Accueil F1 La famille de Jules Bianchi attaque la FIA, la FOM et Marussia

La famille de Jules Bianchi attaque la FIA, la FOM et Marussia

124
2
PARTAGER

A Monaco ce weekend, beaucoup de monde a en souvenir l’exploit de Jules Bianchi qui rapportait 2 énormes points à l’écurie Marussia il y a 2 ans. De son côté, la famille a décidé d’attaquer tous azimuts pour connaître la vérité sur son accident fatal.

« Nous demandons justice pour Jules et nous voulons établir la vérité à propos des décisions qui ont mené à l’accident de notre fils au grand-prix du Japon en 2014. En tant que famille, nous avons tellement de questions sans réponse et nous sentons que l’accident de Jules et sa mort auraient pu être évités si une série d’erreurs n’avaient pas été commises » déclare son père, Philippe.

L’avocat de la famille rappelle combien il avait été dur pour la famille de voir que le rapport de la FIA pointait principalement la responsabilité de Jules alors même qu’un engin de levage était à quelques mètres d’une piste détrempée par la pluie d’un typhon approchant de l’archipel nippon. « C’est important si les pilotes actuels et futurs veulent être certains que leur sécurité primera dans leur sport. Si cela avait été le cas à Suzuka, Jules Bianchi serait très certainement encore en vie et toujours en course dans le sport qu’il aimait » déclare pour sa part l’avocat de la famille.

Pour rappel, en décembre 2014, alors que Jules se battait encore pour sa vie à l’hôpital de Nice, la FIA avait publié un rapport polémique (in extenso ici) dans lequel elle ignorait totalement les causes préliminaires ayant mené à la sortie de piste fatale de la Marussia. La famille espère donc que ce procès, s’il a lieu, remettra les responsabilités en perspective (*). Depuis l’accident de Jules, la piste de Suzuka a été re-surfacée pour améliorer le drainage de la pluie, la procédure de voiture de sécurité virtuelle a été adoptée (obligeant les pilotes à rouler comme s’ils étaient derrière la voiture de sécurité, ce qui fige les positions et évite aux pilotes d’être tentés d’aller vite malgré un danger), et un départ de GP de F1 ne peut avoir lieu à moins de 3 heures du coucher du soleil.

En marge du GP de Monaco, Philippe et Christine, les parents de Jules, ont lancé la Bianchy Society pour aider les jeunes talents à percer en sport automobile et pour que vive le nom de Jules au bord des pistes.

(*) On pourra citer (non exhaustif) la FOM refusant d’avancer l’heure de départ pour des raisons de direct ce qui aurait permis d’éviter plus le typhon, la direction de course permettant à une grue d’intervenir en plein dans un virage malgré le précédent Interlagos 2003, l’écurie Marussia qui avait un algorithme non conforme au règlement (coupant l’accélérateur si le frein et l’accélérateur sont enfoncés) qui a fait accélérer la voiture, etc.

Source : agences via GrandPrixTimes, illustration : Ferrari

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "La famille de Jules Bianchi attaque la FIA, la FOM et Marussia"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Carlos Ghost
Invité

Accord total avec cette plainte. Les larmes de crocodile versées pas FIA, FOM et Marussia feraient partir en aquaplaning un char Leclerc.

Rowhider
Invité

Je ne tirerai pas conclusion si hâtive. Mais il est clair que le maintien de Charlie Whiting à son poste est scandaleux. Il aurait dû démissionné et Jean Todt aurait dû accepter sa démission (rumeur comme quoi il a refusé sa démission). C’était le minimum de respect à avoir envers la famille Bianchi compte tenu du déroulé délirant de ce GP de Suzuka 2015

wpDiscuz