Accueil Constructeurs Jaguar Land Rover pourrait supprimer 5 000 emplois

Jaguar Land Rover pourrait supprimer 5 000 emplois

725
5
PARTAGER

Le groupe JLR (Jaguar Land Rover) devrait tout prochainement annoncer une forte réduction d’emplois.

L’année 2019 ne devrait pas débuter sous les meilleurs auspices pour les salariés de JLR. Le site australien Caradvice rapporte que, selon des informations du Financial Times (FT), JLR annoncera en tout début d’année prochaine un plan de réduction de ses coûts qui se traduirait par la suppression pure et simple de 5 000 emplois. Le plan de réduction représenterait une économie de 2,5 milliards de livres (l’équivalent de 2,8 milliards d’euros).

Une mauvaise spirale

Au troisième trimestre de l’année 2018, JLR a reporté d’importantes pertes qui sont principalement imputées à une diminution des ventes sur le marché chinois. Ce sont surtout les berlines de la marque Jaguar et les motorisations diesel qui ont enregistré des revers inattendus.

Au Royaume-Uni, JLR emploie à l’heure actuelle environ 40 000 personnes. L’usine de Solihull a déjà perdu 1 000 emplois. La production avait d’ailleurs été ralentie au mois de novembre dernier. Plus récemment encore, au début du mois de décembre, c’est l’usine de Wolverhampton qui a dû être mise au chomage technique.

Le groupe JLR a décidé d’accélérer l’électrification de sa gamme. Après le lancement du Jaguar I-Pace, la future limousine de la marque, la XJ, devrait devenir un véhicule entièrement électrique.

Photo : JLR

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Jaguar Land Rover pourrait supprimer 5 000 emplois"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Gustave
Invité

Si Land Rover et Ranger Rover fonctionnent plutôt bien, Jaguar se casse la gueule car si les berlines sont inexistantes, les suv ne se vendent pas mieux ! J’ai même l’impression que les clients potentiels roulent plutôt en Lexus voir même en DS.
Je suis même sur que les Type E se vendent mieux sur le marché de la collection (euh pardon, de l’investissement).

Invité

disons qu’à part les ministres britanniques, qui achète (malheureusement) encore les « Jags »

Max
Invité

Si les Jags ressemblaient encore à des Jags, elles attireraient peut-être plus de monde en concession…? Actuellement, je ne vois pas ce que les fades XE, XF et XJ apportent de plus que les Mercedes ou Lexus équivalentes.

Arapao
Invité

Je partage totalement ce point de vue.
Jaguar a perdu son âme.
Et au passage, sa marque de prestige, à savoir Daimler. Ceci expliquant cela.
Ce qui distinguait ces belles automobiles britanniques des efficaces berlines allemandes n’existe plus.

Invité

Ah c’est sur que les S-Type avaient beau n’être que des Mondeo recarrossées, elles avaient quand même une bien autre gueule (d’amour) que ladite Mondeo !

wpDiscuz