Accueil Actualités Entreprise Chine : BMW répercute une faible partie des taxes frappant X5 et X6

Chine : BMW répercute une faible partie des taxes frappant X5 et X6

1422
0
PARTAGER

Ménager la chèvre et le chou … telle semble être la stratégie retenue par BMW en Chine, en guise de réaction à la hausse des taxes. La chèvre représentant le portefeuille de ses clients … et le chou son propre portefeuille.

Afin de faire face aux nouvelles taxes douanières imposées par Pékin sur les voitures importées des Etats-Unis, le constructeur a ainsi annoncé qu’il augmentera le prix de vente en Chine de deux SUV qu’il produit outre-Atlantique. 

BMW a indiqué dans un communiqué que le prix de ses SUV X5 et X6 serait augmenté de 4 à 7%, ajoutant que la hausse serait effective dès lundi de cette semaine.

Des prix certes relevés, mais une  hausse très peu répercutée

Mine de rien, cela veut dire que le constructeur ne répercute que très peu les charges supplémentaires induites par la nouvelle législation chinoise sur ses prix de vente pratiqués dans l’Empire du Milieu. Rappelons en effet, que si Pékin avait certes abaissé de 25 à 15% au cours de 2018 année les droits de douane sur toutes les automobiles importées en Chine, une taxe supplémentaire de 25% est en vigueur depuis le 6 juillet sur les véhicules produits aux Etats-Unis. Faites le calcul : les véhicules importés des Etats-Unis en Chine sont désormais taxés à hauteur de 40% ! Une paille !

Mais si BMW absorbe pour le moment une grande partie de ces nouvelles charges qui viennent fortement écorner sa rentabilité, c’est que ces SUV fabriqués en Caroline du Sud sont soumis à une forte concurrence sur le marché chinois, d’une importance cruciale pour le constructeur, s’agissant du premier marché automobile mondial.

« BMW est pour le libre-échange, mais ne peut pas ne pas prendre de mesures pour s’adapter aux changements du marché, » a déclaré à cette occasion une porte-parole du groupe dans un message électronique.

Une demande accrue en Chine

Pour rappel, le constructeur importe en Chine des SUV X4, X5 et X6 produits aux États-Unis, alors que la demande des chinois pour ce type de véhicules bondit actuellement. En 2017, le groupe a expédié plus de 100.000 véhicules des Etats-Unis vers la Chine.
Précisons que BMW ne fait pas référence au prix du X4 dans son mail.

Sources : Reuters, BMW

Crédit Illustration : BMW

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz