Accueil Ecologie Volvo Vera : le camion autonome sans cabine

Volvo Vera : le camion autonome sans cabine

1068
17
PARTAGER

Et si Volvo Trucks était dans le vrai en supprimant la cabine de son camion autonome ? Contrairement aux camions Tesla ou Nikola, Vera n’en possède pas et réduit le rôle de tracteur à sa plus simple expression.

En plus de son aspect particulier et de son côté autonome, Vera est électrique. Le « camion » est connecté en permanence au cloud pour pouvoir être surveillé à distance. Ce centre déporté permet de contrôler le trajet de la flotte de camions, mais aussi le niveau de charge de chacun d’entre eux, l’état du chargement, etc.

Volvo parle même de coopération entre les camions qui peuvent se relayer au besoin, rouler en convoi, ou autre solution. Pour l’instant, Vera est en développement. C’est plus qu’un concept pour Volvo Trucks. Le constructeur est persuadé de la pertinence du modèle. Dans un premier temps, ces camions autonomes pourraient opérer sur les sites logistiques, les ports, ou entre deux sites proches.

« Travailler 24/7 pourrait signifier des livraisons plus rapides pour les consommateurs. De plus, comme les véhicules sont électriques, la société peut profiter d’un bruit, de bouchons et d’émissions réduits » déclare Mikael Karlsson, Vice-Président des Solutions Autonomes chez Volvo Trucks.

Le camion autonome préservera les emplois de chauffeurs

Pour ceux qui craindraient déjà de voir disparaître le métier de chauffeurs poids-lourds, Volvo tient à rassurer. Pour eux, l’avenir ce sont des « robots » qui effectuent les manœuvres répétitives tandis que des chauffeurs expérimentés se chargeront des trajets compliqués, des parties qui demandent des qualités de conduite.

« Dans beaucoup d’usines, des pans de la production sont hautement automatisés tandis que d’autres demandent d’être opérés par des humains. Je crois que l’industrie du transport évoluera de la même manière. Je prévoies qu’il y aura un besoin de plus en plus d’automatisation là où cela a du sens, comme pour les tâches répétitives. En retour, cela augmentera le besoin en conducteurs dans d’autres applications ».

Pour le moment, Vera est testé dans un centre Volvo Trucks. Les premiers tours de roues hors de ce centre devraient se faire dans un environnement clos et connu des camions (ou du centre opérationnel). Pas question de brûler les étapes chez Volvo. Vera roulera doucement également. « Vera n’est pas prévu pour être une solution pour tout le monde » conclut Karlsson.

Illustration : Volvo Trucks

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "Volvo Vera : le camion autonome sans cabine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
KifKif
Invité

Le tracteur a aussi un rôle aérodynamique en face avant de la remorque…
Si ils restent sur cette piste, il faudra caréner l’avant des remorques, fini le conteneur cubique, ou bien il sera encapsuler par une forme plus aérodynamique

wizz
Membre
Supprimer la remorque, et on y verra….une voiture. A mon avis, ils développent la technologie de telle sorte qu’elle puisse s’appliquer autant à un camion qu’à une voiture (notamment sur la position, la hauteur des capteurs, etc…). Mais aussi, ça servira à…rassurer les futurs clients automobilistes. Comme disait un article il y a peu, les premiers véhicules autonomes serraient d’abord les véhicules sur routes fermées (les mines par exemple). Ensuite, ce sera sur les routes ouvertes avec les camions (les professionnels ainsi que leur clients y voient avec beaucoup d’intérêt cette technologie, longue distance, roulage 24/24h, trajets réguliers, etc…). Et… Lire la suite >>
Isaac
Invité

D’ou viendra tout l’électricité ? Du charbon ? …

Ema
Invité

D’où vient le gaz oil ?

Phil
Invité

Non, d’au moins 70% d’autre chose que du charbon ou du gaz :
https://www.connaissancedesenergies.org/sites/default/files/album_images/mix-electrique-ue28-2015-2030_zoom.png

Mais c’est toujours sympa de relayer les FUD des pétroliers en balançant se genre de petite phrases assassines avec un point d’interrogation histoire de sauver les apparences…

wizz
Membre

il est relativement facile de faire une cheminée à la norme euro6

par contre, sur des millions de voitures et camions, c’est une autre paire de manche (surtout de ce qu’on en sait depuis le dieselgate…)

aurel77
Invité

Pour l’aérodynamique il faudra juste modifier la remorque et pas le tracteur… la remorque gagnera même en volume de chargement….

seb
Invité

Ils ont réinventé le Steinwinter Supercargo? ^^

labradaauto
Invité

et avec le dolly sous la remorque , la polyvalence pour les tracteurs nouvelle génération. On avance

wpDiscuz