Accueil F3 Résultats et brèves des autres disciplines pour la semaine 16 de 2016

Résultats et brèves des autres disciplines pour la semaine 16 de 2016

108
1
PARTAGER

Gros programme ce week-end : Dorian Boccolacci en verve en FR 2.0 NEC, Leonardo Pulcini seul au monde en EuroFormula Open et Maxx Ebenal en démonstration en F4 China.

FR 2.0 NEC

Les essais hivernaux de la FR 2.0 NEC n’augurait rien de bon. Allait-il connaitre le sort de la FR ALPS ? Néanmoins, il y a bien 23 pilotes à Monza, pour l’ouverture. Dossard N°1, Jehan Daruvala (Josef Kaufmann) obtient la pole devant Lando Norris (Josef Kaufmann)… Qui porte le N°2 !

FR NEC 1

La course 1 a lieu sur une piste détrempée. Dorian Boccolacci (Tech 1) se montre d’emblée pressant. Le Français, « descendu » en FR 2.0 après une saison de F3, double Norris. Il passe Daruvala peu après. Nikita Troitskyi (Fortec) l’imite. Norris et Daruvala sont désormais en lutte pour la 3e place. La pluie s’intensifie et l’Anglais prend le dessus.

Boccolacci, Troitskyi et Norris montent tous les trois pour la première fois sur un podium de FR 2.0 NEC.

FR NEC 3

Le lendemain, Max Defourny (R-Ace GP) est en pole. Le Belge s’échappe au feu vert. Daruvala est 2e. Norris, 5e sur la grille, oublie Sasha Fenestraz (Tech 1) et Will Palmer (R-Ace GP.) Boccolacci est également en embuscade. Palmer revient et double le champion de F4 MSA 2015 (et de TRS 2016.)

Defourny, Daruvala et Palmer (premier podium en FR 2.0), c’est le tiercé de la course 2.

FR NEC 2

Le Français Boccolacci est le premier leader de la FR 2.0 NEC 2016, avec 46 points. Daruvala suit à 41 points. Troitskiy est 3e à 39 points.

FR NEC 4

EuroFormula Open

Après une interminable session hivernales composée d’essais collectifs et d’un week-end de course, l’EuroFormula Open débute enfin l’exercice 2016. Leonardo Pulcini (Campos) remporte les qualifications d’Estoril.

Euro F3 1

Au feu vert, « Ferdinand Hasburg » (Drivex) dépose Jack Aitken (RP Motosport) et Colton Herta (Carlin.) L’héritier du kaiser tente de mettre Pulcini sous pression, en vain. Aitken essaye de passer Herta. Les deux voitures s’accrochent et l’Americano-Canadien sort violemment (mais sans bobo.) Diego Menchaca (Campos) en profite pour passer Aitken.

Pulcini, Hasburg et Menchaca forment ainsi le premier tiercé de l’EuroFormula Open 2016.

Euro F3 2

Le dimanche matin, Aitken trouble la marche triomphale de Pulcini. En effet, c’est l’Anglo-Coréen qui décroche la pole.

Euro F3 3

La course 2 est digne de la F1. Au feu vert, Aitken prend la poudre d’escampette. Pulcini sort les jumelles. Leonardo Fioravanti (RP Motorsport) a plus d’animations dans ses rétros. Puis l’Italien profite de la lutte entre Diego Menchaca (Campos) et Herta pour pendre le large.

On retrouve donc Aitken, Pulcini et Fioravanti sur le podium.

Euro F3 4

Pulcini a fait le plein de points au Portugal : 45, exactement. Aitken (qui sera a priori occupé par le GP3 pour le reste de la saison), Fioavanti et Menchaca sont exæquo avec 27 points. Hasburg est 5e à 20 points.

Euro F3 5

CFGP

Depuis l’apparition de la F4 China, le CFGP n’a plus vocation à détecter les talents. Il vise désormais uniquement les gentlemen-drivers. Il profite néanmoins des sponsors de la F4 China : Shell et « brasseur en H ». Pour autant, ils ne sont que 15 à Zhuhai. Yi Shangzong (Beijing Team) est en pole.

CFGP 3

Tai Yi (Beijing Team) sort de son box après la fermeture de la pit-lane. Du coup, le revenant perd sa 2e place en qualifications et il doit s’élancer des stands.

Au feu vert, He Zijian (Unlimited Life) et Heng Min (académie de police de Pékin) suivent le poleman. Yi et He mettent plus d’une seconde au tour au reste du peloton. En tentant de les suivre, Long Lingyun (360 Mobile) effectue un tête-à-queue. Huang Hengyi ne peut l’éviter. Le safety-car sort.
Au drapeau vert, Yi et He recommencent leur petit jeu. Tai profite du regroupement pour passer 6e.

Yi, He et Heng passent dans cet ordre devant le starter. Puis le policier est disqualifié pour avoir volé le départ. Wu Pei Fu (V News) hérite de la médaille de bronze.

CFGP 2

Avec la grille inversée, Chen Guanghui (Star car) est en pole. Wu, parti 4e, est déjà 2e à la chicane. Quelques mètres plus loin, Chen cède. Derrière, Heng et Huang s’accrochent. Seul le policier peut poursuivre. Au 2e tour, Wu mène devant He et Yi (soit le podium de la course 1 inversé.) Yi dépasse les deux pilotes simultanément. He passe également Wu. Puis la direction réalise que Yi et Wu ont volé le départ, ce qui leur vaut un drive-through. He se retrouve tout seul. Heng suit avec sa Van Diemen meurtrie, devant Tai et Long. Malgré sa pénalité, Yi revient fort. Long double Tai et Yi en profite pour doubler les deux pilotes.

He passe devant le drapeau damier, suivi par Heng et Yi.

CFGP 1

F4 China

Sale temps pour la monoplace en Chine : où sont passés les jeunes espoirs ? Pour l’ouverture de la F4 China, il n’y a que 13 voitures. Asia Racing Team (4 monoplaces) et PS Racing (3 monoplaces) fournissent le gros du plateau. Le pilote Geely, Bruno Carneiro (UMC Team) et le vétéran Maxx Ebenal (PS Racing) sont les deux seuls étrangers.

Ebenal, véloce quel que soit la voiture, décroche la pole.

F4 China 1

La Mygale/Geely de Zhao Lianghan (ASia Racing Team) refuse de se réveiller et il est forfait pour la course 1.

Liu Kai (Asia Racing Team) est plus vif au feu vert. Ebenal se présente en 2e à la chicane. Liu Wenlong (Champ Motorsport) klaxonne derrière le Canadien. Ebenal se ressaisit et rattrape Liu. A trop attaquer, le Canadien commet une erreur et « fait gravier ». Lui tente alors de revenir sur l’autre Liu. D’un seul coup, le jeune espoir ralentit, puis il s’arrête sur le côté. Son moteur a expiré. En tête, Liu a désormais un boulevard. Wu Ruopeng (Asia Racing Team) et Lin Taian (Beijing Team) passent 2e et 3e.

Liu, Wu et Lin montent dans cet ordre sur l’estrade.

F4 China 2

Le dimanche matin, Liu part devant Wu et Lin. L’autre Liu, 4e, s’offre d’emblée Lin. Ebenal, parti dernier, roule avec le couteau entre les dents. Le voilà 6e. Au 3e tour, surprise : Ebenal et Carneiro sont respectivement 3e et 4e ! Le Canadien oublie Wu et il klaxonne derrière Liu, tandis que Carneiro harcèle Wu. Après plusieurs fermetures de portes, le double vice-champion d’AFR passe. Carneiro s’occupe de Wu… Puis il se fait doubler par Lin. Le pilote Chinois est alors trahi par sa mécanique ; Carneiro récupère la 3e place.

Ebenal remporte son premier succès en F4 China, devant Liu et le protégé de Geely, Carneiro.

F4 China 3

Nouveauté 2016 : il y a une course 3, du jamais vu dans l’histoire de la CFGP/F4 China.

Ebenal démarre lentement. Liu tente de l’intimider, mais le Canadien tient le coup. Scénario identique entre Carneiro, 3e et Wu, 4e. En tête, Ebenal est sur orbite. Carneiro est plus rapide que Liu, mais il ne trouve pas de solution. Du coup, Wu s’accroche au duo, guettant un faux-pas.

Liu tient le coup et on obtient une tiercé identique à la course 2 : Ebenal-Liu-Carneiro.

F4 China 4

Asia Formula Renault

Sebastien Vettel au volant d’une FR 2.0 ? Non, il s’agit d’un jeune Chinois, visiblement fan de l’Allemand, Peng ShaoXian. Il effectue un test pour le compte de PS Racing, à Zhuhai. La saison a déjà commencé, mais les écuries courent après les pilotes (surtout en « A ».) Reverra-t-on Peng et son drôle de casque en course ?

AFR

Crédits photo : CFGP (photos 1 et 11 à 17), FR NEC (photos 2 à 5), EuroFormula Open (photos 6 à 10) et PS Racing (photo 18.)

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Résultats et brèves des autres disciplines pour la semaine 16 de 2016"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Membre

F4 China: Asia Racing Team (8 monoplaces), Champ Motorsport (3 monoplaces), NARCAR (1 monoplace) et PS Racing (1 monoplaces).

wpDiscuz