Accueil Actualités Entreprise Des propriétaires GM invités à ne plus conduire leur véhicule

Des propriétaires GM invités à ne plus conduire leur véhicule

69
0
PARTAGER

Rappel, suspension de la commercialisation au sein du réseau et demande aux propriétaires livrés de ne plus prendre le volant : voici ce qui touche le groupe General Motors, des clients et les concessionnaires.

Si le rappel confirmé par l’organisme NHTSA n’est pas conséquent en terme de volume, à quelques 4800 exemplaires seulement, le fait que General Motors invite expressément les propriétaires livrés à ne plus conduire leur véhicule montre inversement que les risques d’accidents pourraient être très importants avec de lourdes conséquences.

Sont concernées donc quelques 4800 unités sur le marché américain (dont visiblement 800 entre les mains de leur propriétaire actuel, le reste au sein du réseau ou en stock chez le constructeur), des Chevrolet Tahoe, Suburban, GMC Yukon, Yukon XL, Sierra 1500, Cadillac Escalade, Cadillac Escalade ESV (2016) et Chevrolet Silverado 1500 (2016-2017), modèles dans leur ensemble produits entre début février 2016 et la première semaine de ce mois d’avril.

Après qu’un défaut a été détecté sur une ligne d’assemblage, une inspection a mis en lumière un problème de soudure sur les bras supérieurs des suspensions avant (pièce fournie par Multimatic Inmetmatic). De quoi dans le pire des cas nuire dangereusement à la direction et au contrôle du véhicule avec de réels risques d’accidents.

Pour l’instant, aucun accident directement lié à la cause de ce rappel n’a été avancé.

Source : NHTSA.

Crédit illustration : Cadillac.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz