Accueil F1 F1 Abu Dhabi 2014: Victoire et titre pour Hamilton

F1 Abu Dhabi 2014: Victoire et titre pour Hamilton

142
25
PARTAGER

En tête de la course dès le départ, Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix d’Abou Dhabi et devient double champion du monde. Il n’y aura pas vraiment eu de lutte face à Rosberg qui, accablé par les ennuis techniques, termine dans les profondeurs du classement. Les deux Williams de Massa et Bottas complètent le podium.

Départ: L’ambiance est évidemment spéciale pour cet ultime Grand Prix de la saison qui déterminera le nom du nouveau champion du monde. C’est également la course des adieux pour plusieurs champions qui vont s’envoler vers d’autres horizons au terme de cette saison. Sebastian Vettel quitte Red Bull pour Ferrari après quinze années de collaborations, Fernando Alonso quitte Ferrari et Jenson Button, toujours dans l’expectative, prend peut-être part à son ultime Grand Prix de F1. Mais une fois la visière baissée, place à la course et un envol parfait pour Lewis Hamilton qui grille immédiatement la politesse au poleman. Bottas, quant à lui rate totalement son départ et c’est Massa qui pointe le bout de son nez derrière Rosberg. Ce sont paradoxalement les pilotes placés du « bon côté » de la piste qui sont le plus mal partis puisque Kvyat a lui aussi perdu des places au départ.

Tour 2: Hamilton passe tout de suite à l’attaque avec le record du tour à la clé et déjà 1″5 seconde d’avance sur Rosberg.

Tour 5: Alonso prend la deuxième place à Raïkkonën ce dont profite Kvyat pour passer le Finlandais à son tour. L’Espagnol procède dans la foulée à son premier arrêt au stand.

Tour 6: Arrêts de Button, Kvyat et Raïkkonën qui ressortent dans cet ordre. Alonso est bloqué par Stevens ce dont profite Button pour rester devant la Ferrari.

Tour 10: Arrêt de Lewis Hamilton, imité par Valterri Bottas.

Tour 11: Rosberg s’arrête à son tour. Tout se passe bien aussi pour l’Allemand mais Hamilton a porté son avance sur lui à plus de 3 secondes.

Tour 12: Jolie passe d’armes entre Ricciardo et Vergne pour le gain de la sixième place. Le pilote Red Bull passe la Toro Rosso du Français mais ce dernier insiste et reprend son bien après plusieurs centaines de mètres côte à côte.

Tour 13: Ricciardo passe finalement Vergne. Massa s’arrête au stand. A l’avant Rosberg prend le meilleur tour en course et revient à 2″3 secondes d’Hamilton.

Tour 16: Abandon de Kvyat, trahi par sa mécanique.

Tour 20: L’écart est stable entre Hamilton et Rosberg à 2″5 secondes.

Tour 21: Premiers arrêts de Magnussen et Vettel qui bouchonnaient Button et Alonso.

Tour 23: Petite escapade hors piste pour Rosberg après un blocage de roues. Il perd environ 1″5 secondes dans l’aventure.

Tour 24: Bottas prend la quatrième place à Ricciardo qui ne s’est toujours pas arrêté. Rosberg est très lent et semble souffrir d’un ennui technique.

Tour 25: Rosberg perd près de quatre secondes au tour sur Hamilton et se retrouve menacé par Massa.

Tour 27: Massa prend la deuxième place à Rosberg. Arrêts de Ricciardo et Alonso.

Tour 28: La Lotus de Pastor Maldonado prend feu. C’est l’abandon pour le Vénézuélien.

Tour 30: Alonso dépasse Button après un freinage raté du Britannique.

Tour 31: Deuxième arrêt pour Hamilton. Il reprend la piste juste derrière Rosberg qu’il dépasse immédiatement.

Tour 33: Rosberg perd encore une position au profit de Bottas. Ricciardo prend le record du tour.

Tour 34: Deuxième arrêt de Nico Rosberg.

Tour 35: Bottas aux stands. Massa est leader avec 15″5 secondes d’avance sur Hamilton.

Tour 36: Le rythme de Rosberg s’est amélioré. Il est septième derrière Pérez et Hülkenberg.

Tour 37: Hülkenberg s’engouffre dans la voie des stands.

Tour 42: Rosberg se plaint à la radio du fonctionnement erratique de son accélérateur. Il sort de la piste et se fait dépasser par Button. En revanche tout va bien pour Hamilton qui s’empare du record du tour en 1’46″166.

Tour 43: Massa rentre aux stands et Hamilton repasse en tête. Le Brésilien tente de terminer le Grand Prix avec des gommes supertendres dans le but de disputer la victoire à Hamilton.

Tour 44: Abandon de Kobayashi.

Tour 45: Massa en 1’45″342. Il a 10 secondes de retard sur Hamilton.

Tour 46: Hülkenberg dépasse Rosberg. Massa tourne en 1’44″953. Il reprend une seconde à Hamilton dans ce tour. Vettel s’arrête aux stands.

Tour 47: Nouveau record du tour pour Massa qui se retrouve à 8 secondes d’Hamilton. Ricciardo s’arrête lui aussi pour la seconde fois.

Tour 48: Massa à 6″8 secondes d’Hamilton.

Tour 50: 5 secondes de retard sur Hamilton pour Massa à cinq tours de l’arrivée.

Tour 52: Rosberg est très lent et retombe au neuvième rang. Le championnat est acquis pour Hamilton même en cas d’abandon.

Tour 53: Rosberg est rappelé à son stand par son équipe mais il refuse et souhaite aller au bout de ce Grand Prix.

Arrivée: Désormais assuré du titre, Hamilton n’a plus à ménager sa mécanique et conserve la première place que Massa lui convoitait. Il devient le septième double champion du monde de l’histoire après un onzième succès cette saison.

classement abou dhabi 2014

Championnat pilotes:

1. Hamilton 384
2. Rosberg 317
3. Ricciardo 238
4. Bottas 186
5. Vettel 167
6. Alonso 161
7. Massa 134
8. Button 126
9. Hülkenberg 96
10. Pérez 59
11. Magnussen 55
12. Raïkkonën 55
13. Vergne 22
14. Grosjean 8
15. Kvyat 8
16. Maldonado 2
17. Bianchi 2

Championnat constructeurs:

1. Mercedes 701
2. Red Bull 405
3. Williams 320
4. Ferrari 216
5. McLaren 181
6. Force India 155
7. Toro Rosso 30
8. Lotus 10
9. Marussia 2
10. Sauber
11. Caterham

Crédit photo: Mercedes GP

Poster un Commentaire

25 Commentaires sur "F1 Abu Dhabi 2014: Victoire et titre pour Hamilton"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Hier sur l’article des qualifs j’avais dis Rosberg allait prendre feu, au final il a quand même eu des ennuies mécaniques comme quoi j’étais pas loin^^

Dommage pour Massa quand même, ils auraient du le laisser en tête, cette stratégie a jamais marcher pour eux cette année donc la refaire encore une fois était risqué et ça n’a pas vraiment payé, a part ajouté du suspens sur les 5 avant derniers tours

nnn
Invité

mouai c bizarre comme même aucun merite

Thibaut Emme
Admin

oui c’est vrai aucun mérite pour ses 11 victoires sur 19 courses.
Aucun mérite non plus pour les 3 deuxièmes places et les 2 troisièmes places.
Et aucun mérite à n’être jamais descendu du podium cette année à part lors des 3 abandons…

nnnn
Invité

oui je reste sur ma version aucun merite

c comme même bizarre les problemes technique sur rosberg comme par hasard

et pour les 11 victoires c facile avec la meilleures voiture

la f1 et nul depuis un bon bout de temps et sa va pas en s’améliorant

on a eu ferrari pendant 6 ans red bull pendant 4 ans et maintenant on aura mercedes pour je sais pas combien de temps

c pathétique qu’on reviennent a l’ancienne f1 ou c’était les pilotes qui faisaient la course et non pas les voitures

Matt
Invité

Comme même, locution adverbiale : (Populaire) (France) Variante non standard de « quand même », utilisée en raison d’une mauvaise compréhension du mot.

Par pitié, comprenez-le enfin ! Merci.

Thibaut Emme
Admin

Personnellement en ce dernier GP j’ai une pensée pour Bianchi qui se bat toujours pour la vie.

Il a marqué 2 petits points cette année. Les 2 seuls points de toute l’histoire de Marussia F1 et c’est dommage que ces 2 points soient gâchés comme cela.
Dommage surtout que ce pilote voit sa vie brisée.

#forzajules

Invité

+1
C’est bizarre aussi, on a pas eu ce genre d’accident (enfin je crois) depuis très longtemps, et là en 1 an et quelques, on en a 3: Simonsens, Schumacher et Bianchi

alfa155
Invité

Je suis un fan de Rosberg très triste de perdre le titre et encore plus dur un pépin mécanique, snif…
Mais je félicite Hamilton pour ce titre plus que mérité, rien que le nombre de victoires en dit long sur sa domination.
Très ému aussi sur le podium par les larmes de l’anglais et la saison des Williams, c’est beau de les revoir se battre pour la victoire et aussi que ce soit des écuries passionnés par ce sport, tout le contraire de RB.

automania
Invité

j’aime beaucoup le petit Rosberg (et pas seulement car il est francophone et francophile) mais sur le bilan de la présente saison Hamilton à été un poil devant en terme de résultats concrets, d’autant que celui-ci est arrivé au dernier grand prix avec plus d’abandons sur problème mécanique que Rosberg. Coté statistique pure la probabilité de problème mécanique lors de ce dernier GP était donc plus du coté de Rosberg et c’est ce qui est arrivé. Mais il est encore jeune et il aura bien d’autres occasions de décrocher le titre.

alfa155
Invité

Un grand merci aussi à Mercedes pour avoir laissé ses pilotes se battre sans consigne d’équipe.
Et encore merci Rosberg pour ces émotions et ce geste à l’arrivée en félicitant ton coéquipier.
Rendez-vous en 2016 pour la revanche. :d

Thibaut Emme
Admin

On va déjà commencer par 2015 😀 non ?

wpDiscuz