Accueil Citroën WRC : Citroën saque Meeke et le remplace par Mikkelsen pour la...

WRC : Citroën saque Meeke et le remplace par Mikkelsen pour la Pologne

266
5
PARTAGER

Et si le rallye de Sardaigne qui vient de se dérouler était le début de la fin pour Meeke chez Citroën ? Mikkelsen qui a remplacé Lefebvre en Italie, sera de nouveau de la partie en Pologne, mais à la place de Meeke cette fois-ci.

« Avec la 8ème place d’Andreas Mikkelsen comme meilleur résultat pour l’équipe, le rallye d’Italie 2017 ne remplit pas nos attentes. Résolus à continuer l’approche débutée ce weekend, le trio de pilote comptera Andreas une nouvelle fois au Rallye de Pologne. Le Norvégien courra au côté de Craig Breen et de Stéphane Lefebvre ».

On aurait pu croire que le jeune espoir français devrait une nouvelle fois laisser son volant à Mikkelsen, mais, c’est le chef de file, Kris Meeke qui doit le céder. Cela s’apparente clairement à une punition après une série de contre-performances et surtout de bévues de sa part. Autant Breen n’a pas de chance en subissant au moins 2 avaries sur des réceptions de saut, autant Meeke se sort tout seul.

Yves Matton, le boss de Citroën Racing l’explique clairement. « Avant le départ, nous avons demandé à nos pilotes d’aller jusqu’au bout du rallye. (…) Malheureusement, Kris n’a pas été en mesure d’adopter un rythme pour éviter les erreurs. Après les premières spéciales, il se sentait à l’aise dans la voiture et a dit que le rythme était en ligne avec les objectifs. Clairement il a échoué à le maintenir ». Voilà qui est clair.

Concernant Breen, Matton pointe le manque d’expérience sur un saut similaire à celui en Argentine. Mais outre ce manque d’expérience qui aurait du lui dire d’être prudent ici, Matton pointe une faiblesse de la voiture qui demande d’être renforcée car c’est la deuxième fois qu’elle a un souci à la réception d’un saut. Par contre, Matton ne tarit pas d’éloges sur Mikkelsen qui découvrait la voiture (il n’a fait qu’un test avant le rallye NDLA). Surtout que la voiture est loin de se comporter comme la Polo et Andreas a du à la fois adapter les réglages ainsi que son pilotage tout au long du weekend.

« Après une série de résultats décevants, nous avons demandé à Kris Meeke de faire un pas en arrière pour le prochain rallye. Kris a accepté et comprend que ce sera pour le plus grand intérêt de l’équipe et nous voulons l’en remercié. Cette pause va lui permettre de recharger ses batteries et de relâcher de la pression avant le rallye de Finlande » ajoute Matton.

L’an dernier en Pologne, le vainqueur n’était autre que…Mikkelsen. Reste à voir si Citroën pourra faire les modifications pointées par Mikkelsen ce weekend d’ici là pour qu’il soit plus à sa main. Un très bon résultat du Norvégien pourrait obérer fortement l’avenir de Meeke chez les chevrons. Peut-être pas pour 2017 mais pour 2018 à coup sûr. Meeke sera tout de même en Pologne, pour les reconnaissances, comme le fut Lefebvre ce weekend en Italie.

Source : Citroën Racing, illustration : Citroën, Marco Forese

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "WRC : Citroën saque Meeke et le remplace par Mikkelsen pour la Pologne"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Esp2
Invité

ça va brider la saison si ça continue ainsi !!
J’espère que ce réglage pilote&auto sera récompensé en temps et en heure !?!

crash71100
Invité

Logique, beaucoup trop d’erreur pour Meeke et ça serait stupide la part de Citroen de laisser passer Mikkelsen

turbo v8
Invité

le choix est dure mais bon en résumé Meeke à la vitesse mais par contre gros problème il ne sait pas gérer un rally du tout résultat peu de points comme premier pilote chez citroen ca le fait pas meme si on tient compte que le rally est une discipline cruelle par moment l’écurie ne peu plus attendre et si Mikkelsen veut faire c’est preuve qu’il essaye je le pense + capable que Meeke il était peu etre le 3eme chez VW mais il terminait + de rally

salociN
Invité
Citron dernier du championnat, juste derrière Toyota qui a quasi tout repris à zéro l’an dernier, loin derrière un team (semi) privé, et ceci malgré une quasi saison vierge à mettre au point cette C3 : quel flop ! Mais on en attendait pas moins de la gestion Mattonienne, qui face à l’évidence (ni !), ne met aucun entrain dans son extra-lucidité : refus (téléguidé ?) de recruter Ogier, attend 7 rallyes (!) pour recruter un Mikkelsen libre comme l’air, attend la 10ème bévue de Meeke avant de prendre ce que j’appellerai une mesurette, confond loyauté envers ses pilotes et… Lire la suite >>
Gustave
Invité

ça c’est clair !!! Diriger un team constructeur en sport auto est certainement l’une des choses les plus dures à gérer ! Car en plus de l’incertitude du sport (et de la mécanique), cela coûte beaucoup d’argent, sans compter l’image de marque du constructeur….

wpDiscuz