Accueil F1 F1 – Chine 2018 – Qualifications : encore Vettel

F1 – Chine 2018 – Qualifications : encore Vettel

717
1
PARTAGER
Qualifications Grand Prix de Chine 2018 - F1

Sebastian Vettel et Ferrari signe une deuxième pole position consécutive. La première pour Ferrari depuis Barrichello en 2004! Comme à Bahreïn il y a une semaine, il devance son équipier Räikkönen, et Bottas. Hamilton ne prenant que la quatrième place.

Des qualifications placées sous un ciel menaçant et des températures fraiches, 12 degrés dans l’air, 15 sur la piste.

Cession d’autant plus intéressante puisque Pirelli propose ce week-end un mélange Pneus (Medium-Soft-UltraSoft), qui pourrait pousser à des stratégies différentes dès les qualifications.

Q1: Ricciardo sort du garage, Gasly éliminé

Le premier temps de ces qualifications fut signé par le pilote Sauber Leclerc en 1:35:189, temps rapidement battu par les deux Toro Rosso de Gasly et d’Hartley. La seconde Sauber se positionnera derrière son équipier.

Le premier pilote « Top Team » en piste fut Räikkönen avec un temps de 1:32:474, les Mercedes de Bottas et Hamilton se positionnant respectivement à quatre et huit dixièmes. La sortie de Vettel fut impressionnante. En signant un 1:32:171, il repousse Hamilton a 1.1 secondes! Verstappen s’intercale entre les deux Mercedes.

Magnussen fut le seul à établir un temps chaussé des pneus Soft 1:33:359. Les Force India, tout particulièrement Perez, se placent à moins de deux dixièmes de la seconde Mercedes. Le tête à queue de Leclerc fut le seul trouble de cette Q1.

A trois minutes du terme, Ricciardo réussit à sortir de son garage, après sa casse moteur des essais libre. Par ailleurs, les écarts au milieu du peloton sont extrêmement resserrés.

Ricciardo s’en sort difficilement avec un quatorzième temps, Hartley parvient à s’extraire de la Q1 au dernier moment, ce qui ne sera pas le cas de Gasly qui accompagnera les Sauber et les Williams.

Eliminés : Sirotkin, Gasly, Stroll, Leclerc, Ericsson

Q2: Mercedes et Ferrari en Soft, Mclaren out.

Première information et non des moindres, Mercedes et Ferrari semblent être sur la même stratégie. Les quatre pilotes se lancent équipés des gommes à flanc jaune. Tous les autres partiront avec les UltraSoft.

Bottas signa le premier temps en 1:32:931, Hamilton ne parvenant pas à faire mieux et se place à quatre dixièmes de son équipier. Les Ferrari confirment leur vélocité ce samedi, Räikkönen signe un 1:32:286, Vettel se place à moins d’un dixième. Les Red Bull en profitent pour se positionner entre Mercedes et Ferrari. Même Magnussen et Hulkenberg se placèrent devant Hamilton.

Les deux Mercedes ont enchainé un second tour lancé et améliorent mais restent dans le même ordre à quatre et huit dixièmes de la meilleure Ferrari.

Après ce premier run, seul Grosjean, avec une erreur sur son tour lancé, et Alonso n’ont effectué aucun temps.

Pour cette dernière salve, les Mercedes repartent à l’assaut du chrono, les dernières places pour l’accès en Q3. Hamilton prend le meilleur temps en 1:31:914 devant Bottas à 149 millièmes. Les Ferrari ont avorté leurs dernières tentatives en UltraSoft.

Perez et Sainz privent sur leur dernier tour Magnussen et Ocon de la dernière place en Q3. Les Mclaren se placent derrière ces deux derniers.

Éliminés : Magnussen, Ocon, Alonso, Vandoorne, Hartley.

Q3: Ferrari au top, le « party mode » Mercedes inutile

Les Ferrari semblent promises à pole, reste à déterminer qui. Le premier tour fut signé en 1:32;602, Grosjean en pneus Soft se place à deux dixièmes de la Renault.

Les Ferrari sonnent la charge.Raïkkonen signe un temps canon en 1:31:200, record du circuit, Vettel suit de près à 161 millièmes. Les Mercedes confirment être en retrait, Bottas devant Hamilton à une demi-seconde. Les Red Bull se placent en cinquième et sixième position.

Après le calme plat précédent le second run, Bottas fend la piste pour se rapprocher de Vettel, sans succès. Hamilton avorte son tour après une erreur à l’épingle.

Räikkonen fend l’air en signant le meilleur temps dans les deux premiers secteurs. Mais une erreur dans le dernier secteur limite son amélioration à 18 millièmes. Et ce sera Vettel, qui grâce un dernier secteur canon subtilise la pole à son équipier pour moins d’un dixième, record du circuit à la clé pour une seconde première ligne 100% rouge.

Position Numéro Pilote Temps
1 5 S.VETTEL 1:31.095
2 7 K.RAIKKONEN 1:31.182
3 77 V.BOTTAS 1:31.625
4 44 L.HAMILTON 1:31.675
5 33 M.VERSTAPPEN 1:31.796
6 3 D.RICCIARDO 1:31.948
7 27 N.HULKENBERG 1:32.532
8 11 S.PEREZ 1:32.758
9 55 C.SAINZ 1:32.819
10 8 R.GROSJEAN 1:32.855
11 20 K.MAGNUSSEN 1:32.986
12 31 E.OCON 1:33.057
13 14 F.ALONSO 1:33.232
14 2 S.VANDOORNE 1:33.505
15 28 B.HARTLEY 1:33.795
16 35 S.SIROTKIN 1.34.062
17 10 P.GASLY 1:34.101
18 18 L.STROLL 1:34.285
19 16 C.LECLERC 1:34.454
20 9 M.ERICSSON 1:34.914

Illustration : F1

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "F1 – Chine 2018 – Qualifications : encore Vettel"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Max
Invité

Il pourrait pleuvoir à verse ou faire nuit que Kimi garderait ses lunettes.

wpDiscuz