Accueil Sécurité La NHTSA se penche sur la sécurité des passagers arrière

La NHTSA se penche sur la sécurité des passagers arrière

59
0
PARTAGER

Les évaluations de la sécurité des occupants sont bien souvent centrées sur les places avant. Mais en 2019, la NHTSA placera aussi des mannequins de test aux places arrière.

Depuis des années, des parents militent pour un renforcement des règles concernant la sécurité aux places arrière. Sont en particulier visés les dossiers de sièges avant qui peuvent dans certains types d’accidents s’avérer particulièrement dangereux pour les occupants des places arrière.

Mais ce ne sont pas les centaines ou milliers d’accidents recensés qui ont fait évoluer la position de la NHTSA aux Etats-Unis. Car c’est principalement la montée en puissance des start-up d’auto-partage (Uber, Lyft…) qui semblent faire réagir, avec une augmentation du taux d’utilisation des places arrière. D’autant qu’aux Etats-Unis, rares sont les utilisateurs de ces services, ou même des taxis, à boucler leur ceinture (non obligatoire).

En 2019, une évaluation de la sécurité aux places arrière sera donc intégrée au protocole de test de la NHTSA. Du côté des constructeurs, on proclame que l’élément essentiel de sécurité aux places arrière repose sur le port de la ceinture. Qui reste un sujet sensible aux Etats-Unis. Néanmoins, la mise en place de ces tests pourrait amener à une généralisation des airbags latéraux aux places arrière, ainsi que des prétensionneurs de ceinture.

Source : Bloomberg
Illustration : IIHS

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz