Accueil Ecologie Véhicules électriques : la France dans les pas de la Norvège ?

Véhicules électriques : la France dans les pas de la Norvège ?

57
13
PARTAGER

La France fait déjà beaucoup pour les véhicules électriques avec un bonus qui efface un peu du coût du développement spécifique. Pour faire plus sans augmenter ce bonus, la France va-t-elle suivre l’exemple de certains pays comme la Norvège en octroyant certains avantages aux conducteurs de VE ?

C’est en tout cas l’avis d’un rapport parlementaire présenté il y a quelques jours. Ce rapport, co-signé par la Sénatrice UMP Fabienne Keller et le député EELV Denis Baupin, propose une série de mesures qui leur semblent à même d’inciter les acheteurs à franchir le pas. « Ce que nous disent les constructeurs, c’est qu’ils commencent à mettre au point ce type de véhicules mais qu’ils ne se lancent pas vraiment parce que ils ne sont pas sûrs qu’il y ait suffisamment d’acheteurs pour rentabiliser la production. Mais ce qu’ils disent aussi, c’est que si les pouvoirs publics donnent des signaux incitatifs suffisamment forts, cela peut changer les équations ».

« Je suis un grand partisan [des transports en commun et du vélo], mais beaucoup de gens ne peuvent se passer d’un véhicule, notamment dans les zones périurbaines en plein développement. Reste que l’automobile doit évoluer » déclare Denis Baupin, bien connu des Parisiens pour leur rendre la circulation difficile.

Concrètement, les conducteurs de véhicules électriques (mais aussi de véhicules au GNV, GPL ou autre véhicule « vertueux ») bénéficieraient d’une fiscalité avantageuse sur leur « carburant » (gaz, bio-gaz, électricité, agrocarburant ou autre) mais également via la possibilité de circuler dans des voies réservées, ou les voies de bus. Des tarifs spéciaux pour les péages sont même envisagés, ainsi que pour le stationnement.

Finalement ces propositions sont exactement ce que fait un pays comme la Norvège qui possède le premier parc automobile électrique (en ratio) grâce à ce genre de mesures (et à une surtaxe sur les véhicules thermiques). A Oslo par exemple, le péage urbain que règle tous les véhicules est gratuit pour les VE, ils peuvent également emprunter les voies de bus et ont des parkings gratuits avec prises de recharge elle aussi offerte. Resta à voir si le gouvernement suivra les préconisations de ce nouveau rapport.

Source : Assemblée Nationale/Sénat, illustration : T. Emme/Le Blog Auto (des Nissan Leaf lors du Tour électrique du Poitou Charentes)

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Véhicules électriques : la France dans les pas de la Norvège ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
juuhuu
Invité

La grosse carotte !!! On « t’offre » les avantages fiscaux et dès la masse critique de VE, on te la remet bien par derrière. Non merci

SGL
Membre
@ juuhuu, quelle différence avec la situation actuelle ? Ne serait-il pas judicieux de payer des taxes, impôts etc. pour des employées Français qui vivent en France et qui consomment Français, au lieu d’enrichir des monarchies dictatoriales du golfe Persique ou de l’est , Amérique du sud etc. Saviez-vous que la « note » de produits fossiles de la France est de plus de 60 milliards d’euros qui plombent la balance commerciale du pays. Je pense qu’avec 60 milliards d’euros, la France aurait les moyens de se faire un beau réseau de bornes de recharges rapides garantissant des milliers d’emplois… Lire la suite >>
bzep
Invité
Il est certain que le problème en ville c’est la charge des batterie, augmenter le nombre de point de recharge est LA solution. En zone semi urbaine et dans les campagnes proches des grandes villes nous (j’en fais parti) n’avons pas ce problème une charge la nuit dans le garage et c’est parti pour 70 à 100 km sans problème. Les VE sont idéals pour 60 à 80 % des déplacements quotidien annuels mais il est vrai qu’il faut aussi un véhicule thermique pour les déplacements supérieurs à 80 km (aller et retour !). Ce n’est pas le pragmatisme qui… Lire la suite >>
adri
Invité
Je ne suis pas tout à fait d’accord. Le véhicule électrique pourrait remplacer une grande partie du parc existant, si les constructeurs généralisaient le principe utilisé pour la BMW i3 à savoir l’installation d’un petit moteur thermique complémentaire permettant de faire jusqu’à 300 kms pour des longs trajets. Dans ce cas, la question ne se poserait plus pour personne (sans pratiquer bien sur forcément les prix BM): de l’électrique pour tous les jours, et pour les longs trajets (et les cas de panne si pas de prise dispo) un peu de thermique. Et qu’on ne me dise pas qu’il soit… Lire la suite >>
pcur
Invité

Problème, l’I3 est donné pour 9l / 100 quand elle utilise son prolongateur…il n’y a plus rien d’écolo…

Greenevans
Invité

@adri
Chevrolet et Opel l’ont fait bien avant BM avec les soeurs Volt/Ampera. Prolongateur d’autonomie, design plus engageant que l’hideuse I3 (faut la voir en vrai, elle est encore pire qu’en photo), mais prix élevé (même si bien moins cher que l’I3) et usega encore limité (4 places seulement, coffre modeste…). L’arrivée de l’Outlander PHEV ne changera pas la donne compte-tenu de son prix prohibitif…

Stéphaniedemain
Invité
Bonjour, Je viens de parcourir un article dans un blog du Monde sur cette étude… http://transports.blog.lemonde.fr/2014/01/22/10-choses-pas-tres-consensuelles-a-savoir-sur-la-voiture-ecologique/ C’est très intéressant, ils expliquent quand même que « l’écologique, ce n’est pas que l’électrique »… Il y a une forme de mode. La voiture électrique c’est pas nouveau…et les autres sujets  » le gaz, l’hydrogène, l’air comprimé, les agrocarburants…  » On ne sait pas quelle technologie va émerger ». Ceci étant l’article vise les « gros véhicules » …une caractéristique qui est souvent passée sous silence…Je m’achète une conduite 🙂 avec mon 4×4 parce que je roule bio ! Merci ! Une maman toujours à la recherche d’une… Lire la suite >>
wizz
Membre

Il n’y a pas de voitures vertes. Seulement des voitures moins pires…

SGL
Membre
tout à fait ! La voiture électrique est-elle « propre » ? Cela dépend du fameux facteur « du puits à la roue » Par exemple : une Zoe en France pollue peu grâce à son origine de son électricité principalement d’origine nucléaire /éolien/ barrage etc. une Zoe en Allemagne pollue déjà un poil plus a cause de son origine de son électricité principalement basée sur la Lignite (très polluant) et éolien du nord et un peu de leur photovoltaïque et leur dernière centrale nucléaire. une Zoe en Chine : c’est la catastrophe son électricité viendrait principalement du charbon et… Lire la suite >>
SGL
Membre

Oui c’est vrai @ Thibaut Emme
Pour être honnête j’ai oublié aussi les déchets nucléaires.

wpDiscuz