Accueil Ferrari LB-WRKS Ferrari 458 Spider

LB-WRKS Ferrari 458 Spider

162
8
PARTAGER

Liberty Walk et son flamboyant mais avisé patron Wataru Kato ont connu ces dernières années une progressive montée en puissance et en influence dan le monde du tuning au Japon, basée sur des Lamborghini surbaissées et équipées de kits carrosserie de plus en plus spectaculaires et une approche plutôt joyeuse de son activité. Mais c’est vraiment depuis le SEMA 2012 que Kat0-san a passé la vitesse supérieure en faisant appel à l’étoile montante de la scène tuning japonaise, Kei Miura de TRA Kyoto, pour dessiner ses autos.

L’expédition de LB-Performance au SEMA 2013, avec le soutien de Toyo Tires, a été un triomphe. Le tuner japonais a éclipsé le reste de l’exposition avec trois autos traitées de façon similaire, une BMW M3, une Nissan GT-R et surtout une Ferrari 458 Italia très controversée, partageant les avis entre une adoration instantanée pour les uns et l’outrage de briser un tabou pour les autres. En tout état de cause, le style popularisé par Miura, combinant l’influence des autos de compétition  des années 70 et l’assiette extrêmement basse prisée par le mouvement Stance, a frappé les imaginations.

Ferrari_LBWRKS_3

La dernière réalisation de LB-Performance est une suite à la Ferrari du SEMA. Cette fois c’est une 458 Italia Spider dans le blanc qu’affectionne Kato-san (il possède une F40LM et une F50 dans le même ton) qui reçoit le traitement de choc, avec les ailes élargies rivetées, la lame avant et l’aileron en queue de canard, sans oublier la caisse posée sur des grandes roues SSR. Comme la précédente, cette auto est destinée à faire débat…

Source et crédit photos : LB-Performance

Ferrari_LBWRKS_4

Ferrari_LBWRKS_2

 

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "LB-WRKS Ferrari 458 Spider"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
leelabradaauto
Invité

Pour l’image, c’est parfait ! j’aime bcp. L’auto est choisie. La technique est la bonne. Pour qui a passé temps en carrosserie, sait bien que les extensions d’ailes « travaillent »dans le temps et la technique du rivetage est celle que je préfère pour la tenue.
Ensuite sur la hauteur de caisse, il n’y a que les tests qui peuvent renseigner.
une assiette trop basse va diriger le bolide exclusivement sur un bitume lisse .
Si l’auto « n’a plus de suspension » à cause des trop gdes roues, ou est trop basse, interdiction de rouler avec !

Scharley
Invité

Degout et des couleurs, mais techniquement, impossible d’utiliser cet engin sur route ouverte, vu la hauteur de caisse.
Cela reste donc un exercice de style, car sans un minimum de garde au sol, on a l’air plutot con coincé sur un dos d’ane 🙂

Chocapic
Invité

Que c’est vulgaire, on croirait une lamborghini !

Zeptepi
Invité

Apparemment Kato-san ne modifie pas que des Lamborghini, Ferrari, BMW ou Nissan GTR… N’est ce pas un Citroen HY surbaissé devant son atelier ?

Jurassix
Invité

OK, donnez moi une plaque de PVC blanc, un chalumeau et des rivets, je vous installe des extensions d’ailes.

Quel beau travail 🙂

wpDiscuz