Accueil F1 F1 Monaco 2018: La revanche de Ricciardo

F1 Monaco 2018: La revanche de Ricciardo

1156
20
PARTAGER

En tête de bout en bout malgré des ennuis d’unité de puissance, Daniel Ricciardo a vaincu le signe indien et effacé sa désillusion de 2016 en s’imposant de fort belle manière à Monaco. L’Australien précède Vettel et Hamilton qui l’encadrent sur le podium.

Départ: Poleman incontesté, Daniel Ricciardo conserve son avantage malgré un meilleur départ de Sebastian Vettel. Seul Brendon Hartley perd quelques plumes en endommageant son aileron avant dans un contact.

Tour 3: Ricciardo reste le plus rapide en piste et creuse peu à peu l’écart à raison de trois dixièmes par tour.

Tour 4: Vettel hausse le rythme et prend le meilleur tour en course.

Tour 5: Parti en fond de grille, Max Verstappen a gagné trois positions. Il est dix-septième.

Tour 7: Sirotkin est pénalisé d’un stop and go de 10 secondes. Son équipe est en cause pour ne pas avoir fixé les roues de sa voiture au signal des 3 minutes avant le départ. La sanction est lourde pour le Russe.

Tour 8: Après un nouveau record du tour, Daniel Ricciardo porte son avance sur Vettel à deux secondes.

Tour 9: Lance Stroll rentre au stand, une roue crevée et un aileron avant à changer.

Tour 11: Max Verstappen, quatorzième, bute depuis plusieurs tours sur Charles Leclerc.

Tour 12: Hamilton surprend tout le monde en rentrant très tôt au stand pour passer un trains de pneus ultratendres.

Tour 15: Ricciardo a haussé le rythme. Vettel accuse désormais un retard de près de 4 secondes sur le leader.

Tour 16: Arrêt de Vettel. Il ressort devant Bottas.

Tour 17: Ricciardo calque sa stratégie sur celle de Vettel. Raïkkönen et Bottas s’arrêtent aussi.

Tour 19: Arrêt d’Alonso. Il ressort juste devant les moustaches de son équipier Vandoorne.

Tour 20: Bottas, seul parmi les leaders en gommes rouges est le plus rapide en piste, et de loin.

Tour 23: Bottas double Ocon qui ne s’est pas encore arrêté.

Tour 24: Arrêt d’Esteban Ocon.

Tour 25: Bottas remonte sur les leaders à raison de 1 à 2 secondes par tour.

Tour 26: Pierre Gasly, qui ne s’est pas arrêté, est sixième et son rythme est identique voire plus rapide que les hommes de tête.

Tour 28: Daniel Ricciardo se plaint de subir des pertes de puissance. Vettel est revenu dans ses échappements. C’est la soupe à la grimace dans le stand Red Bull.

Tour 29: Gasly, toujours en gommes usées, est plus rapide que les hommes devant lui à l’exception de Bottas.

Tour 31: Bottas est au contact de Raïkkönen. Ricciardo se maintient toujours en tête malgré ses ennuis de power unit.

Tour 33: Pierre Gasly est l’homme le plus rapide en piste.

Tour 37: Arrêt de Pierre Gasly. Il reprend la piste en gommes rouges en dixième position mais Hülkenberg et Verstappen doivent encore s’arrêter.

Tour 40: Bottas bute toujours sur Raïkkönen. Pierre Gasly est à nouveau l’homme le plus rapide.

Tour 43: Gasly est au contact derrière Verstappen.

Tour 44: Hamilton qui a beaucoup souffert avec ses gommes depuis le début du Grand Prix revient dans la bataille pour la victoire à moins d’1″5 secondes de Vettel.

Tour 48: Les pneus de Verstappen sont morts. Il rentre au stand. Gasly a la voie libre devant lui.

Tour 50: Le rythme de Gasly est impressionnant. Il fond sur Alonso.

Tour 51: Passage au stand de Nico Hülkenberg. Gasly est huitième.

Tour 53: Fernando Alonso abandonne à Sainte-Devote. Sa boite de vitesses a rendu l’âme. Gasly est septième à cinq secondes d’Ocon.

Tour 55: Sainz laisse passer Hülkenberg dans la montée du casino en faisant le jeu de son équipier. L’Espagnol bloque ensuite Verstappen lui aussi en gommes fraiches.

Tour 57: Verstappen s’impatiente derrière Sainz.

Tour 58: Verstappen dépasse l’Espagnol à la chicane du port mais en coupant le vibreur.

Tour 59: Verstappen pulvérise le record du tour.

Tour 60: 1’14″260 pour Verstappen. Le record absolu du meilleur tour en course est battu.

Tour 61: Gasly est maintenant menacé par Hülkenberg.

Tour 64: Maintenant Gasly voit Hülkenberg et Verstappen dans ses rétroviseurs.

Tour 65: Maintenant Ocon revient assez fort sur Bottas qui n’est plus qu’à huit secondes devant lui. Ricciardo, leader depuis le début, maintient une avance d’une seconde sur Vettel.

Tour 68: L’écart entre Bottas et Ocon est descendu sous les quatre secondes.

Tour 71: On assiste à un regroupement entre Raïkkönen, Bottas, Ocon, Gasly, Hülkenberg et Verstappen.

Tour 72: Leclerc percute Hartley à la sortie du port. Le monégasque a perdu ses freins. La virtuel safety car est déclenchée.

Tour 74: Retour du drapeau vert.

Arrivée: Daniel Ricciardo décroche enfin la victoire dans le plus prestigieux des Grand Prix. C’est son deuxième succès de la saison. Hamilton limite la casse au championnat en ne concédant que 3 points à Sebastian Vettel. Beau résultat pour la Français avec Ocon sixième et Gasly septième.

Pos#PiloteToursTempsPoints
13Daniel Ricciardo781:42:54.80725
25Sebastian Vettel78+7.336s18
344Lewis Hamilton78+17.013s15
47Kimi Räikkönen78+18.127s12
577Valtteri Bottas78+18.822s10
631Esteban Ocon78+23.667s8
710Pierre Gasly78+24.331s6
827Nico Hulkenberg78+24.839s4
933Max Verstappen78+25.317s2
1055Carlos Sainz78+69.013s1
119Marcus Ericsson78+69.864s0
1211Sergio Perez78+70.461s0
1320Kevin Magnussen78+74.823s0
142Stoffel Vandoorne77+1 lap0
158Romain Grosjean77+1 lap0
1635Sergey Sirotkin77+1 lap0
1718Lance Stroll76+2 laps0
1816Charles Leclerc70DNF0
1928Brendon Hartley70DNF0
NC14Fernando Alonso52DNF0

Championnats

Championnat pilotes:

PositionPilotePoints
1Lewis Hamilton110
2Sebastian Vettel96
3Daniel Ricciardo72
4Valtteri Bottas68
5Kimi Räikkönen60
6Max Verstappen35
7Fernando Alonso32
8Nico Hulkenberg26
9Carlos Sainz20
10Kevin Magnussen19
11Pierre Gasly18
12Sergio Perez17
13Esteban Ocon9
14Charles Leclerc9
15Stoffel Vandoorne8
16Lance Stroll4
17Marcus Ericsson2
18Brendon Hartley1
19Romain Grosjean0
20Sergey Sirotkin0

Championnat constructeurs:

PositionEcuriePoints
1MERCEDES178
2FERRARI156
3RED BULL RACING TAG HEUER107
4RENAULT46
5MCLAREN RENAULT40
6FORCE INDIA MERCEDES26
7SCUDERIA TORO ROSSO HONDA19
8HAAS FERRARI19
9SAUBER FERRARI11
10WILLIAMS MERCEDES4

Crédit photo: F1

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "F1 Monaco 2018: La revanche de Ricciardo"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Je crois que c’est la première fois où je vois un groupe comme Ocon-Gasly-Hulkenberg rattrapé un retards de 23s sur tout le groupe de tête, c’est improbable, dommage qu’on voit pas ça plus souvent

mko
Invité

Je me suis endormi en regardant la pub sur TF1 pendant le grand prix…

Oui
Invité

Le visage banal de la surcotée Jollès, les commentaires insipides de Paviot qui ne doit sa place qu’à ses amis bien placés et le charisme d’huitre de Vergne étaient déjà de trop. A la première pub, je suis parti.

gigi4lm
Invité

j’aurais pu écrire la même chose … sauf pour le visage pas du tout surcoté de la jolie Marion 🙂

ART
Invité

C’est là on se rends compte à quel point TF1 est à la rue pour traiter et s’occuper correctement de la F1 !!!

Talbot samba rally
Invité

beau grand prix de Gasly le magnifique
pas de chance pour Alonso qui quittera Mc laren l’an prochain j’en suis certain , c’est pas vrai le gouda a su faire un grand prix sans harponner quelqu’un , quand à Hamilton son piercing dans le pif entretien son coté efféminée , Raikonen et Botas toujours pas de sourire en vue pour les hommes de glaces ,

Isaac
Invité

J’avais bien raison de miser sur Ricciardo, me voilà riche !

zafira500
Invité

Félicitations à Daniel Ricciardo, qui a bien géré sa course en dépit de quelques soucis. Un pilote à surveiller, celui là, comme Ocon et Gasly d’ailleurs.
Grand-Prix vu sur la chaîne belge « La Une », les commentaires sont bien plus sympa qu’en France.

wpDiscuz