Accueil WRC WRC Espagne 2018 : Loeb et Elena narguent le monde

WRC Espagne 2018 : Loeb et Elena narguent le monde

2719
23
PARTAGER
Loeb Elena RACC 2018

On dira ce que l’on voudra. Mais, voir les nonuples champions du monde Sébastien Loeb et Daniel Elena revenir pour une pige chez Citroën et s’imposer sur l’un des rallyes les plus compliqués en terme de réglages et gestion des pneumatiques, cela force au respect.

Quand Danos et Seb’ s’alignent au départ de ce RACC 2018, ils veulent aller chercher un podium. Disons que cela serait un joli cadeau pour Elena qui fête ses 46 ans le 26 octobre. Le premier jour, ce n’est pas trop cela. Oh ils ne sont pas largués les « vieux ». Ils pointent à la 4e place, à 37 secondes après la première journée terre.

Rappelons que le RACC est un rallye mixte avec de la terre le premier jour et de l’asphalter les deux autres. A l’arrivée, Danos nous confie même, sourire en coin, que Seb n’est même pas capable de lui offrir un scratch pour son anniversaire. Il faut dire qu’il y a une locomotive devant. Ott Tänak et sa Toyota sont sur la lignée des derniers rallyes, à fond ! Ogier est décroché sur la terre, 39 secondes de retard. Neuville est à 59 secondes.

Tänak en difficulté

Pour Tänak, les ennuis commencent à l’ES10 avec une crevaison, un changement de roue et 1 min 43 de perdue. Sordo prend alors la tête de SON rallye. Latvala le pousse à moins d’une seconde. Résultat, le Finlandais prend la tête sur sa Toyota. Derrière, cela se rapproche à moins de 15 secondes pour les 5 premiers.

Hier, on pensait que Latvala tenait son premier succès depuis la Suède en 2017. Il devançait alors Ogier de 4,7 secondes et Loeb de 8. Pour Neuville, 5e, l’objectif était alors de passer devant Evans, voire mieux pour perdre le moins de points possible. Ce matin, le coup de poker (ou d’expérience) de Loeb et Elena, c’est d’être partis en pneus durs.

Ils prennent la tête dès l’ES15, la première de ce dimanche. Ils creusent l’écart sur Latvala. Surtout que le pilote Toyota tape légèrement et crève. Il doit abandonner 48 secondes et ses rêves de victoire. Devant, 14 titres de champions du monde contemplent les concurrents ! Sébastien Loeb compte 3,6 secondes sur Sébastien Ogier.

La 79e victoire de Loeb et Elena

La power stage est remporté par Tänak pour gratter 5 points de bonus. Ogier signe un bon temps, le 2nd, à 2 secondes de Ott. Loeb est à 0,8 seconde derrière et remporte donc le RACC 2018 !

Alain Monnot, qui était sur place (et qui nous fera vivre les ambiances en début de semaine) a rencontré beaucoup de Français venus spécialement pour voir Loeb, pour montrer à leurs gamins le monstre Loeb et son compère Elena.

Les plus grands fans rêvaient d’un podium sur une Citroën qui ne brille pas cette année. 3 podiums signés par Breen, Ostberg et le viré, Meeke. Et voilà que le vieux Seb met un sourire énorme à Pierre Budar. C’est la première victoire de Citroën depuis un an, depuis la victoire de Meeke déjà en Espagne. Pour Loeb et Elena, c’est la première victoire depuis l’Argentine 2013 (saison qu’ils avaient fait en pointillés déjà), la première depuis…5 rallyes en fait.

POS # PILOTE TEMPS DIFF PRÉC. DIFF 1ER
1. 10 S. LOEB 3:12:08.0
2. 1 S. OGIER 3:12:10.9 +2.9 +2.9
3. 2 E. EVANS 3:12:24.5 +13.6 +16.5
4. 5 T. NEUVILLE 3:12:25.0 +0.5 +17.0
5. 6 D. SORDO 3:12:26.6 +1.6 +18.6
6. 8 O. TÄNAK 3:13:11.9 +45.3 +1:03.9
7. 9 E. LAPPI 3:13:24.6 +12.7 +1:16.6
8. 7 J. LATVALA 3:13:34.4 +9.8 +1:26.4
9. 11 C. BREEN 3:14:15.0 +40.6 +2:07.0
10. 4 A. MIKKELSEN 3:14:56.2 +41.2 +2:48.2
11. 3 T. SUNINEN 3:16:00.0 +1:03.8 +3:52.0
12. 32 K. ROVANPERÄ 3:20:47.6 +4:47.6 +8:39.6
13. 31 J. KOPECKÝ 3:20:56.1 +8.5 +8:48.1
14. 49 P. SOLBERG 3:22:24.2 +1:28.1 +10:16.2
15. 40 K. KAJETANOWICZ 3:22:47.2 +23.0 +10:39.2

Neuville et la soupe à la grimace

Thierry Neuville a perdu une place dans la dernière spéciale. Passé devant Evans ce matin, il tape une bordure dans la power stage et crève. Il recule pour 0,5 secondes et perd 3 points au championnat. A l’arrivée, il sort encore des phrases de mauvaise humeur (et de foi). Loeb fausserait le championnat. Sauf que si Loeb ne gagne pas, c’est Ogier, qui marquerait 7 points de plus !

Se rendant compte des énormités qu’il sort, Thierry se ressaisit quand même. Mais, une nouvelle fois les petites phrases vont alimenter les conversations. Alain de son côté retrouve Daniel Elena pour discuter du beau cadeau que vient de lui faire son compère de toujours. Une victoire pour un anniversaire. Pas si mal !

En WRC2, Kalle Rovanperä l’emporte devant Kopecky et…encore un « vieux », Petter Solberg qui inaugurait la VW Polo.

Classement pilote

Du côté du championnat, Ogier reprend la tête du classement grâce à la performance d’Evans et sa 2nde place en power stage. 3 petits points et un seul rallye à courir. Ce sera en Australie sur un terrain rude, peu favorable à l’ouvreur. Et cet ouvreur, ce sera Ogier. La chance de Neuville pour cette saison sera-t-elle d’avoir été battu en Espagne ?

Derrière, Tänak conserve une chance de titre. Il est à 23 points de Ogier et s’il l’emporte en Australie et que les deux concurrents abandonnent, il sera couronné.

Pos Pilotes Total
1 Sébastien OGIER 204
2 Thierry NEUVILLE 201
3 Ott TÄNAK 181
4 Esapekka LAPPI 110
5 Jari-Matti LATVALA 102
6 Andreas MIKKELSEN 84
7 Dani SORDO 71
8 Elfyn EVANS 70
9 Craig BREEN 61
10 Hayden PADDON 55
11 Teemu SUNINEN 54
12 Mads OSTBERG 52
13 Sébastien LOEB 43
14 Kris MEEKE 43
15 Jan KOPECKY 17

Classement équipe

Au classement par équipe, Hyundai reprend du terrain à Toyota peu en verve ce weekend. 12 points d’écart. Là aussi, cela se jouera sur le dernier rallye. Même M-Sport peut encore l’emporter. Mais, ce sera plus difficile avec 25 points de retard.

Pos Equipe Total
1. TOYOTA GAZOO RACING WRT Toyota 331
2. HYUNDAI SHELL MOBIS WRT Hyundai 319
3. M-SPORT FORD WORLD RALLY TEAM Ford 306
4. CITROEN TOTAL ABU DHABI WRT Citroen 216

Illustration : Citroën, WRC

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "WRC Espagne 2018 : Loeb et Elena narguent le monde"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bizaro
Invité

Épatant !

Il n’est pas champion du monde de WTCC ou de WRX, mais il a su faire de jolies perf’ labas. Venir en « dilettante » sur des manches de WRC et continuer à gagner, cette paire est un orni !

4aplat
Invité

Bref, les anciens ont montré aux jeunes comment faire !!
Niveau championnat, c’est pas joué, mais Neuville le fait a la Vettel, pas mal d’erreurs.
De fortes chances d’avoir le numero 1 sur la Citroen en 2019 …

Leblanc
Invité

Respect MONSIEUR LOEB.

Dur pour les autres pilotes officiels Citroën. On pensait que la C3 n’était pas dans le coup, un énorme champion vient de prouver le contraire.

L’âge d’or du rallye pour les français, deux champions hors norme, les deux Seb, c’est historique et pratiquement pas médiatisé.

C’est pourtant la plus belle discipline de sport automobile en terme de pilotage.

RBC
Invité

+1
Effectivement si j’étais à la place des pilotes officiels, je serai très mal dans ma combi car pour le coup Sébastien Loeb a montré combien le talent d’un pilote peut compenser les lacunes résiduelles d’un véhicule de compétition.

Bizaro
Invité

C’est vrai que les seb avec 14titres mondiaux passent plutôt inaperçu dans la presse.

Malheureusement pour eux. L’automobile n’est pas en odeur de sainteté. mieux vaut savoir chanter.

girard
Invité

je ne pourquoi SEB ne laisse pas la victoir aSEB OGIER alor que celuis ci va j ai CITROEN vraiment decus de l oeb

girard
Invité

vraiment deçus de l OEB

georges
Invité

Allons, allons, il ne sont pas dans la même équipe et Loeb se souvient qu’Ogier était contre les magouil— pardon les consignes d’équipes quand ils couraient dans la même équipe.

wpDiscuz