Accueil 24h du Nürburgring 24 heures du Nürburgring 2014 : Audi revient en deuxième semaine

24 heures du Nürburgring 2014 : Audi revient en deuxième semaine

158
7
PARTAGER

Les épreuves de 24 heures se suivent et se ressemblent, en apparence seulement. Après les 24 heures du Mans il y a une semaine, c’est à nouveau une Audi qui l’a emporté à celles du Nürburgring, la R8 LMS Ultra #4 du team Phoenix. Mais les circonstances ont été très différentes et les vainqueurs ont dû se battre jusqu’au dernier tour.

Les pronostics étaient très difficiles à faire avant le début de l’épreuve, avec, de façon réaliste, trois constructeurs capables de l’emporter grâce à la loi du nombre et des performances : Audi, BMW et Mercedes Benz. Les Porsche 997 GT3-R, un peu dépassées en performance, ne pouvaient espérer gagner qu’avec des circonstances particulières et les deux marques britanniques, Aston Martin et McLaren, dans le rythme sur un tour, avaient tout à prouver sur 24 heures.

Malgré sa pole position record de la veille, la McLaren #66 du Dörr Motorsports laissait rapidement le commandement en début de course aux autos derrière elle, les Audi Phoenix #3 et #4, les BMW Z4 GT3 du Marc VDS #25 et #26, celles du Schubert Motorsport #19 et #20, et les Mercedes Black Falcon, #1 et #14, et la ROWE #22.

Nur24_2

Les premières heures de course étaient turbulentes avec pas mal de casse chez les favoris. C’est ainsi qu’il arrivait des mésaventures aux BMW Marc VDS, la #26 étant rapidement hors course et la #25 retardée d’entrée de jeu par un tête à queue. La seconde SLS AMG #23 du ROWE racing faisait une excursion dans les rails pour éviter un autre accident. Enfin, l’Audi #3 aux mains de Marc Basseng, une voiture candidate à la victoire, faisait une violente sortie après une rupture mécanique.

La lutte pour le commandement se restreignait au fur et à mesure que les heures passaient à un petit groupe de voitures, rétrécissant à mesure que les aléas éliminaient des concurrents. Il est à noter que la météo fut particulièrement clémente cette année, et les ennuis des uns et des autres n’ont rien dû aux éléments. La BMW Marc VDS #25 sortait pendant la nuit, mettant un terme aux espoirs de la structure belge pour cette édition. C’était également le cas de la Mercedes #14, et la BMW #19.

Restait en lice au petit matin un trio qui n’allait plus se quitter, changeant d’ordre au gré des ravitaillements : Haase-Mamerow-Rast-Winkelhock sur l’Audi R8 LMS Ultra Phoenix #4, Bleekemolen-Simonsen-Menzel-Arnold sur la Mercedes SLS AMG GT3 Black Falcon #1 et Klingmann-Baumann-Hürtgen-Tomczyk sur la BMW Z4 GT3 Schubert #20. A quatre heures de la fin les écarts se stabilisaient avec l’Audi devant la Mercedes et la BMW, qui était retardée dans la dernière heure et devait laisser la troisième position à la Mercedes #22 du ROWE Racing de Zehe-Hohenadel-Bastian-Engel, mais à deux tours. Les voitures terminaient dans cet ordre, la #4 trois minutes pile devant la #1, un écart infime sur ce très grand circuit.

Nur24_4

La première Porsche est la #44 du Falken Motorsport qui termine à une belle quatrième position, sans avoir fait d’erreur pendant toute l’épreuve. La cinquième position est pour l’Aston Martin #007, là encore une performance à souligner.

Dans la suite du classement, relevons la neuvième place de l’Audi #502 sur laquelle était engagée l’homme du grand saut, Felix Baumgartner, la bonne tenue des Lexus LFA qui terminent aux 11ème et 13ème positions, chacune vainqueur de leur classe, et la 14ème place de la Nissan GT-R GT3 du créateur de Gran Turismo, « Kaz » Yamauchi et de Jordan Tresson. Les GT-R GT3 officielles ont elles un peu déçu. C’est également le cas de la Subaru WRX STI qui termine seulement quatrième de la classe SP3T.

Un mot enfin sur la mascotte de l’épreuve, l’Opel Manta à la queue d’écureuil de Kissling Motorsport de Volker Strycek, qui termine à 33 tours, 76ème sur 110 voitures classées.

Le classement complet est ici.

Crédit images : Audi, Mercedes, ADAC

Pos No Class Team Drivers Car Best time Gap
1 4 SP 9 Phoenix Racing Haase-Mamerow-Rast-Winkelhock Audi R8 LMS Ultra 24:05:57.998
2 1 SP 9 Black Falcon Team Reissdorf Alkoholfrei Bleekemolen-Simonsen-Menzel-Arnold Mercedes-Benz SLS AMG 24:08:57.735 2:59.737
3 22 SP 9 Rowe Racing Zehe-Hohenadel-Bastian-Engel Mercedes-Benz SLS AMG 24:00:23.764 2 laps
4 44 SP 9 Falken Motorsports Henzler -Dumbreck-Ragginger-Imperator Porsche 911 GT3 R 997 24:02:24.475 2 laps
5 7 SP 9 Aston Martin Racing Mücke-Turner-Lamy Aston Martin Vantage GT3 24:04:59.991 2 laps
6 20 SP 9 BMW Sports Trophy Team Schubert Klingmann-Baumann-Hürtgen-Tomczyk BMW Z4 GT3 24:05:29.790 2 laps
7 15 SP 9 HTP Motorsport GmbH Primat-Maximilian-Heyer-Rehfeld Mercedes-Benz SLS AMG 24:08:30.420 3 laps
8 28 SP 9 Walkenhorst Motorsport powered by Dunlop Stuck-Sandritter-Brück-Rostek BMW Z4 GT3 24:04:53.606 5 laps
9 502 SP 9 Audi Race Experience Baumgartner-Werner-Biela-Kaffer Audi R8 LMS Ultra 24:02:17.877 6 laps
10 16 SP 9 Busch-Busch-Lauck-Landmann Audi R8 LMS Ultra 24:04:08.244 7 laps

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "24 heures du Nürburgring 2014 : Audi revient en deuxième semaine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Ipk
Invité

C est marrant la r8 n est pas restyle en lms

Chantal. P
Invité

Quelle dommage pour la Team Falcon qui aurait pu viser une seconde victoire consecutive.

gabriel
Invité

ya un site où l’on peut voir plus d’image des autos?

gabriel
Invité

les tous les plus rapides de chaque automobiles ne sont pas impressionnant quand on compare aux chronos dont se vantent les constructeurs avec leurs autos de série. c’est le même tracé dans les deux cas?

Invité

Non elles empruntent en plus le circuit de f1

Thibaut Emme
Admin

Tout à fait elles prennent la Nordschleife + le circuit permanent soit environ 25,378 km (sauf erreur).

wpDiscuz