Accueil Actualités Entreprise Budget publicitaire  : l’industrie automobile allemande met le paquet

Budget publicitaire  : l’industrie automobile allemande met le paquet

489
20
PARTAGER

A l’heure où Renault lance une publicité qui tente de damer le pion au célèbre « Das Auto » , mettant en avant la French Touch, nous apprenons que l’’industrie automobile allemande (constructeurs d’’automobiles et de motos, loueurs, équipementiers et manufacturiers) a investi outre-Rhin près de 2,34 milliards d’euros dans la publicité en 2012, un chiffre en hausse de 7,9 % par rapport à 2011. Un investissement impressionnant par temps de crise.

Parmi les sociétés concernées, Volkswagen a été le constructeur dont le budget publicitaire a été le plus élevé (245 millions d’’euros) – le lancement de la Golf VII en justifiant une grande part – suivi par Daimler (157 millions d’’euros). A comparer avec les chiffres concernant le budget publicitaire de Renault (136,6 millions d’’euros) chez nos voisins allemands.

A l’heure d’internet, il est important de le noter : la télévision demeure malgré tout le media le plus important en terme de budget publicitaire, avec 839,7 millions d’euros investis dans des spots publicitaires télévisés (+ 9,8 %). Cette répartition pourrait changer à terme, le budget de la publicité sur Internet s’étant envolé de 34,4 %, à 311,5 millions d’euros.

Sources : AUTOMOBILWOCHE

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "Budget publicitaire  : l’industrie automobile allemande met le paquet"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Et ça marche! En mars, le marché allemand s’est effondré de 17% : « Das la tôle »!

Membre

de toute façon on sait très bien que les constructeurs allemand dépensent beaucoup en publicité … et bien souvent avec des trucs pas très moraux (genre « le plaisir de conduire est une énergie renouvelable »). C’est quand même bien grâce à cela qu’ils ont réussi a berner les population les plus naïves avec leur « Deutsche Qualitat » … même en France, où cela à fait des ravages dans le cerveau des « djeunes » qui ont cru leur matraquage jusqu’à overdose

Tom
Invité

Peuvent même tripler le budget, je roulerais jamais en allemande, cher et pas performante! Je suis heureux en Mégane RS et le jour ou je veux du luxe, Infiniti et Lexus me tendent les bras, ça c’est du vrai luxe, pas des vw rebadgées audi.

François
Invité

« Infiniti et Lexus me tendent les bras, ça c’est du vrai luxe, pas des vw rebadgées audi. »
C’est sûr, Infiniti c’est du Nissan rebadgé et Lexus du Toyota rebadgé…Inutile que les fans de Japonaises me tombent dessus, c’est une boutade mais en attendant, une A3 et une Golf VI n’ont pas plus de 20% de pièces communes.
http://content.usatoday.com/communities/driveon/post/2012/02/ford-looks-to-volkswagen-audi-to-recreate-lincoln/1#.UW3noLVdA71

juuhuu
Invité

Et le jour ou tu veux sport et luxe, tu prends une maserati ? :)))

Membre

et les infinity a combien de pièces en communs avec les Nissan, François ?

kyann44
Invité

la pub TV oui c’est bien mais la pub sur le net est vraiment trop intrusive, ça donne une mauvaise image en général. Rien ne vaut une belle pub dans un magazine

Invité

Faux. D’un point de vu communication, mieux vaut une com’ sur internet (il faut tout de même bien définir son format) qu’une pub en magazine, dont l’impact est bien plus faible. Certes, stylistiquement, on peut trouver cette dernière plus jolie, mais elle reste moins efficace, et ramené à son cout unitaire, la publicité web est un millier de fois plus intéressante.
Le top, niveau impact et efficacité, restant les pubs au cinéma. Mais le public touché est bien moins large, forcément…

juuhuu
Invité

Ca se discute car les vieilles pub sur le net avec le rollover de souris qui te fout le son à donf, ça finit en adblock. Contre productif à souhait…

arbracam
Membre

Pas étonnant, en temps de crise nombre d’entreprise investissent dans la pub et la recherche. Ils ne vont pas mettre des sous dans l’outil de production si la demande baisse.

Invité

« Ils ne vont pas mettre des sous dans l’outil de production si la demande baisse. »
En Europe! Mais en dehors, ils investissent tous énormément et bien plus qu’en pub (dont le budget est sérieusement en baisse au contraire depuis la crise) dans les pays dont la demande augmente, et ça en fait un petit paquet : pays d’amérique du sud, russie, chine.
« BMW, Daimler et Volkswagen prévoient d’investir plus de 25 milliards de dollars d’ici à 2017, afin d’augmenter leurs capacités de production hors d’Europe » (CCFA)

nouh
Invité

Cette prétention Allemande m’irise et je n’achèterai jamais une voiture de ce pays, d’ailleurs je n’achète plus aucun équipements venus d’Allemagne. De plus, la qualité n’est plus au rendez-vous depuis plusieurs années.
Je laisse cela aux accros de la pub, je ne la regarde pas et ne mémorise que très peu cette propagande que je repousse d’instinct.
Ma voiture est Japonaise, fiable et robuste, c’est une HONDA et sans pub !!!!

Invité
« je ne la regarde pas et ne mémorise que très peu cette propagande que je repousse d’instinct. » Je vais faire mon chieur, je préviens : j’ai vu justement une analyse récemment qui démontre, chiffres et expériences scientifiques à l’appui, que les plus influencés par la pub sont les plus « sceptiques ». Par exemple, vous êtes le profil type de celui qui est le plus influencé dans son comportement de consommation par les affiches publicitaires dans la rue, dont vous croyez ne pas faire attention. Bon, à relativiser, car je parle de consommation au sens large. En l’occurrence, pour l’automobile, ça ne… Lire la suite >>
wpDiscuz