Accueil Droit routier Permis : un préfet veut une visite médicale pour les seniors

Permis : un préfet veut une visite médicale pour les seniors

973
33
PARTAGER

Gilbert Payet, Préfet des Pyrénées-Atlantiques, relance le débat sur une visite médicale régulière pour le permis de conduire.

Le préfet souhaite, en effet, utiliser plus souvent le dispositif légal existant. Ce dernier autorise la suspension pour raison médicale d’un permis de conduire. Dans son viseur ? Les personnes âgées, impliquées, selon les chiffres du département, dans 1/3 des décès de 2017 (pour les 70 ans et plus).

L’article R221-4 du code de la route, permet au préfet « (d’)enjoindre à un conducteur de se soumettre à un contrôle médical de l’aptitude à la conduite ». Le contrôle est effectué par un médecin agréé par la préfecture et consiste à vérifier différents éléments comme la mobilité de la tête (à un carrefour, c’est pratique), l’ouïe, la vue, ou l’état physique général.

Ce faisant, le Préfet souhaite instaurer une visite médicale obligatoire pour les seniors. Ce n’est pas un débat nouveau puisqu’en 2013 déjà, une proposition de loi avait été formulée pour imposer la visite médicale après 70 ans. D’autres prennent les devants en proposant aux personnes qui le souhaitent d’apposer un macaron « S » (comme senior) sur l’arrière de leur véhicule.

Le Préfet va même plus loin en indiquant sur RMC qu’il « appartient à l’entourage, aux familles, et aux forces de l’ordre, de signaler tous ces cas à l’autorité préfectorale ». Un arrière-goût de délation non .

Le préfet bientôt dans la catégorie visée

Mais, pourquoi alors ne viser que les personnes âgées (1) ? Et pourquoi spécifiquement 70 ans ? Si on prend les chiffres provisoires de l’ONISR (*) pour 2017, on voit que les 65 ans et plus représentent 25% des tués (-2%). Mais, rapporté à la population de plus de 65 ans, cela représente quasiment moitié moins que les 18-24 ans.

En outre, ces personnes sont souvent victimes des accidents et bien souvent piétons ou cyclistes (2). Les priver d’un permis ne changera rien à ces chiffres. Pire, cela mettra dans l’embarras le plus total les personnes âgées isolées. Ainsi, pour elles, la voiture est souvent le seul moyen d’aller faire des courses ou se rendre…à la préfecture justement.

L’instauration d’une visite médicale uniquement pour une certaine tranche de la population serait une stigmatisation mal venue. D’autant plus si elle est le fait d’un seul préfet dans un seul département. Le préfet Gilbert Payet, qui va sur ses 65 ans, n’a pas indiqué s’il s’appliquerait la mesure à lui même.

(*) Observatoire national interministériel de la sécurité routière
(1) en 2016, les automobilistes de plus de 65 ans représentaient 25% des tués. Soit, presque autant que les 18-24 ans (22%) et bien moins que les 25-49 ans (34%).
(2) en 2016, 68% des piétons, 41% des cyclistes tués avaient plus de 65 ans.

Illustration : Préfecture des Pyrénées-Atlantiques

Poster un Commentaire

33 Commentaires sur "Permis : un préfet veut une visite médicale pour les seniors"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jdg
Invité

Autant leur enlever le permis directement.
Sont pas tous des dangers

Anonyme
Invité

ce qui me débecte, c’est voir les politiciens et hauts fonctionnaires imposer à la « France d’en bas » des choses dont ils s’exonèrent eux !

ART
Invité

Et à quand les préfets élus ??? Alors qu’on nous bassine de démocratie dans tous les sens….

Jdg
Invité

Le préfet est un représentant du gouvernement il ne doit donc pas être élu.

Pilou
Invité

Un représentant du gouvernement de 64 ans doit etre à la retraite.

Frederic Papkoff
Admin

@Pilou : vu son âge, la limite d’âge d’un fonctionnaire est de 65 ans (hors cas particuliers dans lesquels un préfet entre sans doute, mais il n’y est pas encore…)

labradaauto
Invité
oui, mais lui, il a un chauffeur ! il peut faire 3 inaugurations arrosées la même journée. Il est dans son rôle. Il n’a même pas besoin de permis, ni d’examen médical . ———————- Ce qui ne va pas dans le truc annoncé, c’est qu’on fait l’inverse : à savoir une catégorie de permis (EB) à visite médicale obligatoire ne l’est plus à présent. Personnellement, plus j’avance en âge , oui plus il est normal, logique, je dis donc comme ce Préfet de passer un examen médical; seulement on a supprimé cet examen, car la catégorie de permis est devenue,… Lire la suite >>
ART
Invité

Et pourtant vu ses pouvoirs, on peut s’interroger sur sa légitimité démocratique…

Frederic Papkoff
Admin

@ART : il faudrait aussi élire l’Inspecteur d’Académie, le directeur régional ou départemental des services des impôts, de l’Assurance Maladie, le chef des pompiers, le président du tribunal…

ART
Invité

Le préfet fait la pluie et le beau temps et par arrêté peut seul décider de tout et n’importe quoi. Rien n’a voir avec la liste des places que tu cites….

Frederic Papkoff
Admin

Ma liste était volontairement absurde… Au vu de ses fonctions, le fait d’avoir un préfet élu n’a aucun sens.

ART
Invité

Bien au contraire !! Vu ses pouvoirs régionaux très étendus sur un peu tout les sujets, ça aurait tout son sens d’en avoir une représentation démocratique…. !!!

ART
Invité

Ils ont malgré tout, dans un cadre légal (encore heureux dans un état de droit !) la possibilité de prendre un arrêté pour un oui ou pour un non, qui impacte ta vie quotidienne… Un minimum de légitimité démocratique me semble normal pour autant de pouvoir…

L’illustration en Corse en montre toute la valeur symbolique….

Frederic Papkoff
Admin

La légitimité démocratique d’un préfet lui vient de sa nomination par un gouvernement issu d’une Assemblée élue et choisi par un Président élu… Ce qui ne signifie pas bien entendu que Président ou Assemblée font l’unanimité.

ART
Invité

Ouais sauf qu’il représente une région et qu’il a un impact direct sur ta vie, alors le côté nomination niveau démocratique, on peut faire mieux…

gigi4lm
Invité

Bon, lui il s’en fout, il a un chauffeur

Géronimoooo
Invité

Pour tous.., tous les 5 ans et dès un certain âge, tous les 2 ans !!

Croûton
Invité
Sauf que les statistiques que vous avancez ne veulent rien dire ! Le problème ici, ce n’est pas le nombre de plus de 65 ans tués ou blessés dans les accidents de la route. Le sujet, c’est que les personnes « âgées » sont proportionnellement surimpliquées (malgré faible vitesse, faible kilométrage et routes connues) dans le fait de causer des accidents. Je travaille dans les assurances et je suis bien placé pour savoir qu’un conducteur de plus de 75 ans, dès qu’on peut, on le dégage. Et ce n’est malheureusement pas une pratique isolée. Dans leur majorité, les accidents ne sont pas… Lire la suite >>
wpDiscuz