Accueil Caterham Caterham Seven 250R Kamui Special

Caterham Seven 250R Kamui Special

169
4
PARTAGER

Le Japon est le second marché d’export de Caterham et le fabriquant britannique surfe actuellement dans les médias japonais sur une forte vague de notoriété grâce à la Seven 160 particulièrement bien accueillie. Caterham Japan pousse désormais son avantage avec une série limitée qui met en avant le pilote favori des amateurs nippons depuis ses exploits héroïques chez Sauber, Kamui Kobayashi, désormais pilote maison en F1.

Ce sont dix exemplaires de la 250R, réservés au marché japonais, qui portent le nom de Kamui Special. Suivant la nomenclature en vigueur chez Caterham, le matricule de la 250R indique son rapport poids-puissance. Elle est équipée du Ford Sigma 1,6l qui développe 125 chevaux, couplé à une boîte manuelle à six rapports.

Seven_Kamui_Special_8_

 

Le R dénote une version « track days » orientée vers l’utilisation piste intensive. La voiture comprend un différentiel à glissement limité et limite les équipements de confort au strict minimum, essentiellement un saute-vent en carbone et un arceau individuel derrière la tête du pilote. La touche Kamui est donnée par une peinture noire satinée de la carrosserie agrémentée par une bande noire mate qui comprend le numéro de course de Koba, le 10, et des ailes avant et arrière en carbone à veines vertes métallisées dans la masse du plus bel effet, matériau que l’on retrouve sur la planche de bord. L’unique baquet carbone frappé du logo Kamui et équipé d’un harnais Takata vert émerge d’un couvre-tonneau en alu. On peut ajouter également un pommeau de levier de vitesse anodisé vert, et, last but not least, la signature du héros sur chacun des dix exemplaires. Le résultat final est très séduisant, donnant à la vénérable Seven un côté sophistiqué et moderne, mais à un prix de gros bijou : 6 millions de yens, soit 43 000 euros.

Source : Caterham cars

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Caterham Seven 250R Kamui Special"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
gabriel
Invité

j’insiste: faudrait comparer la seven à la secma f16… bon, d’accord, pas de carbone, d’alu, de glissement limité (mais doit y avoir moyen d’en faire monter un) mais le prix est sans comparaison.
oui, j’fais une fixette sur ce buggy mais le concept de l’auto de sport (très sport) à moins de 20.000 euros, ça m’plait.

stefbanshee
Invité

C’est clair on ne parle pas assez de cette marque qui a un super jouet, y a juste le design qui reste discutable mais c’est très tentant pour des track days.

Grand Tourisme
Invité

La Seven tout comme la Morgan sont des classiques « intemporelles », bien qu’étant associées à leur époque respective.

La Secma F 16 a un rapport sensation/prix exellent !
Reste effectivement l’esthétique hésitant entre le Buggy « seventy » et le proto d’amateur exellent bricoleur mais oubliant que le désign et la cohérence sont (très) importants.
Pas « d’image » et surtout une présentation légère qui donne l’impression d’improvisation au fur et à mesure plus de conception d’ensemble au départ.

Dommage, cette création originale et terriblement efficace mérite d’être connue et reconnue. (mais que fait Montebourg le spécialiste du « made in France » !)

Kevin
Invité

Effectivement, un petit comparatif Caterham VS Secma, ça serait super sympa :-). J’ai lu (http://blogautomobile.fr/secma-la-f16-va-mettre-le-turbo-2-234006#axzz338DBYbGp) qu’une version turbo de la F16 serait en préparation. Info ou Intox? Bref, si elle arrive en série avec une ligne un peu plus avenante, je me laisserai bien tenter. D’ailleurs, la version actuelle me plaît beaucoup. Face à une caterham qui coûte facilement le double, ça mérite de l’intérêt!

wpDiscuz