Accueil Berlines Mercedes S65 AMG, encore plus haut

Mercedes S65 AMG, encore plus haut

142
7
PARTAGER

Progressivement, la Classe-S fait monter le curseur du prestige. Après la S63 AMG et avant les versions super-longues, voici la S65 AMG, avec son V12. Mais elle n’oublie pas pour autant le confort de ses occupants…

La Classe-S ne perd pas une minute pour étendre sa gamme, et moins de trois mois après son introduction sur le marché, voici déjà le troisième nouveau modèle après la S500 Plug-in et la S63 AMG. Cette fois-ci c’est encore plus sérieux, car le V12 est de retour. Un V12 de 6,0 litres, dopé par deux turbo, et comme il se doit assemblé par une seule personne à Affalterbach. Une personne qui signe son œuvre sur le couvre moteur en fibre de carbone. En chiffres, ce moteur développe 463 kW / 630 ch de 4800 à 5400 tr/min, et délivre un couple (limité) de 1000 Nm de 2300 à 4300 tr/min.

Pour les performances, Mercedes annonce 4″3 de 0 à 100 km/h et 250 km/h de vitesse maximale (limitée bien entendu). L’agrément devrait nettement progresser par rapport à la précédente génération avec l’adoption d’une nouvelle boîte de vitesse baptisée AMG Speedshift Plus, avec 7 rapports au lieu de 5. Performances au sommet, mais Mercedes a néanmoins veillé à maitriser un tant soit peu la consommation de son vaisseau amiral. Répondant à la norme Euro6, la S65 AMG est homologuée à 11,9 l/100 km et 279 g/km d’émissions de CO2. Des valeurs qui ne manqueront pas de flamber si on fait usage de la cavalerie bien entendu. Au rang des moyens mis en œuvre pour limiter la consommation,Mercedes évoque le double allumage, un échangeur air / eau avec circuit basse température, le Stop&Start ainsi que la gestion de l’énergie avec une batterie qui passe, comme pour la S63, à la technologie lithium-ion.

Pour le châssis, la S65 AMG adopte la suspension active Magic Body Control avec fonction de « lecture de la route » Road Surface Scan, une direction à ratio variable (avec modes Comfort ou Sport), et en option des disques de freins composite / céramique de 420 mm.

La S65 prend à son compte ce qui se fait de mieux à bord de la Classe-S, et améliore même la recette. Elle reçoit ainsi le tout nouveau Touchpad aperçu sur les nouvelles Classe-C et Classe-V, ainsi que l’affichage tête haute. Un nouveau pack permet d’améliorer encore (c’est possible) la finition intérieure avec un habillage quasi intégral de l’habitacle en cuir Nappa, jusqu’au ciel de pavillon. Les sièges sport sont ventilés et chauffants, bien entendu, et dotés de la fonction d’amélioration active du maintien dans les virages. La volant sport conserve le dessin controversé à deux branches.

Pour le style extérieur, Mercedes tente de mêler des éléments dynamiques avec plus de richesse. Au risque de surcharger. La grille principale adopte trois double barres, tandis que les grilles inférieures en nid d’abeille sont chromées. Un supplément de chrome ne saurait nuire pour séduire le client auquel elle est destinée, et une lèvre chromée fait son apparition au bas du bouclier, ainsi que deux moustaches pour entourer les entrées d’air latérales… L’arrière avec ses 4 sorties d’échappement rectangulaires ne se distingue en revanche pas réellement de la S63.

Reste le prix : 232.050€ (en Allemagne).

2013_Mercedes-S65-AMG_012013_Mercedes-S65-AMG_022013_Mercedes-S65-AMG_042013_Mercedes-S65-AMG_052013_Mercedes-S65-AMG_142013_Mercedes-S65-AMG_18

Source : Mercedes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Mercedes S65 AMG, encore plus haut"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Ced
Invité

Quand je vois cette classe S, il faut reconnaître qu’elle a réussi à se sublimer avec les années.

J’ai hâte de m’acheter un classe R V8 AMG pour le travail!

Panama
Invité

On est tellement dans le nirvana, mais franchement, qu’a donc une RR de plus qu’elle à part un blason ?

histoire
Invité

RR à une histoire de luxe, avant ct luxe, maintenant c luxe et demain sera luxe
RR n’a pas besoin de dire qu’il fait du luxe, cette marque a contribué à la construction de ce qu’est le luxe
elle n’essaye pas de faire, elle est
mercedes c’est le premium technologie, RR ne fait pas de classe A ni de diesel

Chantal P.
Invité

Les Vraies RR sont mortes en 98.

25% des pieces utilisées proviennent de la serie 7. Tu parles d’un luxe.

Manchu
Invité

Et Daimler (donc en gros quasi Mercedes), a quasi inventé l’automobile. Rolls-Royce, simple copieur?

Débat sans grand intérêt. Mercedes a toujours fait des véhicules haut de gamme/luxueux (au sens noble), donc c’est logique. Après la marque est très attachée à l’invotation technologique (il n’y a qu’à voir la S-Class qui est le maitre-étalon depuis 30 ans). Rolls-Royce fait du luxe, pour le luxe, du sur-mesure, des pièces uniques. Pas comparable.

Sinon pour les curieux allez voir le test fait par Top Gear de la précédente S65AMG, de la Ghost et de la Mulsanne. Y’a à peu près tout.

joledemago
Membre

Tenter de comparer une classe S AMG et RR est une aberration. Comme dire que 25% des pièces de la Ghost (non la phantom) sont communes à la série 7, so? et les 75% restants?

wpDiscuz