Accueil Actualités Entreprise Un prolongateur d’autonomie pour la BMW i3

Un prolongateur d’autonomie pour la BMW i3

88
2
PARTAGER

Au salon de Détroit, Herbert Diess, directeur de la R&D chez BMW AG, a déclaré que la marque offrira un prolongateur d’autonomie pour la BMW i3 afin d’étendre sa portée.

Pour rappel, la BMW i3 tout électrique dispose actuellement d’une autonomie de 160 km maximum selon le constructeur. Pour palier à l’angoisse de la panne d’électricité, BMW proposera la possibilité d’opter pour un prolongateur d’autonomie composé d’un moteur bicylindre (dérivé d’une moto BMW) et d’un générateur. L’autonomie passera alors à 400kms sur un plein d’essence. Le moteur sera logé dans le coffre et relié au générateur pour recharger la batterie mais il ne transmettra pas de puissance mécanique directement aux roues.

« J’imagine que de nombreux acheteurs commanderont le prolongateur pour remédier à la peur de la panne sèche mais découvrant plus tard qu’il en ont besoin que très rarement » a déclaré M. Diess.  Il a ajouté qu’une voiture électrique répond aux besoins des trajets quotidiens urbains mais pourrait être utilisée avec le moteur essence pour les longs trajets du week-end, excluant son utilisation intensive : « Pour ceux qui envisagent une utilisation quotidienne du prolongateur d’autonomie, probablement le i3 n’est pas le bon choix car la meilleure solution dans ce cas est un modèle hybride plug-in« .

Cette extension d’autonomie sera proposée sous la forme d’un pack (en option) dont le prix n’est pas encore connu. Cependant, Herbert Diess s’attend à ce que le taux de cette option pourrait dépasser 50% des acheteurs au début, puis se stabiliser à environ 20%.

Source : Autonews

A lire également :
Détroit 2013 live : BMW i3 Coupé Concept

Spyshots : BMW i3

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Un prolongateur d’autonomie pour la BMW i3"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
juuhuu
Invité

Ah, le bruit pourrait être sympa avec un bi de moto ! Ouf !

nouh
Invité

Je comprends pas bien, M. Diess propose une voiture électrique mais n’est pas certains que les clients vont savoir l’utiliser et surtout auront peur de l’autonomie. C’est vrai, alors, il rajoute un moteur de moto pour prolonger l’autonomie en utilisant le moteur que comme groupe électrogène de recharge. Encore d’accord, mais alors pourquoi M. Diess préfère-t-il l’hybride plug-in, mais ne le propose pas à ses clients????
Peut-être gagne-t-il plus d’argent avec son option à moteur de moto( qui fait bidouille, mais bon c’est BMW, alors c’est bien…) ?
Le client est roi, surtout quand ça profite au vendeur…..

wpDiscuz