Accueil Bilan Bilan mai 2018 : Europe

Bilan mai 2018 : Europe

1681
36
PARTAGER
Bilan des ventes en Europe - Volkswagen Golf

Avec un fort recul de l’Allemagne, et un plus mesuré de l’Italie, le marché européen progresse à peine en mai. Avec 1 442 643, les ventes ont ainsi progressé de 0,61%, mais sont encore ne hausse de 2,24% depuis le 1er janvier.

Pas de miracle, avec un recul de près de 6% des ventes en Allemagne, qui représente plus d’une voiture sur 5 vendue sur le continent, le marché automobile sur l’Europe dans son ensemble ne pouvait guère progresser. Il reste néanmoins dans le vert. Les autres pays en baisse sont l’Italie, la Suisse, la République Tchèque, le Portugal, la Norvège, le Luxembourg, l’Islande et Chypre. Il y a aussi quelques marchés bien plus dynamiques, comme la Roumanie, la Grèce, la Hongrie ou la Bulgarie.

N’en déplaise à Donald Trump qui ne ménage pas ses efforts pour semer la zizanie en Europe, notre marché automobile ne laisse pour le moment entrer aucun constructeur étranger dans le Top10, hormis Ford souvent considéré comme constructeur européen, en particulier en Allemagne ou en Grande-Bretagne.

Derrière Volkswagen, Renault est la seconde marque, sur le mois et au cumul. Ford peine à engranger les résultats de l’arrivée de la nouvelle Fiesta, et attend le renouvellement de la Focus. L’américain voit surtout se rapprocher encore le lion dans son rétroviseur. Peugeot est à peine à 2500 unités de Ford, et juste devant Opel dont les ventes semblent néanmoins à la baisse à en juger par les volumes GM de mai 2017 intégrant encore la marque allemande (mais non détaillés par l’ACEA). Fiat est en fort retrait, mais compense en partie par la forte progression de Jeep qui se positionne désormais au niveau de Mini en termes de volumes et s’ancre peu à peu en Europe. Les 3 premiums allemands, tous en retrait, complètent le Top10 avec Skoda, qui n’est toutefois pas la marque à progresser le plus chez VW (et recule même en mai), puisque Seat avance de 25%.

En embuscade derrière ce Top10, on trouve Toyota 11ème en hausse un peu plus marquée que le marché, Dacia toujours en grande forme, Citroën qui peine à relancer et Hyundai qui continue à gagner du terrain, tout comme Kia. Notons le redémarrage de DS, et les 191 Alpine, dont 105 en France.

Remarque : Volume « Autres » non détaillé par l’ACEA comprenant entres autres Subaru, Suzuki, Mitsubishi, Ssangyong, qui ne sont pas membres de l’association. L’ACEA ne publie pas détails des ventes par modèle.

Top10 mensuel par marques

  1. Volkswagen (172 356)
  2. Renault (109 739)
  3. Ford (89 715)
  4. Peugeot (87 245)
  5. Opel / Vauxhall (81 752)
  6. Fiat (76 711)
  7. Mercedes (76 528)
  8. Audi (72 140)
  9. Skoda (66 539)
  10. BMW (66 202)
Mai. 2018 Mai. 2017 % Var. Mai. MS Mai. 2018 MS Mai. 2017
BMW 66 202 71 724 -7,70% 4,59% 5,00%
Mini 18 815 18 747 0,36% 1,30% 1,31%
BMW Group 85 017 90 471 -6,03% 5,89% 6,31%
Mercedes 76 528 81 529 -6,13% 5,30% 5,69%
Smart 9 373 9 537 -1,72% 0,65% 0,67%
Daimler 85 901 91 066 -5,67% 5,95% 6,35%
Alfa Romeo 9 181 8 180 12,24% 0,64% 0,57%
Fiat 76 711 86 327 -11,14% 5,32% 6,02%
Jeep 18 487 9 183 101,32% 1,28% 0,64%
Lancia / Chrysler 5 071 5 362 -5,43% 0,35% 0,37%
Dodge / Maserati 670 888 -24,55% 0,05% 0,06%
FCA 110 120 109 940 0,16% 7,63% 7,67%
Ford 89 715 89 280 0,49% 6,22% 6,23%
GM 136 86 438 -99,84% 0,01% 6,03%
Honda 11 088 10 537 5,23% 0,77% 0,73%
Hyundai 47 880 46 791 2,33% 3,32% 3,26%
Kia 42 956 41 527 3,44% 2,98% 2,90%
Hyunda-Kia 90 836 88 318 2,85% 6,30% 6,16%
Jaguar 6 615 5 206 27,06% 0,46% 0,36%
Land Rover 10 475 10 956 -4,39% 0,73% 0,76%
Jaguar Land Rover 17 090 16 162 5,74% 1,18% 1,13%
Citroën 53 835 55 669 -3,29% 3,73% 3,88%
DS 4 513 3 863 16,83% 0,31% 0,27%
Opel / Vauxhall 81 752 N/A 5,67%
Peugeot 87 245 84 514 3,23% 6,05% 5,89%
PSA 227 345 144 046 57,83% 15,76% 10,05%
Alpine 191 0,01%
Dacia 54 018 47 381 14,01% 3,74% 3,30%
Lada 476 468 1,71% 0,03% 0,03%
Nissan 40 274 47 798 -15,74% 2,79% 3,33%
Renault 109 739 106 495 3,05% 7,61% 7,43%
Renault-Nissan 204 698 202 142 1,26% 14,19% 14,10%
Lexus 4 119 3 405 20,97% 0,29% 0,24%
Toyota 62 377 60 430 3,22% 4,32% 4,21%
Toyota Group 66 496 63 835 4,17% 4,61% 4,45%
Audi 72 140 76 139 -5,25% 5,00% 5,31%
Porsche 8 076 7 665 5,36% 0,56% 0,53%
Seat 43 646 34 820 25,35% 3,03% 2,43%
Skoda 66 539 68 027 -2,19% 4,61% 4,74%
Volkswagen 172 356 163 022 5,73% 11,95% 11,37%
Autres 360 423 -14,89% 0,02% 0,03%
VW Group 363 117 350 096 3,72% 25,17% 24,42%
Volvo 26 103 26 438 -1,27% 1,81% 1,84%
Autres 64 981 65 116 -0,21% 4,50% 4,54%
TOTAL 1 442 643 1 433 885 0,61%

Cumul annuel

YTD 2018 YTD 2017 % Var. MS 2018 MS 2017
BMW 341 747 355 133 -3,77% 4,83% 5,13%
Mini 89 758 86 249 4,07% 1,27% 1,25%
BMW Group 431 185 441 382 -2,31% 6,09% 6,38%
Mercedes 377 052 380 243 -0,84% 5,33% 5,49%
Smart 41 415 43 215 -4,17% 0,59% 0,62%
Daimler 418 467 423 458 -1,18% 5,91% 6,12%
Alfa Romeo 41 847 37 028 13,01% 0,59% 0,53%
Fiat 348 359 383 158 -9,08% 4,92% 5,54%
Jeep 74 064 44 590 66,10% 1,05% 0,64%
Lancia / Chrysler 23 236 32 826 -29,21% 0,33% 0,47%
Dodge / Maserati 4 232 4 818 -12,16% 0,06% 0,07%
FCA 491 649 502 420 -2,14% 6,95% 7,26%
Ford 473 419 516 571 -8,35% 6,69% 7,46%
GM 1 157 433 983 -99,73% 0,02% 6,27%
Honda 66 395 64 227 3,38% 0,94% 0,93%
Hyundai 238 607 221 175 7,88% 3,37% 3,20%
Kia 217 348 207 793 4,60% 3,07% 3,00%
Hyunda-Kia 455 717 428 968 6,24% 6,44% 6,20%
Jaguar 34 219 33 880 1,00% 0,48% 0,49%
Land Rover 60 160 70 557 -14,74% 0,85% 1,02%
Jaguar Land Rover 94 379 104 437 -9,63% 1,33% 1,51%
Citroën 271 607 264 447 2,71% 3,84% 3,82%
DS 20 824 20 576 1,21% 0,29% 0,30%
Opel / Vauxhall 404 237 5,71% #VALEUR!
Peugeot 444 096 406 787 9,17% 6,28% 5,88%
PSA 1 140 897 691 810 64,91% 16,12% 10,00%
Alpine 411 0,01% #VALEUR!
Dacia 229 850 196 135 17,19% 3,25% 2,83%
Lada 2 186 1 999 9,35% 0,03% 0,03%
Nissan 238 700 262 478 -9,06% 3,37% 3,79%
Renault 492 975 492 445 0,11% 6,97% 7,11%
Renault-Nissan 963 576 953 057 1,10% 13,62% 13,77%
Lexus 20 443 18 596 9,93% 0,29% 0,27%
Toyota 320 101 307 889 3,97% 4,52% 4,45%
Toyota Group 341 464 326 485 4,59% 4,83% 4,72%
Audi 354 021 365 971 -3,27% 5,00% 5,29%
Porsche 35 912 33 335 7,73% 0,51% 0,48%
Seat 205 358 172 303 19,18% 2,90% 2,49%
Skoda 326 452 301 500 8,28% 4,61% 4,36%
Volkswagen 800 214 746 293 7,23% 11,31% 10,78%
Autres 1 981 2 210 -10,36% 0,03% 0,03%
VW Group 1 723 938 1 621 612 6,31% 24,36% 23,43%
Volvo 134 046 131 419 2,00% 1,89% 1,90%
Autres 337 715 281 395 20,01% 4,77% 4,07%
TOTAL 7 076 504 6 921 224 2,24%

Ventes par pays

Mai. 2018 Mai. 2017 % Var. Mai. YTD 2018 YTD 2017 %Var.
Allemagne 305 057 323 952 -5,83% 1 497 723 1 459 333 2,63%
Autriche 32 551 32 426 0,39% 154 846 151 120 2,47%
Belgique 54 999 51 342 7,12% 275 158 267 183 2,98%
Bulgarie 3 308 2 457 34,64% 14 496 11 543 25,58%
Croatie 8 762 8 122 7,88% 29 702 25 187 17,93%
Chypre 1 231 1 242 -0,89% 6 478 5 970 8,51%
Danemark 22 560 22 300 1,17% 98 235 99 833 -1,60%
Espagne 135 522 126 411 7,21% 592 269 535 697 10,56%
Estonie 2 568 2 523 1,78% 11 624 10 472 11,00%
Finlande 12 482 11 058 12,88% 57 944 53 583 8,14%
France 191 702 191 416 0,15% 935 934 904 341 3,49%
Grèce 12 467 10 666 16,89% 49 741 40 215 23,69%
Hongrie 12 871 10 956 17,48% 56 542 43 984 28,55%
Irlande 6 070 5 992 1,30% 85 913 89 815 -4,34%
Italie 199 113 204 807 -2,78% 945 677 948 938 -0,34%
Lettonie 1 692 1 542 9,73% 7 342 7 023 4,54%
Lituanie 3 129 2 359 32,64% 12 736 10 137 25,64%
Luxembourg 5 361 5 535 -3,14% 25 028 23 740 5,43%
Pays-Bas 36 952 36 310 1,77% 206 506 185 190 11,51%
Pologne 42 354 39 716 6,64% 226 955 205 124 10,64%
Portugal 23 576 23 653 -0,33% 108 286 102 352 5,80%
République Tchèque 25 720 27 009 -4,77% 117 852 117 817 0,03%
Roumanie 11 555 8 062 43,33% 47 827 36 978 29,34%
Royaume-Uni 192 649 186 265 3,43% 1 079 049 1 158 357 -6,85%
Slovaquie 9 674 9 217 4,96% 42 424 39 303 7,94%
Slovénie 7 301 6 786 7,59% 34 299 31 477 8,97%
Suède 37 687 35 326 6,68% 159 299 155 206 2,64%
Union Européenne 1 398 913 1 387 450 0,83% 6 879 885 6 719 918 2,38%
Islande 2 858 3 849 -25,75% 9 285 10 556 -12,04%
Norvège 13 046 14 175 -7,96% 60 900 63 755 -4,48%
Suisse 27 826 28 411 -2,06% 126 434 126 995 -0,44%
EFTA 43 730 46 435 -5,83% 196 619 201 306 -2,33%
EU + EFTA 1 442 643 1 433 885 0,61% 7 076 504 6 921 224 2,24%

Poster un Commentaire

36 Commentaires sur "Bilan mai 2018 : Europe"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Oui bien temps que VW fléchera une grande partie de ses ventes sur les loueurs de longue durée et les ventes réseau avec des km 0 à gogo… Les chiffres resteront impressionnants. J’aimerai que les journalistes se penchent sur les nouvelles pratiques commerciales depuis 2009 … On serait surpris de voir qu’en fait seul Dacia vend encore à de vrais clients. De la poudre aux yeux. Moi ça m’inquiète car on glisse à la voiture de location et au traficotage de chiffres!

Invité

sans oublier les énormes ristournes envers les particuliers. Ristournes qu’on n’avait pas avant le dieselgate !

aimelauto
Invité

faut pas oublier que les véhicules des loueurs se retrouvent sur le marché de l’occasion récente,
et il y a du monde interessé pour ces modéles récents au prix atrractifs qui permettent aussi aux constructeurs de conserver une clientèle…..et de faire tourner leur chaine de production.

greg
Invité
Selon Dataforce, le mix des canaux n´a pas fondamentalement changé chez VW entre 2010 et 2017. Au Niveau global s´entend. En fait la part dédiée aux flottes a même baissé pour la première fois chez VW en début d´année. Après certains Segments sont maintenant à 80% dominés par les flottes (Segment D avant tout), mais cela touche tout le monde 😉 Maintenant si tu veux savoir, la moyenne européenne pour les ventes aux canaux privés est de 39,2% pour l´industrie. Dacia atteint 87,9% et fait effectivement figure d´exception, suivi directement par..Smart Avec 67%. VW fait 41,2% (26% d´immatriculations tactiques), BMW… Lire la suite >>
miké
Invité

@sam, tu disais quooi sur la part des ventes aux entreprises de renault et peugeot ??

ART
Invité

Intéressant Greg, merci

Bobby
Invité

@greg Merci pour ces chiffres intéressants.

miké
Invité

Il est ou SAM ?
– pas la !
– pas la ? Mais il est ou ? …

Allegra
Invité

Marrant que Citroën continue de décliner au point de ne même plus être dans le top 10, c’est à se demander quand est ce que ça va s’arrêter.

SGL
Invité

Citroën manque de C3 Aircross avant tout, et la C5 Aircross arrive !

SGL
Invité

Et le redressement de DS compense avantageusement. (marges !)

greg
Invité

« Le Redressement de DS »?
Tu as bien regardé les chiffres?
Ou alors tu es doté d´un solide sens de l´humour.

SGL
Invité

je pense que la vente d’une DS 7 Crossback à 55 k€ rapporte plus qu’une C3 à 13 k€…

amiral_sub
Invité

il se vend combien de C3 quand DS réussit à vendre une DS7?

SGL
Invité

En avril, c’est 17.000 C3 contre 1.576 DS 7 Crossback
1 pour 10… c’est encore possible que la DS 7 rapporte encore plus que la C3 grâce aux marges.
Et la DS 7 Crossback ne fait que commencer sa carrière !

Allegra
Invité

Fiat vend pourtant nettement mieux avec une gamme bien moins large et vieillissante… Il y a 10 ans, ils vendaient assez nettement plus de véhicules en Europe. Qu’on ne dise pas que c’est la faute de la concurrence sinon comme expliquer que les autres marques européennes généralistes soient restées dans les mêmes eaux niveau ventes ?

SGL
Invité

Ça commence par devenir inquiétant pour Fiat !
Alfa et Jeep vont mieux, mais insuffisamment mieux.

Vincent du 44
Invité

À noter qu’au niveau européen Dacia dépasse désormais Citroën !
En attendant les nouveautés Citroën certes, mais quand même…

Allegra
Invité

Avec surtout 5 modèles, dont 2 qui sont restés anonymes… Les chevrons restent désespérément en panne.

Invité

C’est bien de parler de l’action de Trump pour tenter de détruire l’Europe, qu’il juge lui-même comme étant un pays ennemi des intérêts des USA, mais n’oublions pas non plus que dans ce domaine Poutine aussi joue à ce jeu dangereux. Après tout on a aussi créé l’Europe pour faire concurrence aux deux blocs USA / Russie donc il ne faut pas s’étonner que ces deux pays ne nous portent pas en estime !

greg
Invité

Poutine est un dictateur de fait, mais contrairement à Trump il nous fout la paix et ne nous a pas déclaré une guerre commerciale alors que nous sommes ses alliés.
C´est même horrible à dire, mais Poutine reste assez poli quand il parle des européens publiquement, tandis que Trump passe son temps à déféquer sur nous sur Twitter Avec les mensonges les plus enormes tout en encensant Kim Jong Un.

amiral_sub
Invité

Ouvrons les yeux. Qui finance en partie les partis politiques anti européens? Qui a financé en partie la campagne du brexit? Qui aide les catalans? Qui bombarde les civils au sud de la méditerranée dans le but de provoquer un exode vers l’europe? C’est Poutine qui essaye de fracturer l’europe, qui est rappelons le une grande puissance. Trump ne fait que du protectionnisme, Poutine essaye de déstabiliser l’europe.

Jdg
Invité

@amiral: désolé de gâcher votre rêve mais les usa ne sont pas nos amis! Ils ont saboté tous les programmes UE et non la Russie. Ce dont vous parlez tiens plus de la propagande que de la guerre économique que nous livre les USA.
Bref on est pas ici pour faire de la politique.

Invité

votre remarque « pas de politique ici » n’est pas vraiment recevable, Jdg, vu que c’est Gautier Bottet lui-même qui a initié cette possibilité dans son article. Je le cites :

« N’en déplaise à Donald Trump qui ne ménage pas ses efforts pour semer la zizanie en Europe »

zafira500
Invité

@greg
C’est ça qu’il est temps que les pays de l’Union européenne quittent définitivement l’Otan.
Dominique de Villepin avait dit chez Bourdin que jamais un gouvernement américain n’a à ce point porté atteinte à ses alliés que celui de Trump.
Mais je me berce d’illusions, les européens n’etant même pas capables de parler d’une seule voix (chacun ne voyant que ses intérêts personnels).

zafira500
Invité

« C’est ça qu’il »? Oups le clavier de mon iPad à buggé.

Invité

les méthodes utilisées par Trump et Poutine sont peut être différentes, greg, mais les objectifs sont les mêmes. Poutine veut détruire l’Europe pour récupérer sous sa coupe les ex pays de l’URSS passé chez nous, histoire que la « Grande Russie » soit de retour.

wpDiscuz