Accueil Endurance Tokyo Auto Salon 2018 : Une vente aux enchères intéressante

Tokyo Auto Salon 2018 : Une vente aux enchères intéressante

1397
8
PARTAGER
Tokyo Auto Salon 2018 Enchères

Pour la première fois, une vente aux enchères va être organisée à l’occasion du Tokyo Auto Salon dans deux semaines. Ce type de vente, commune en Europe ou aux Etats-Unis, n’est pas habituelle au Japon où les ventes ne se font pas sous les projecteurs.

Une nouveauté au Japon

Les voitures de prix, que ce soient des autos historiques ou le nec plus ultra des hypercars du moment, sont légion au Japon mais elles changent de mains dans la discrétion, via une poignée de sociétés spécialisées dont la transparence n’est pas le premier souci.

Cela empêche le Japon, qui pourrait être un marché important pour les voitures de prix, de jouer un rôle dans le circuit des grandes maisons et des ventes comme celles qui ont lieu aux USA ou en Europe à l’occasion des grands événements annuels.

Tokyo Auto Salon 2018 Enchères

Un groupe d’entrepreneurs locaux bien connus dans le domaine a décidé d’essayer de changer cette situation et organise à l’occasion du Tokyo Auto Salon, grand messe annuelle du tuning et du sport auto revenue en grâce auprès des constructeurs ces dernières années, une vente aux enchères sur le modèle de celles réalisées sur les autres continents.

Une maison de ventes aux enchères, BH Auctions, a été créée pour l’occasion et cette première vente propose une sélection limitée (seize lots) mais intéressante, principalement à destination des acheteurs locaux mais qui peut attirer également certains amateurs internationaux.

Des voitures rarement vues ailleurs

Le plus gros groupe la vente est constitué de sportives bien connues de l’histoire automobile japonaise, les specimens mis aux enchères étant de haut niveau. Toyota Sports 800, Nissan Fairlady et Skyline GT-R PGC10 (quatre portes), une version rare, une très jolie Honda S800, et deux Skyline GT-R modernes dont une R34 V Spec II Nür qui n’a jamais roulé et qui pourrait faire un gros chiffre, la R34 étant désormais convoitée internationalement.

 

Tokyo Auto Salon 2018 EnchèresLa vedette de la vente dans cette catégorie devrait être une Toyota 2000GT estimée autour de 70 millions de yens. On verra également, pour étalonner la vente, une Ferrari 512 TR de 1997.

 

Une poignée de véhicules de compétition sont également mises en vente, à commencer par une splendide De Tomaso Pantera Groupe 4 qui a fait une course au Japon en 1977 avant d’être convertie pour la route. Tokyo Auto Salon 2018 EnchèresSuivent une paire de Honda préparées par Spoon, dans la fameuse livrée jaune et bleue du préparateur, avec une S2000 qui a couru au Japon en Super Taikyu en catégorie ST4, et une voiture unique, la NSX-R GT (une de cinq exemplaires seulement, mises sur le marché à fins d’homologation pour la NSX GT500), engagée par Spoon à Macau en 2007.

Tokyo Auto Salon 2018 Enchères

La star de la vente sera la Nissan R90CK de Katsu Kubota, bien connue dans le milieu de la compétition historique et dont se souviendront les spectateurs de Le Mans Classic 2016 où elle a fait la pole position.

Restent deux autos qui sont particulièrement attachées au contexte du Tokyo Auto Salon et des légendes de l’histoire du tuning japonais : la Nissan 300ZX Jun préparée pour les Bonneville Speed Trials et qui en revint en 1991 avec un run à 421 km/h, et puis la fameuse Supra V12 de Top Secret, constituée du V12 de la Toyota Century gavé par deux turbos pour sortir 943 chevaux dans un châssis de Supra pour une tentative de record à Nardo.

Tokyo Auto Salon 2018 Enchères

Avec un meilleur run à 358 km/h, « Smoky » Nagata n’a pas réussi à inscrire son nom en haut des tablettes mais le fantasque garagista de Chiba est entré avec cette greffe insensée dans le panthéon de la préparation. La Supra dorée est estimée entre 8 et 12 millions de yens.

La vente aura lieu le 12 janvier et de sa réussite éventuelle dépendra le développement des grandes ventes au enchères au Japon.

Source et crédit photos : BH Auctions

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Tokyo Auto Salon 2018 : Une vente aux enchères intéressante"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jdg
Invité

Que du beau et même du très beau dis donc

Kenichi
Invité
Petite précision pour une erreur que l’on croise très souvent : « Skyline GT-R KPG10 mais en quatre portes » C’est donc une PGC10. La version coupé est une KPGC10. La nomenclature fonctionne comme ceci : C10 : code modèle de la 3e génération de Skyline. K : 2 portes (par opposition à la berline 4 portes). G : moteur 6 cylindres L20 ou S20 (par opposition au 4 cylindres G15 et G18). P : moteur S20 (par opposition au L20), et donc indique que c’est une GT-R. Par conséquent, une version berline de base avec un 4 cylindre sera une C10… Lire la suite >>
Kenichi
Invité

A noter que cette nomenclature reste la même pour la génération d’après, la C110.

   
Invité

Je prends la GT-R blanche. Obligé de passer au SIV national avant 2021, ça m’évitera les frais pour changer la carte grise et les nouvelles plaques de ma Clio Campus. En plus c’est la même couleur, et ça doit pas être bien plus difficile à conduire… Alors autant changer de voiture !

Anonyme
Invité

En fait, question : est-ce que ces ventes lors de salons servent à quelque chose, genre les bénéfices vont à des assocs ou autre ?

Invité

Non, l’idée est de profiter d’un évènement qui attire déjà la clientèle potentielle d’une telle vente, sachant que l’exposition des voitures aux enchères augmente aussi l’attrait de l’évènement. Il peut y avoir un lot destiné à une oeuvre particulière dans le tas mais pas ici à ma connaissance.

Anonyme
Invité

dommage

wpDiscuz