafira : oui si on veut, à chacun sa manière de contourner le pb, soit on fait en sorte que le problème n’existe pas (soit on fait un SCR + catalyseur + Fap – Style Faurécia / PSA (inventeur du FAP ndlr) soit on fait en sorte d’expliquer que la techno n’est pas prête – le Gang des Teutons – soit on achète le silence, en sortant le carnet de chèque : une méthode comme une autre pour mettre la poussière sous le tapis (en espérant que la tite souris la ramasse peut être ?

wizz
Membre

voilà, on sait pourquoi FCA n’avait pas souhaité un partenariat avec PSA, pour pouvoir bénéficier des bases plus modernes moins énergivores…

humour à part, on peut comprendre le mécanisme permettant à un groupe de fusionner les émissions de toutes ses voitures de toutes ses marques afin d’avoir une moyenne moins pénalisant pour ses marques sportives ou gros véhicules premium, genre Lexus+Toyota, ou Porsche-Audi+Seat+Skoda+VW, ou encore Maserati+Alfa+Fiat+….

En revanche, il me semble difficilement concevable ce mécanisme d’intégration des émissions de 2 entités totalement différentes. Prochaine étape, intégrer les émissions de Toyota-Europe?

Gianni
Invité

Ah, bien joué FCA, à la barbe des frustrés et des constructeurs automobiles européens concurrents, fallais y penser et la méthode est légale….

Forza
Invité

bien joué de quoi ? ils vont donner du fric à un autre constructeur au lieu de développer leur propre technologie

ils passent surtout pour des pigeons et pour un groupe qui vaut pas grand chose comme on s’en doutait

pat d pau
Invité

« un groupe qui vaut pas grand chose comme on s’en doutait »

quelle classe !

greg
Invité

MMhh, à la barbe des constructeurs européens? Cela ne concerne que le marché américain pour info, et GM + Ford par exemple font pareil 🙂
Si les constructeurs européens présents sur le marché ne s’y livrent pas, c’est donc qu’ils n’en ont pas besoin…
Cela ne libère en rien FCA de ses obligations en matière de CO2 en Europe. 🙂

pat d pau
Invité

oal, des infos que tout el monde connait… mais ici y’ bcp de troll et de hater.. ils ne savent pas grand chose du monde auto…

Croûton
Invité
Je ne connais pas précisément ce système et les règles en vigueur, mais il n’y a sûrement rien d’illégal. Les systèmes de réduction sont en général globaux et concernent un périmètre donné et tous les acteurs concernés doivent atteindre le même objectif. Jusqu’à atteinte de l’objectif, on peut dire que les crédits sont récupérés par l’autorité publique et « détruits ». Si un acteur fait de plus grandes réductions, il peut faire ce qu’il veut des crédits correspondants : les détruire, les vendre, les garder pour le prochain cycle… La possibilité d’acheter / vendre des crédits, c’est d’avoir un mécanisme souple qui… Lire la suite >>
pat d pau
Invité
greg
Invité

Et?©

zafira500
Invité

« Je ne connais pas précisément ce système et les règles en vigueur, mais il n’y a sûrement rien d’illégal. »
Ce n’est pas une question de légalité, mais de moralité (notamment vis-à-vis des consommateurs).

wpDiscuz