Accueil Opel L’Opel Astra Sports Tourer testée entre – 40 degrés et + 60...

L’Opel Astra Sports Tourer testée entre – 40 degrés et + 60 degrés

81
1
PARTAGER

La déclinaison break de la dernière génération de l’Astra (découverte dans les allées du salon de Francfort, dévoilée sur le plan tarifaire et attendue au sein des concessions à partir du printemps prochain) a bénéficié d’ultimes réglages au sein du Centre International de Développement Technique de la marque allemande.

Le constructeur allemand explique en effet que l’Opel Astra Sports Tourer est passée par le Centre International de Développement Technique à Rüsselsheim.

Ainsi le break compact a été soumis sur un banc d’essais à des tests en conditions extrêmes reproduisant des températures allant de – 40 degrés à + 60 degrés.

De quoi une ultime fois tester les matériaux, leur comportement face à ses températures extrêmes, quelques équipements, etc.

« Ce n’est que lorsque tous les composants, la carrosserie et les accessoires sont testés et vérifiés que l’Astra Sports Tourer peut se targuer d’avoir satisfait à l’épreuve de l’enceinte thermique. Elle est alors prête à assumer son rôle, en devenant une voiture de fonction confortable ou une familiale aux talents multiples », précise Opel en guise de conclusion.

De quoi promettre, comme chez les copains via ces méthodes d’évaluation et de validation en tunnel climatique ou soufflerie, un break compact frappé du Blitz ne devant pas souffrir qu’il soit sur la route au sud est de la France en plein été ou dans le nord de la Suède en hiver…

Source : Opel.

Crédit illustrations : Opel.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "L’Opel Astra Sports Tourer testée entre – 40 degrés et + 60 degrés"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wpDiscuz