Accueil Ecologie Pékin déclare la guerre aux vieilles voitures

Pékin déclare la guerre aux vieilles voitures

88
6
PARTAGER

Face aux pics de pollution qui se multiplient et les objectifs manqués en 2013, Pékin a choisi de prendre des mesures drastiques. 5 millions de véhicules vont ainsi être retirés de la circulation.

Malgré les longs discours et les multiples mesures déjà en vigueur, la pollution ne cesse de croître en Chine, et les pics de pollution se multiplient, avec des images frappante des grandes villes plongées dans un épais brouillard. L’automobile n’est certes pas le seul facteur, mais il est l’un des plus visibles, et figure donc en tête de liste des efforts du gouvernement. Un gouvernement qui a manqué les objectifs fixés sur 2011/2013…

Les incitations à l’achat de véhicules électriques ou hybrides, les limitations du nombre d’immatriculations dans quelques grandes villes ne suffisent plus. Place aux mesures plus fortes et ce sont donc 5 millions de véhicules qui vont être retirés de la circulation. Sont ciblés les véhicules mis en circulation avant 2005 et ne répondant plus aux normes de pollution. Les détails ne sont toutefois pas encore précisés : norme de référence, modalités de retrait…

La Chine compte aujourd’hui environ 240 millions de véhicules en circulation. avec une grande majorité immatriculés depuis 2008.

Dans le même temps, le gouvernement va mettre en place des mesures sur la question de la distribution de carburant. Les stations dans les plus grandes villes ne devraient plus proposer que des carburants de meilleure qualité.

Source : Associated Press
Crédit photos : photos-gratuites.org

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Pékin déclare la guerre aux vieilles voitures"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Isaac
Invité

Ca serait bien pour Shanghai, on a du mal à respirer la bas…

SGL
Membre

il faut leur proposer un pack clé en main 2 millions de Zoe et 1 million de wall box et une EPR pour chaque grande métropole chinoise.
Vas y Montebourg, vas y !

wizz
Membre

vu comment se passent les contrats avec les Chinois, ça risque d’être la vente d’un seul pack clé en main…avec transfert de technologie, pour qu’ils puissent faire les autres packs eux même.

non seulement on délocalise chez eux (pour réimporter chez nous), mais de plus, nos exports sont de type « one shot ». Bref, on sera toujours perdant, quelles que soient la méthode choisie pour booster notre compétitivité…

SGL
Membre
Une exception qui confirme la règle. L’usine Airbus Tianjin en Chine qui fabrique l’A320, principalement pour le marché interne, qui est ultra contrôlée contre l’espionnage et qui de toute façon fabrique le ‘vieux’ A320 CEO proche du modèle d’origine de 1988. Airbus prend le soin d’avoir toujours un coup d’avance technologiquement sur son partenaire chinois grâce au A320 NEO nouvelle version ultra moderne qui par-dessus le marché coupe l’herbe sous le pied du futur modèle Chinois le Comac C919 qui est un peu l’auto Qoros à la berline que le C919 est à l’avion de ligne moyen-courrier. Exemple de transfert… Lire la suite >>
pedro
Invité

« 240 millions de véhicules en circulation. avec une grande majorité immatriculés depuis 2008 ».
C’est bon ca doit bien se gaver pour certains speculateurs…
Sinon si t’es pauvre et que tu ne peux pas forcement te changer de voiture, ben pas de chance.

leelabradaauto
Invité

Qd on sait que le pays compte aujourd’hui à lui seul autant d’habitants que la planète entière n’en comptait en 1939, si les vieilles autos ont des gros gicleurs, des imbrulés dans l’atmosphère, des diesels qui puent le souffre et même s’ils ne puent pas , de tte façon, prosaïquement on peut dire « qu’ils vont crever »et on rajoute l’industrie, le charbon ….
Ils sont obligés de réagir. Communistes ont peut-être plus d’autorité qu’une nation à l’européenne. Je leur souhaite bon courage.

wpDiscuz