Accueil Bilan Résultats des ventes constructeurs gonflés artificiellement : pratique en hausse en 2013

Résultats des ventes constructeurs gonflés artificiellement : pratique en hausse en 2013

106
6
PARTAGER

C’est bien connu : on peut tout faire dire aux chiffres, les constructeurs automobiles l’ont semble-t-il bien compris. Histoire d’afficher une santé – financière – florissante et plaire ainsi aux actionnaires, les groupes automobiles français se seraient quelque peu arrangés avec les comptes, si l’on en croit les informations d’Europe 1. La plupart des constructeurs auraient ainsi gonflé artificiellement le chiffre de leurs ventes en comptant les véhicules immatriculés… qu’ils aient été vendus ou non durant l’année.

Si le marché automobile français a chuté de 5,7% en 2013, enregistrant 1,79 million de voitures neuves immatriculées, ce qui correspond tout de même à son plus bas niveau depuis 15 ans, la réalité pourrait être encore plus préoccupante. Selon Europe 1, une voiture immatriculée sur dix n’aurait pas encore trouvé preneur à la fin 2013. Laissant l’herbe pousser sous bon nombre de véhicules garés sur les parkings des concessionnaires … Une quasi-falsification des statistiques publiées tous les mois par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA).

Outre les chiffre d’immatriculation, ces opérations permettent aux commerciaux de revendre plus facilement des voitures de peu de kilométrage, à des prix moindres, ces dernières figurant alors dans la catégorie de véhicules d’occasions. La pratique permet certes aux vendeurs de remplir leurs objectifs de ventes… et de toucher des primes, mais qui pourrait coûter de plus en plus cher aux constructeurs. Attention également de ne pas en faire les frais en tant que client final, la garantie constructeur prenant effet à partir de la date de la première immatriculation ….

Au final, les chiffres 2013 auront ainsi été gonflés de 270.000 véhicules, soit 10% de la production. Si la pratique n’est pas nouvelle, elle aura pris de l’ampleur cette année, le chiffre affichant une hausse – globale – de 1,5 %. Renault aurait ainsi gonflé ses ventes de 12%, le taux concernant Peugeot avoisinant quant à lui 9,3 %, des chiffres toutefois bien en deçà des 25 % attribués à Fiat.

Source : Europe 1

Crédit Photo : CCFA

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Résultats des ventes constructeurs gonflés artificiellement : pratique en hausse en 2013"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Pinpin
Invité
Les gars vous debarquez ou quoi ? Vous avez jamais entendu parle de VD 0km, immats sur parc, pre-top etc ? Ca fait plus de 10 ans que je suis dans l’auto ca a toujours existe a des niveaux plus ou moins importants, chez presque tout le monde. Tout ca se compense , ce qui a ete immatricule en fin d’annee prenant la place d’une neuve en debut d’annee suivante. Ca fait simplement une bonne opportunite de plus pour le client entre une neuve neuve, une ccas 0km et un vrai VD avec 1000 bornes. a ne pas confondre avec… Lire la suite >>
Dam
Invité
Ça fait 20ans que tous les constructeurs le font, face à aussi peu de travail journalistique (seul l’Argus fait son boulot d’information à ce niveau), quelques précisions concernant ces « fausses » immatriculations : – Véhicule de démonstration/direction : la plupart du temps affecté à un commercial ou un membre de la société, ce sont les véhicules permettant d’effectué des essais, ils sont donc indispensables. Les primes sont évidemment un peu plus élevés pour pouvoir revendre le véhicule qui à décoté entre temps, la durée minimum est de 3mois et généralement 5-6000kms. Les concessionnaires ont souvent un quota de véhicules à respecter,… Lire la suite >>
GoGreg
Invité

A moins de ne pas avoir bien compris le montage financier, je suis très sceptique sur cette pratique.

Les constructeurs font en sorte de réduire au maximum leu stock en fin d’année pour être beau sur la photo financière. Car avoir du stock, c’est de l’argent cash non disponible pour être beau sur la photo. Il y a donc tout intérêt à vendre ces véhicules. D’où les remises accordées en fin d’année.

Dam
Invité
Ce ne sont pas les constructeurs qui immatriculent ces autos, mais leur réseau de distribution (qui sont indépendant). Un constructeur automobile est un fabriquant d’auto, pas un vendeur, les usines tournent à plein régime peu importe l’état du marché, charge aux filiales commerciales régionales (Renault France, BMW france etc…) de mettre en place les politiques nécessaire pour : – développer la marque en terme de volume et de pénétration (d’où l’intérêt des fausses immat’) – vendre un maximum d’autos aux distributeurs qui se chargeront de les garder en stock (profitant de paiements à 60-90 jours etc) et de les immatriculer… Lire la suite >>
Thomas
Invité

Pas de chance Bruce, tes chiffres de FIAT que tu annonçais avec enthousiasme pour le marché français sont loin de représenter le marché réel 😉

Sam
Invité

OK, mais finalement, ont-elles vendu ces voitures « neuves-d’occasion » ou sont-elles toujours sur les parkings ?

wpDiscuz