Accueil Super GT Super GT 2018-2 : Une victoire de plus pour Nismo à Fuji

Super GT 2018-2 : Une victoire de plus pour Nismo à Fuji

605
0
PARTAGER
Super GT Fuji 500km 2018

La prestation de la Nissan GT-R Motul Autech Nismo no23 à Okayama avait été prometteuse mais gâchée par un départ anticipé. Tel ne fut pas le cas à Fuji où Ronnie Quintarelli et Tsugio Matsuda ont renoué avec la victoire, leur troisième à Fuji après 2015 et 2016, alors que la catégorie GT300 a été remportée par la BMW M6 ARTA no55.

Echos

Kazuki Nakajima et Kamui Kobayashi étant retenus à Spa pour la manche d’ouverture du WEC, Toyota a remanié ses équipages : James Rossiter remplaçait l’ex-pilote Williams sur la Lexus AU TOM’S no36 aux côtés de Sekiguchi, alors que c’est le jeune Sho Tsuboi qui prenait la place de Kobayashi auprès de Kovalainen sur la Lexus SARD no39.

Par ricochet, le volant habituel de Tsuboi sur la Toyota 86 MC no25 était pris par Tsubasa Kondo, alors qu’un certain nombre de teams en GT300 ajoutaient un troisième pilote, la course de 500 km se faisant cette fois en trois relais.

Suite au décès soudain de leur ingénieur en chef Kenji Yamada la semaine dernière, qui a fait l’objet d’une minute de silence observée par tout le paddock jeudi main, Le team Le Mans a vu arriver Kotaro Tanaka, ex-SARD, envoyé par Lexus épauler l’écurie.

 

Super GT Fuji 500km 201886 300 spectateurs ont assisté à l’épreuve sur les deux jours, dont 55 000 pour la course. C’est un peu moins qu’en 2017 et 2015 mais cela reste une des meilleures participations de ces dernières années. L’effet Button a toutefois été limité.

Qualifications

Fidèles à la tradition, les 500 km de Fuji se sont déroulés les 3 et 4 avril, qui tombaient cette semaine jeudi et vendredi, jours fériés au Japon.

Super GT Fuji 500km 2018

Le brouillard ayant recouvert le circuit pour la majeure partie de la matinée de jeudi, le la séance de qualification a été réduite à une seule session de vingt minutes par classe en faisant un exercice encore plus périlleux que d’habitude.

GT500

Surprise, alors que les Lexus ne s’étaient pas montrées à leur avantage à Okayama, elles ont repris du poil de la bête à Fuji, la piste maison, au contraire des Honda, en particulier la no17 et la no100 que le bon résultat de la première course a chargé en lest. Sur le troisième secteur de Fuji, technique et en montée, cela ne pardonne pas et Yamamoto comme Tsukakoshi n’ont pu approcher des premières lignes.

La pole position a été décrochée magistralement par Yuji Tachikawa, plus que jamais le Fuji Meister, sur la Lexus Zent Cerumo no38, devant Kazuya Oshima sur la no6 du team Le Mans.

Super GT Fuji 500km 2018

En quatrième et cinquième position on retrouvait deux autres Lexus, la no36 et la no39, alors que seul Ronnie Quintarelli sur la GT-R Nismo no23 réussissait à s’intercaler en troisième position.

Super GT Fuji 500km 2018

Fait rare, un certain nombre de voitures ont vu leur temps annulé pour cause de sortie des limites de la pistes, dont en GT500 Jann Mardenborough sur la GT-R no12.

GT300

La qualification se faisant en une seule session, le pilote de pointe de chaque équipage prenait directement le volant. Les grands bénéficiaires étaient l’équipage de la Lotus Evora MC no2, Katoh assurant avec la cinquième position de grille la meilleure qualification de la Lotus depuis longtemps.

Super GT Fuji 500km 2018

Autre surprise sur un circuit traditionnellement favorable aux GT3, la bonne performance de la Subaru BRZ d’Iguchi qui réalisait le second temps derrière Takagi sur la BMW M6 GT3 no55, seconde pole à Fuji consécutive pour la GT allemande.

Super GT Fuji 500km 2018

En troisième et quatrième position on retrouvait les deux AMG GT rivales, Gamou sur la no65 Leon Cvstos battant sur le fil Kataoka sur la no0 Goodsmile Racing.

A noter les faibles écarts : 1,1 secondes pour le top 10 en GT500, et 9 dixièmes pour le top 10 en GT300 !

Course

GT500

Comme à Okayama, Ronnie Quintarelli effectuait un départ canon mais cette fois le pilote italien ne recevait pas de pénalité. Quintarelli virait en seconde position au premier virage et attaquait la Lexus de tête qu’il passait avant la fin du premier tour pour prendre la tête.Super GT Fuji 500km 2018Derrière la GT-R de tête, le clan Lexus se mettait en ordre de bataille et une meute de LC500 comprenant la no39 aux mains d’un Kovalainen en grande forme, la no36 de James Rossiter et la no6 de Kazuya Oshima menait la chasse, les trois ayant passé la no38 en retrait pour ce premier relais.

Super GT Fuji 500km 2018

Kovalainen revenait progressivement sur Quintarelli et le passait pour prendre la tête, mais la GT-R restait dans le sillage du leader. La première vague de ravitaillement voyait le jeune Sho Tsuboi prendre le volant de la voiture de tête et résister magistralement à Matsuda sur la GT-R no23 qui guettait la faute.

Super GT Fuji 500km 2018

 

Mais Tsuboi pour sa première course en GT500 impressionnait et remplissait parfaitement sa mission en revenant au stand toujours leader pour repasser le volant à Kovalainen. Il fallait un exploit de l’équipe Nismo, qui redonnait le commandement à la GT-R no23 grâce à un ravitaillement ultra-rapide.

Super GT Fuji 500km 2018

Quintarelli, revenu au volant de la voiture de tête, contrôlait jusqu’à l’arrivée pour aller chercher une nouvelle victoire, la troisième en quatre ans dans la classique du printemps. Derrière la no23 et la no39, la lutte pour la troisième marche du podium occupait les Lexus no38, no36 et no6 durant toute l’épreuve et c’est la LC500 Zent Cerumo de Tachikawa et Ishiura qui faisait finalement la décision.

Super GT Fuji 500km 2018

Dans le milieu de peloton on remarquait la bonne prestation de la GT-R Calsonic, qui termine sixième après une mauvaise qualification et celle de la Lexus no1, auteur d’une remontée identique. Malgré leur bonne prestation d’Okayama, les Honda étaient en retrait à Fuji une nouvelle fois et la plus rapide, la no8 d’Izawa et Nojiri, ne pouvait faire mieux que la huitième position.

Super GT Fuji 500km 2018

GT300

Contrairement à la catégorie supérieure, la voiture en pole, la BMW M6 ARTA, ne souffrait d’aucune contestation sérieuse et passait une après-midi somme toute tranquille en tête du feu vert jusqu’au drapeau à damier.

Super GT Fuji 500km 2018

La Subaru BRZ était partie pour une belle performance avec une solide deuxième place jusqu’à la mi-course quand son moteur rendait l’âme, une fois de plus diront les mauvaises langues, au grand désespoir du camp Subaru venu en nombre à Fuji.

Super GT Fuji 500km 2018

C’est la Prius GT no31 qui tirait le bénéfice de l’abandon de la BRZ pour prendre la seconde place, après une belle prestation de Kohei Hirate qui s’acclimate bien à sa nouvelle monture. La troisième marche du podium était pour la GT-R GT3 Gainer no11 de Hiranaka et Yasuda, devant les deux AMG GT no0 et no65 qui ne se quittaient pas de toute l’épreuve.

Super GT Fuji 500km 2018

La palme de la malchance était pour la Lotus Evora MC qui abandonnait à cinq tours de l’arrivée après une très bonne prestation.

Super GT Fuji 500km 2018

C’est la vingtième victoire en GT500 pour Tsugio Matsuda, déjà détenteur du plus grand nombre de succès dans la catégorie, et la quatorzième pour Quintarelli. Les deux hommes prennent la tête du championnat avant la troisième épreuve qui aura lieu à la fin du mois à Suzuka où le Super GT revient pour la première fois depuis 2010 pour une épreuve de 300 km.

Crédit photos : PLR/le blog auto

Classement

Fuji GT 500 km race, 4 mai 2018

GT500

PoNoMachineDriverLapsBest LapDiff.(km/h)TireWH
123MOTUL AUTECH GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT500 / NR20A
Tsugio Matsuda
Ronnie Quintarelli
1101’30.4602:52’02.048MI12
239DENSO KOBELCO SARD LC500
LEXUS LC500 / RI4AG
Heikki Kovalainen
Sho Tsuboi
1101’30.9349.738BS
338ZENT CERUMO LC500
LEXUS LC500 / RI4AG
Yuji Tachikawa
Hiroaki Ishiura
1101’30.96223.450BS6
436au TOM’S LC500
LEXUS LC500 / RI4AG
James Rossiter
Yuhi Sekiguchi
1101’31.01633.144BS
56WAKO’S 4CR LC500
LEXUS LC500 / RI4AG
Kazuya Oshima
Felix Rosenqvist
1101’31.31635.326BS16
612CALSONIC IMPUL GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT500 / NR20A
Daiki Sasaki
Jann Mardenborough
1101’30.80936.216BS
71KeePer TOM’S LC500
LEXUS LC500 / RI4AG
Ryo Hirakawa
Nick Cassidy
1101’30.83038.510BS22
88ARTA NSX-GT
Honda NSX-GT / HR-417E
Tomoki Nojiri
Takuya Izawa
1101’30.6751’02.192BS
9100RAYBRIG NSX-GT
Honda NSX-GT / HR-417E
Naoki Yamamoto
Jenson Button
1101’30.5401’17.582BS30
103CRAFTSPORTS MOTUL GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT500 / NR20A
Satoshi Motoyama
Katsumasa Chiyo
1091’30.7231 LapMI8
1117KEIHIN NSX-GT
Honda NSX-GT / HR-417E
Koudai Tsukakoshi
Takashi Kogure
1081’31.8072 LapsBS42
1219WedsSport ADVAN LC500
LEXUS LC500 / RI4AG
Yuji Kunimoto
Kenta Yamashita
1081’31.1252 LapsYH4
1324Forum Engineering ADVAN GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT500 / NR20A
Joao Paulo de Oliveira
Mitsunori Takaboshi
1081’31.1712 LapsYH10
1416MOTUL MUGEN NSX-GT
Honda NSX-GT / HR-417E
Hideki Mutoh
Daisuke Nakajima
1081’30.9582 LapsYH2
64Epson Modulo NSX-GT
Honda NSX-GT / HR-417E
Bertrand Baguette
Kosuke Matsuura
451’31.68065 LapsDL

GT300

PoNoMachineDriverLapsDiff.(km/h)TireWH
155ARTA BMW M6 GT3
BMW M6 GT3 / P63
Shinichi Takagi
Sean Walkinshaw
1022:52’07.982BS10
231TOYOTA PRIUS apr GT
TOYOTA PRIUS / RV8K
Koki Saga
Kohei Hirate
10225.929BS
311GAINER TANAX GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT
Katsuyuki Hiranaka
Hironobu Yasuda
10234.470DL12
465LEON CVSTOS AMG
Mercedes AMG GT3 / M159
Haruki Kurosawa
Naoya Gamou
10248.147BS16
50GOODSMILE HATSUNE MIKU AMG
Mercedes AMG GT3 / M159
Nobuteru Taniguchi
Tatsuya Kataoka
10249.116YH6
67D’station Porsche
PORSCHE 911 GT3 R / MA185
Tomonobu Fujii
Sven Muller
1021’10.287YH30
760SYNTIUM LMcorsa RC F GT3
LEXUS RC F GT3 / 2UR-GSE
Hiroki Yoshimoto
Ritomo Miyata
1011 LapYH
834Modulo KENWOOD NSX GT3
Honda NSX GT3 / JNC1
Ryo Michigami
Hiroki Otsu
1011 LapYH
988MANEPA LAMBORGHINI GT3
Lamborghini HURACAN GT3 / DFJ
Kazuki Hiramine
Marco Mapelli
1011 LapYH10
1021Hitotsuyama Audi R8 LMS
Audi R8 LMS / DAR
Richard Lyons
Ryuichiro Tomita
Takuro Shinohara
1011 LapYH
1110GAINER TANAX triple a GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT
Kazuki Hoshino
Hiroki Yoshida
1011 LapDL
125MACH SYAKEN MC86 Y’s distraction
TOYOTA 86 MC / GTA V8
Natsu Sakaguchi
Yuya Hiraki
Tetsuji Tamanaka
1011 LapYH
1318UPGARAGE 86 MC
TOYOTA 86 MC / GTA V8
Yuhki Nakayama
Takashi Kobayashi
1011 LapYH40
1496K-tunes RC F GT3
LEXUS RC F GT3 / 2UR-GSE
Morio Nitta
Yuichi Nakayama
1011 LapBS
1526TAISAN R8 FUKUSHIMA
Audi R8 LMS / DAR
Shinnosuke Yamada
Shintaro Kawabata
Shinji Nakano
1011 LapYH4
1687LEGAL FRONTIER LAMBORGHINI GT3
Lamborghini HURACAN GT3 / DFJ
Kimiya Sato
Yuya Motojima
Tsubasa Takahashi
1011 LapYH
179GULF NAC PORSCHE 911
PORSCHE 911 GT3 R / MA185
Rintaro Kubo
Keishi Ishikawa
1011 LapYH
1830TOYOTA PRIUS apr GT
TOYOTA PRIUS / RV8K
Hiroaki Nagai
Kota Sasaki
993 LapsYH
1952SAITAMA TOYOPET GreenBrave MARK X MC
TOYOTA MARK X MC / GTA V8
Taku Bamba
Shigekazu Wakisaka
993 LapsYH
2050EXE AMG GT3
Mercedes AMG GT3 / M159
Masaki Kano
Hideto Yasuoka
Yuya Sakamoto
993 LapsYH2
2148shokumou.jp GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT
Masaki Tanaka
Taiyou Iida
Richard Bradley
993 LapsYH
22117EIcars BENTLEY
BENTLEY CONTINENTAL GT3 / CND
Yuji Ide
Ryohei Sakaguchi
984 LapsYH
232SYNTIUM Apple LOTUS
LOTUS EVORA MC / GTA V8
Kazuho Takahashi
Hiroki Katoh
966 LapsYH
2435arto RC F GT3
LEXUS RC F GT3 / 2UR-GSE
N.Charoensukhawatana
N.Hortongkum
8715 LapsYH
2522R’Qs AMG GT3
Mercedes AMG GT3 / M159
Hisashi Wada
Masaki Jyonai
8616 LapsYH
26777CARGUY ADA NSX GT3
Honda NSX GT3 / JNC1
Naoki Yokomizo
Takeshi Kimura
Kei Cozzolino
8319 LapsYH
360RUNUP RIVAUX GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT
Atsushi Tanaka
Takayuki Aoki
6933 LapsYH
61SUBARU BRZ R&D SPORT
SUBARU BRZ GT300 / EJ20
Takuto Iguchi
Hideki Yamauchi
5448 LapsDL
25HOPPY 86 MC
TOYOTA 86 MC / GTA V8
Takamitsu Matsui
Tsubasa Kondo
Takeshi Tsuchiya
4062 LapsYH22

Championnat

GT500

PoNoDriverRd1Rd2Rd3Rd4Rd5Rd6Rd7Rd8TotalBehindWH
123Tsugio Matsuda
Ronnie Quintarelli
6202652
217Koudai Tsukakoshi
Takashi Kogure
2121-542
3100Naoki Yamamoto
Jenson Button
15217-934
439Heikki Kovalainen
Sho Tsuboi
1515-1130
51Ryo Hirakawa
Nick Cassidy
11415-1130
638Yuji Tachikawa
Hiroaki Ishiura
31215-1130
76Kazuya Oshima
Felix Rosenqvist
8614-1228
836James Rossiter
Yuhi Sekiguchi
88-1816
924Joao Paulo de Oliveira
Mitsunori Takaboshi
55-2110
1012Daiki Sasaki
Jann Mardenborough
55-2110
113Satoshi Motoyama
Katsumasa Chiyo
415-2110
128Tomoki Nojiri
Takuya Izawa
33-236
1319Yuji Kunimoto
Kenta Yamashita
22-244
1416Hideki Mutoh
Daisuke Nakajima
11-252

GT300

PoNoDriverRd1Rd2Rd3Rd4Rd5Rd6Rd7Rd8TotalBehindWH
155Shinichi Takagi
Sean Walkinshaw
5212652
218Yuhki Nakayama
Takashi Kobayashi
2020-640
37Tomonobu Fujii
Sven Muller
15520-640
411Katsuyuki Hiranaka
Hironobu Yasuda
61117-934
565Haruki Kurosawa
Naoya Gamou
8816-1032
631Koki Saga
Kohei Hirate
1515-1130
725Takamitsu Matsui
Sho Tsuboi
1111-1522
80Nobuteru Taniguchi
Tatsuya Kataoka
369-1718
988Kazuki Hiramine
Marco Mapelli
527-1914
1060Hiroki Yoshimoto
Ritomo Miyata
44-228
1134Ryo Michigami
Hiroki Otsu
33-236
1226Shinnosuke Yamada
Shintaro Kawabata
22-244
1350Masaki Kano
Hideto Yasuoka
11-252
1421Richard Lyons
Ryuichiro Tomita
11-252

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz