Accueil Sécurité Subaru améliore l’EyeSight

Subaru améliore l’EyeSight

134
0
PARTAGER

Premier à utiliser une caméra stéréoscopique pour ses aides à la conduite, n’en déplaise à Mercedes, Subaru améliore aujourd’hui son système EyeSight. Une évolution technique qui mène à l’ajout de nouvelles fonctions.
Dès 2008, Subaru proposait au Japon sur sa berline Legacy des aides à la conduite basées sur une reconnaissance d’images issues d’un système de caméra stéréoscopique. Une solution technique relativement économique pour proposer un certain nombre d’aides à la conduite. Le système s’est peu à peu enrichi avec de nouvelles fonctions. Subaru améliore son dispositif avec l’utilisation de nouvelles caméras, qui améliorent la portée, l’angle de vision, et prennent désormais en compte la couleur.

L’information couleur est directement utilisée dans une des fonctions, le régulateur de vitesse adaptatif. Ce dernier ne se contente plus de mesurer l’écart de distance avec le véhicule précédent, mais ajuste la vitesse dès détection de l’allumage de ses feux stops. Pour plus de réactivité. Cela dit, ce système reste limité à une vitesse comprise entre 0 et 100 km/h, soit la limitation de vitesse des autoroutes japonaises. Cette limitation de vitesse sera probablement revue pour la commercialisation du dispositif dans d’autres pays.

L’ensemble des fonctionnalités du EyeSight profite des améliorations avec des extensions de fonctionnalités. Déjà présent, l’alerte de changement de file devient une assistance de maintien dans la file, corrigeant la trajectoire du véhicule s’approchant trop de la ligne. La détection de risque de collision alertait et assistait le conducteur dans son freinage (ou freinait à sa place) ajoute une fonction d’aide à l’évitement (Hazard Avoidance Assist). Enfin, la gestion de l’accélérateur (Pre-Collison Throttle Management) qui détectait une accélération abusive face à un obstacle (typiquement en manœuvre) fonctionne à présent également en marche arrière. Ce dernier point n’a en fait pas de lien direct avec les caméras du EyeSight et se contente de détecter une pression brutale et trop forte de l’accélérateur en marche arrière.

Source : Subaru

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz