Accueil Hyundai Hyundai et Kia baissent leurs prix en Chine

Hyundai et Kia baissent leurs prix en Chine

287
7
PARTAGER

Alors que Suzuki a choisi de réduire sa production  face à ses mauvais résultats commerciaux en Chine, Hyundai et Kia ont pris quant à eux l’option de baisser leurs prix.

Rappelons que les ventes des deux constructeurs coréens pris dans leur ensemble ont baissé de plus de 30 % en Chine durant le mois de juillet.  Rappelons également que globalement, le marché chinois a reculé de 4,7 % durant la même période, affichant un deuxième mois de recul. Les concessionnaires de Hyundai et Kia implantés dans l’Empire du Milieu projettent de fortement baisser les prix de certains modèles, tels notamment le Tucson et le Sportage. Ils espèrent ainsi stimuler leurs ventes sur le premier marché automobile mondial.

Hyundai a vendu un total de 564 389 unités entre janvier et septembre de cette année en Chine, ce qui correspond à une baisse de 10,9% par rapport à l’année dernière. Les ventes de sa filiale Kia ont quant à elles chuté de 6,3% à 333 165 véhicules.

En juillet, Hyundai a vendu 54 160 véhicules, en baisse de 32% par rapport à l’année dernière tandis que parallèlement Kia vendait seulement 30 008 unités, en baisse de 33%. Le mois dernier, les parts de marché de Hyundai et Kia sur le marché chinois ont été respectivement de 4,8% et 2,7%, soit un taux de 7,5% pour les deux pris globalement, ce qui correspond à une hausse de 0,2 point de pourcentage, lequel demeure établi entre 7 et 7,9%.

Si la part de marché des deux constructeurs automobiles en Chine oscillait entre 8 et 10% jusqu’en mai dernier, elle a baissé depuis le mois de juin. Une diminution qui résulte des fortes ventes des véhicules chinois observées en Chine. Les ventes de Chang’an Automobile ont ainsi grimpé de 53,4% au cours des sept premiers mois de l’année à environ 446 000 unités. Great Wall Motors a vendu quant à lui plus de 394 000 unités durant la période citée, en hausse de 31,2%.

De source industrielle, on indique que les véhicules chinois sont moitié moins chers que les voitures étrangères. Ceci expliquant cela ….

Sources : Yonhap, Hyundai, Kia

Crédit Photo : Hyundai

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Hyundai et Kia baissent leurs prix en Chine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fred21
Invité

Début d’une guerre de prix ? Quoi qu’il se passe, les constructeurs chinois vont augmenter leur part de marché car c’est logique (qualité en hausse, offre) et voulu (gouvernement, nationalisme), les constructeurs étrangers vont devoir s’habituer et s’adapter avec des conséquences sur les prix, marges, modèles. Evidemment les plus implantés seront les plus concernés. La chine est un pays où tout va plus vite qu’ailleurs pour faire la même chose. Il suffit de comparer la chine d’aujourd’hui à la chine – 20 ou – 40 ans.

Emile
Invité

Hyundai baisse le prix de deux SUV de 11,8%
Kia baisse le prix de deux SUV de 30%

Hyundai et Kia n’ont pas les mêmes joint ventures en chine.

SAM
Invité
La guerre des prix… VW cela fait 8 à 6 mois qu’il la pratique avec des rabais allant de 30 à 20% sur ce marché… Ce qui a été d’une efficacité peu probante sur la surproduction ambiante! Les autos chinoises sont deux fois moins chères que leurs concurrentes étrangères … Et depuis les crashs boursiers et l’éclatement prochaine de la bulle immobilière… Le pouvoir d’achat des chinois baissent … Ils se tournent massivement sur les petits SUV peu chères… donc chinois. VW et d’autres doivent développer une gamme de petits SUV attractifs… En fait la gamme qui collerait le mieux… Lire la suite >>
Emile
Invité
Dans la guerre des prix il faut faire attention aux Coréens et leur monnaie qui ne vaut pas grand chose ( le won ). En Russie malgré la chute du Rouble, avec une monnaie qui ne vaut rien les coréens arrivent à s’en sortir meme en important 50% des pièces de corée pour leurs usines en russie. Les européens doivent aussi importer environs 50% de pièces souvent payées en euro pour faire tourner les usines Russes. Seul Renault Avtovaz n’a besoin que de 20% d’importations payée en devise étrangère pour fabriquer ses voitures. Le Rouble s’écroule: les Coréens s’en foutent… Lire la suite >>
wizz
Membre

Leur monnaie ne valent pas grande chose, c’est à dire?

Emile
Invité

Europe contre Asie en Russie.

Leur compétitivité — ( autres que constructeurs asiatiques ) , au lieu de s’améliorer, s’est même dégradée face aux japonais et aux sud-coréens, qui achètent la majorité de leurs composants sur leur propre marché.

Kia Motors, qui produit le deuxième modèle le plus vendu en Russie, la nouvelle Rio, affichée à 460.000 roubles ( — 6.350 euros !!!!!!! — ), a augmenté ses prix de 15% entre janvier et juin. Sur la même période, le prix moyen d’une voiture en Russie a augmenté de 18%

A lire ici:
La chute du rouble mène l’automobile russe dans l’impasse

http://www.zonebourse.com/actualite-bourse/La-chute-du-rouble-mene-lautomobile-russe-dans-limpasse–20876423/

wizz
Membre

Le prix moyen des voitures auraient augmenté de 18% et celles de Kia de seulement 15%. Cela peut ne pas être imputable à leur monnaie mais seulement à leur politique commerciale: accepter de rogner sur ses marges plus que les autres pour pouvoir vendre.

Alors, leur monnaie (le won) ne vaudrait pas grande chose, c’est à dire? Qu’est ce qui permet de dire que leur monnaie ne vaut pas grande chose, et leur permettant d’être plus compétitif?

wpDiscuz