Accueil Chevrolet WTCC – Chine 2016 : Citroën rafle tous les titres, Volvo pour...

WTCC – Chine 2016 : Citroën rafle tous les titres, Volvo pour une première

133
3
PARTAGER

On savait déjà depuis le dernier weekend de WTCC que Jose-Maria « Pechito » Lopez coifferait sa troisième couronne consécutive de la discipline. Mais, il restait encore le titre constructeur et celui de « meilleur privé » à attribuer.

Ce weekend sur le circuit de Shanghai, on a tout de même assisté, outre les titres de Citroën, à la première victoire de Volvo Polestar depuis son retour dans la discipline.

Qualifications : Lopez et Muller offrent le titre à Citroën Racing

Mais avant cela, les qualifications ont vu Lopez décrocher une énième pole position de la saison (la 7ème en fait sur 10 courses disputées). Le champion du monde 2014, 2015 et 2016 a battu de 16 centièmes le temps réalisé par Nicky Catsburg sur Lada.

Derrière ces deux là on retrouve Muller, Bennani devant Björk qui signe un top 5 pour Volvo. Pour la 10ème place, c’est le français John Filippi qui déloge dans les dernières secondes de la Q2 Tom Coronel qui pensait bien décrocher la pole de la course d’ouverture. Pour 16 petits millièmes le voilà rejeté à la 11ème place sur la grille des deux courses. Filippi devancera Michelisz, Chilton, Ekblom et Tarquini.

Avec la pole de « Pechito » et la 3ème place de Muller, Citroën Racing s’assure le titre constructeur pour la 3ème année consécutive et il ne reste plus « que » à conquérir la 2nde place pour Yvan Muller et le titre de meilleur privé (trophée WTCC) pour Bennani ou Chilton, deux pilotes du Sébastien Loeb Racing engagés sur des C-Elysée.

03716013_0120-800x533

Course d’ouverture : Björk et Volvo Polestar Cyan Racing pour une première

A l’extinction des feux, le jeune Filippi se rate un peu et Michelisz en profite pour le passer. Le pilote Honda devient alors solide leader de la course et on pense que Honda va aller décrocher une victoire précieuse pour le moral. Il devance Chilton et Tarquini. Un peu plus loin, on retrouve la Volvo de Björk. Hélas pour Chilton ou Tarquini, ces deux-là s’accrochent et doivent abandonner. Björk se retrouve alors 2nd mais assez loin de « Norbi » Michelisz.

Pendant ce temps-là, John Filippi dégringole dans la hiérarchie et finit par abandonner. Dommage pour le Français qui partait pourtant de la pole. Björk revient peu à peu sur Michelisz et à la toute fin de la course il porte une attaque. Michelisz résiste mais des morceaux se détachent des voitures. A la faveur de la ligne droite, et bien aidé par le lest plus important dans la Honda, Björk passe Michelisz et remporte la victoire sur le fil. Derrière, on trouve Yvan Muller, Lopez, Catsburg (dont la voiture a subi un dommage en roulant sur un des morceaux de la Honda de Michelisz).

Valente, Coronel, Ekblom, Huff et Monteiro complètent le top 10. Pour Monteiro ce sont de gros points qui s’échappent et Muller se rapproche de la 2nde place définitive du championnat.

ctlpsh8uiaaalxd

Course principale : Lopez emmène un triplé Citroën

Lopez s’élance parfaitement lorsque les feux rouges s’éteignent. Catsburg, lui, se rate un peu et voit Muller le passer pour la 2nde place. Sur le circuit de Shanghai, les longues lignes droites profitent aux C-Elysée et leur vitesse de pointe. Les deux compères de Citroën Racing ne seront pas inquiétés. Bennani lui aussi profite du départ raté du pilote Lada et complète un futur triplé aux chevrons.

Catsburg tentera bien à plusieurs reprises de remonter sur le podium mais le Marocain défend chèrement sa place. Pour Björk, la course principale est moins favorable que la course d’ouverture. Sans doute touchée dans sa bataille avec la Honda de Michelisz, la Volvo du Suédois semble moins fringante et Tarquini réussit à le passer dès les premiers hectomètres. On a donc 3 citroën et 2 Lada dans le Top5.

Ce petit train ira jusqu’au drapeau à damier. On aurait pu penser que Lopez laisserait la victoire à Muller, lui offrant 7 points de plus au championnat pour assurer un peu plus la 2nde place au classement pilote mais L’Alsacien a sans doute refusé de gagner comme cela.

Lopez remporte donc sa 8ème victoire de la saison (sur 20 courses) et conforte s’il en était besoin son titre 2016. Muller grimpe sur la 2nde place du podium, rejoint par Bennani sur la 3ème. Citroën réalise son premier triplé de la saison. Muller prend 31 points d’avance sur Monteiro qui a connu un « weekend sans ». Enfin, Bennani coiffe la couronne de meilleur privé et remporte le Trophée WTCC. Il devance Chilton et Coronel.

ctl-lzevuaae_nl

C’est donc un carton plein pour Citroën qui, pour sa dernière saison officielle en WTCC réalise le triplé en terme de titre (pilote, constructeur, privé) mais aussi en terme de 2nde place avec Muller qui a de grandes chances d’être le dauphin de Lopez et Chilton celui de Bennani.

Dernière épreuve de la saison 2016 au Qatar dans un mois. Pour Citroën ce sera sans doute la fête avec tout de même un petit goût d’incertitude pour le futur du championnat WTCC.

Source et illustration : 1-Volvo, 2-WTCC

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "WTCC – Chine 2016 : Citroën rafle tous les titres, Volvo pour une première"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Pedroj
Invité

J’avais la meme tete dimanche matin vers 6 heures. Grosse soiree Drum ans bass. Du harcore.

Esp2
Invité

Chapeau Bas Citroên ! Merci Muller et bonne « pré »retraite !!

Bizaro
Invité

Bravo Citroën!

Dur dur pour Honda, maintenant que Citroën s’en va Volvo est prêt pour la relève !

wpDiscuz