Accueil Africa Eco Race Dakar 2019 – étape 1 : Al Attiyah se positionne

Dakar 2019 – étape 1 : Al Attiyah se positionne

791
7
PARTAGER

Nasser Al Attiyah et Matthieu Baumel ont remporté la première étape du Dakar 2019. Le pilote Toyota Gazoo Racing, un des favoris, ne crée pas pour autant d’écart.

Pour rappel, le Dakar 2019 se déroule intégralement au Pérou après que les autres pays qui ont accueilli l’épreuve les années précédentes aient jeté l’éponge. Autre point à ne pas oublier, Peugeot a décidé de se retirer après avoir gagné 3 années de suite avec son buggy (plusieurs évolutions). Toyota fait figure de favori, mais Mini n’est pas en reste avec son buggy 2 roues motrices et l’Armada Peugeot presque au complet. Loeb et Elena sont engagés sur un Peugeot privé opéré par PH Sport.

La première spéciale menait les concurrents de Lima à Pisco. 331 km au total dont 84 de spéciale. Théoriquement en si peu de kilomètres, on ne fait pas de gros écarts. Et c’est le cas. Al Attiyah (Toyota) met un peu plus de 1h pour la spéciale. Le tenant du titre, Carlos Sainz (Mini buggy) arrive à 1 minute 59. C’est 1 seconde devant Pryzgonski qui est sur une Mini 4 roues motrices. Y a-t-il eu un peu d’intox pour ne pas ouvrir la route demain ? Sans doute.

La bagarre Toyota/Mini est lancée

Le revenant, Vasilyev est de retour sur le Dakar après 2 ans sur l’Africa Eco Race. Il roule sur Toyota Hilux. Suivent Al Rajhi (Mini All4), De Villiers (Toyota), Peterhansel (Mister Dakar sur Mini buggy), Ten Brinke (Toyota), Harry Hunt (Peugeot 3008 DKR Maxi) et Despres (Mini buggy) qui complète le top 10.

On notera quelques favoris qui ont pris un peu de retard comme Nani Roma (Mini), Terranova (Mini) ou Sébastien Loeb (Peugeot PH Sport) qui lâche 6 minutes 7 sur Al Attiyah. Rien de rédhibitoire évidemment, d’autant que le sable très présent sur cette première spéciale est loin d’être le terrain favori de Loeb.

Certains pilotes ont déjà pris « un petit éclat ». Martin Prokop est à 20 minutes, Lavieille à 33 minutes, Chabot à 16 minutes tout comme les frères Coronel et leur Qashqai « Beast ».

Demain, direction San Juan de Marcona sur une spéciale qui sera ouverte par les autos. De la navigation donc et des erreurs qui peuvent se payer cash en temps. 553 km d’étape dont 342 de spéciale. Avec les premiers vrais écarts à coup sûr et les premiers faux pas. Cela pourrait expliquer pourquoi certains n’ont pas forcé aujourd’hui.

Classement général

POS. PILOTE-EQUIPE MARQUE-MODÈLE TEMPS ÉCART
1 301  NASSER AL-ATTIYAH TOYOTA GAZOO RACING SA 01H 01′ 41 »

 MATTHIEU BAUMEL

2 300  CARLOS SAINZ X-RAID MINI JCW TEAM 01H 03′ 40 » + 00H 01′ 59 »

 LUCAS CRUZ

3 303  JAKUB PRZYGONSKI ORLEN X-RAID TEAM 01H 03′ 41 » + 00H 02′ 00 »

 TOM COLSOUL

4 311  VLADIMIR VASILYEV G-ENERGY TEAM 01H 03′ 59 » + 00H 02′ 18 »

 KONSTANTIN ZHILTSOV

5 314  YAZEED AL RAJHI X-RAID TEAM 01H 04′ 09 » + 00H 02′ 28 »

 TIMO GOTTSCHALK

6 302  GINIEL DE VILLIERS TOYOTA GAZOO RACING SA 01H 04′ 21 » + 00H 02′ 40 »

 DIRK VON ZITZEWITZ

7 304  STEPHANE PETERHANSEL X-RAID MINI JCW TEAM 01H 04′ 38 » + 00H 02′ 57 »

 DAVID CASTERA

8 309  BERNHARD TEN BRINKE TOYOTA GAZOO RACING SA 01H 05′ 00 » + 00H 03′ 19 »

 XAVIER PANSERI

9 312  HARRY HUNT PH-SPORT 01H 05′ 06 » + 00H 03′ 25 »

 WOUTER ROSEGAAR

10 308  CYRIL DESPRES X-RAID MINI JCW TEAM 01H 06′ 06 » + 00H 04′ 25 »

 JEAN PAUL COTTRET

Illustration : Dakar (Sainz se fait doubler par Al Attiyah)

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Dakar 2019 – étape 1 : Al Attiyah se positionne"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
lataupe2B
Invité

J’ai toujours un peu de mal avec le Dakar en Amérique du Sud. Ça heurte ma géographie. Ok on va me dire que le Paris – Dakar c’est une marque un concept mais cette course est trop différente du vrai Paris – Dakar. Au fil du temps le noms aurait dû changer. C’est comme si le Paris-Roubaix se courait enItalie ou en Espagne.

gigi4lm
Invité

Le Paris Roubaix devrait changer de nom car il y a belle lurette qu’il ne part plus de Paris mais de … Compiègne.

pas
Invité

moi j’ai du mal quand dès la premiere journée, des concurrents ralentissent pour ne pas partir devant le lendemain, çà ne respire pas vraiement l’esprit sportif….

gigi4lm
Invité

Pas plus qu’un marathonien ne part pas à fond pour en garder sous le coude, ou plutôt sous la semelle, pour la fin

lataupe2B
Invité

Ça toujours existé. Le règlement est fait ainsi. Stratégie ? Moyen je l’accorde. De toute façon personne n’a trouvé la moins mauvaise des mauvaises solutions

lataupe2B
Invité

Gigi faut pas chercher la petite bête.

gigi4lm
Invité

J’ai oublié le petit sourire à la fin 😉

wpDiscuz